NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Parlement: Début de la session ordinaire de la Cemac

Par Alain Georges Lietbouo - 08/02/2013

Le président du Parlement la Cemac Vincent Mavoungou préside cette session extraordinaire qui se penchera sur le projet de budget de l’exercice fiscal 2013

 

Les Parlementaires de la Cemac ont repris du service. Ils assistent à une session extraordinaire depuis le mercredi 6 février au parlement de la Cemac à Malabo. Lors de son discours d'inauguration, le président du parlement de la CEMAC Vincent Mavoungou a rappelé la session spéciale doit pour approuver le projet du budget de la communauté, par rapport à l'exercice fiscal 2013. Mavoungou a également résumé les aspects de travail les plus importants, tels que le programme d'action pour les cinq prochaines années, la présentation du rapport général sur l'état de la communauté en 2012 et l'approbation du projet du budget pour l'année 2013.

 


© guineaecuatorialpress.com
Le président du parlement de la CEMAC Vincent Mavoungou
«Dans notre parlement, les relations avec les institutions, les organes et les organismes se sont notablement améliorées, même si certains aspects n'ont pas encore été perfectionnés. En tenant compte du grand projet qui nous attend dans le cadre de la construction de la communauté, il est nécessaire de travailler à plein temps pour avancer vers l'avenir», a signalé le président du parlement, qui a également fait référence à certains problèmes de l'Afrique tels que le récent conflit du Mali: «Je veux unir ma voix à celle de tous les Africains garants de la paix pour remercier et soutenir l'action de la France réalisée dans ce pays»

Mis en place le 15 avril 2010, le parlement de la Cemac, qui comprend 30 membres, 5 par État membre de l’institution sous régionale, s’inscrit dans le cadre du processus d’accélération de l’intégration sous régionale et succède à la commission interparlementaire qui a été créée en 2000 à Malabo. La direction du Parlement communautaire est occupée par un ressortissant du pays assurant la présidence de la conférence des chefs d’État de la communauté. Doté d’un budget annuel de 4 milliards de francs CFA, cet instrument d’intégration régionale est chargé du contrôle démocratique des institutions et des autres organes participant au processus décisionnel de la Cemac. Il a également comme mission le suivi des activités menées par la Commission de la Cemac.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués