NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

GUN: Nicolas Tiangaye valide le décrêt du président Bozizé

Par Pacôme Pabandji - 06/02/2013

Devant la presse, il a tenu a préciser tous les concours de la réaction de la Séléka

 

Pour la seconde fois en moins de 30 jours, le PM Nicolas Tiangaye s’est retrouvé devant les hommes des médias pour tenter d’éclaircir les nombreuses zones d’ombre qui entourent la lecture du décret nommant la nouvelle équipe gouvernementale. Il a commencé par présenter les missions assignées à son gouvernement lequel s’est déjà mis au travail pour certains de ses membres. Car depuis le lundi 4 février a-t-il tenu à préciser les membres du précédent gouvernement ont passé le service aux nouveaux et hier 5 février, s’est tenu le premier conseil de cabinet du GUN.

 


© RJDH-RCA
Le PM Nicolas Tiangaye
Aussi, le premier ministre a-t-il salué les efforts des chefs d’Etat de la CEEAC, les Nations unies, l’OIF, l’Union européenne, la France et l’Union africaine qui ont soutenu le processus en cours en République centrafricaine. Il a précisé que pour atteindre les objectifs contenus dans la feuille de route des accords signés à Libreville, notamment la recherche et la restauration de la paix à travers tout le territoire national, l’organisation prochaine des élections législatives anticipées après dissolution de l’Assemblée nationale, la réorganisation les forces d défense et de sécurité, de l’administration territoriale, la réforme du système judiciaire, la poursuite du processus DDR et de la RSS avec le concours et l’assistance de la communauté internationale et l’engagement des réformes économiques et sociales «nous devons faire preuve de solidarité, de fraternité dans un même élan de réconciliation nationale en prenant en compte uniquement l’intérêt supérieur de la nation dont le socle est la paix».

A tour de rôle, des questions ont été posées au PM afin d’obtenir son point de vue sur le fait que Séléka et le MDREC de Joseph Bendounga menaceraient de se retirer du gouvernement. Me Tiangaye a souligné que «lorsque le gouvernement a été formé le 3 février 2013, j’ai demandé à ce que les passations de service puissent s’effectuer, cela a commencé à se faire et le gouvernement a tenu son premier conseil de cabinet ce jour (ndlr : le mardi 5 février) . Mais depuis, on parle d’un manque de consensus, de retrait dans le gouvernement etc. Séléka n’a pas dit se retirer du gouvernement étant donné que je n’ai pas reçu une démission à titre individuel ou collectif et je n’ai enregistré aucune démission ou aucun retrait d’une entité ou d’un membre».

Me Tiangaye a aussi précisé que les revendications de la coalition Séléka sont tout à fait légitimes car, il y a un mécanisme prévu dans l’accord de Libreville qui prévoit qu’en cas de désaccord, une partie a le droit de se plaindre auprès du médiateur dans la crise centrafricaine qui est le président de la République du Congo M. Dénis Sassou Nguesso. Ainsi, Me Tiangaye a reconnu avoir reçu la requête de la coalition Séléka qu’il a transmise au médiateur de la crise et qui doit y trouver la solution idoine. Par ailleurs, le PM a justifié la mince représentativité des femmes dans ce gouvernement par le fait que ce sont les entités qui envoient leur représentant et donc, c’est à ces entités-là de définir la compétence des gens qu’elles envoient.

S’agissant des questions de trésorerie, il a annoncé qu’après un entretien entre lui et le chef de l’Etat, des documents ont été signés et que dès ce mercredi les salariés pourront bénéficier de leur droit dans leurs banques respectives. Dans la foulée, Me Tiangaye a signalé que des efforts vont être faits afin que les axes contrôlés par Séléka soient libérés et la libre circulation facilité.

 

 
MOTS CLES :  Populations   Séléka   Tiangaye   Bozizé   Gunt 

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Bonne initiative

Par wanto

06/02/2013 17:54

Bravo! les choses avancent,doucement mais sérieusement;IL faudrait que tous les CENTRAFRICAINS fassent tous un effort pour sauver la patrie!après "La PAIX des BRAVES de LIBREVILLE" il faut maintenant La paix civile pour que vive notre très beaux Pays !nos parents qui souffrent dans les régions sous occupation rebelle,veulent la paix pour cultiver la terre de leurs ancêtres et nourrir leur prochain; BON VENT à ce Gouvernement!BGM.

attention aux demagogies

Par kotoko

06/02/2013 19:00

Bravo au premier ministre Tiangaye vient de refuser de se faire manipuler par toutes ces demagogies que certains journaux etrangers vehiculent sur le nouveau gouvernement. Si les leaders du mouvement rebelle Seleka ont de souci a se faire, ils doivent plutot se preoccuper du besoin du peuple en ce mement, soit celui de simplment collaborer avec le premier ministre Tiangaye en faisant preuve de leur competence dans leurs fonctions de ministres. Ainsi ils pourrornt pretendre avoir de nouvelles responsabilites plus exigeantes. Et comme trois ans vont passer vite et on verra en quoi ils auront amelioré la vie de leurs concitoyens.

Poudre de Perlinpinpin ?

Par KPELEKE

07/02/2013 00:12

Au final, l'on comprend que Tiangaye cherche à plaire à la Grande Loge Maçonnique d'Afrique Centrale dont fait partie Bozizé et lui même. Le dindon de cette farce est le peuple centrafricain qui continuera de souffrir dans sa chaire des inepties de ses gouvernants et de ce président notoirement incompétent.En RCA tout le monde peut devenir ministre même le petit coordonnier du coin. A l'exemple de KOKATE et NGAISSONA, les petits rigolos et proches parents des nouveaux ministres qui sont en France et qui font de la politique sur internet après une dure journée de gardiennage ou de manutention, vont bientôt envahir Bangui à la recherche de petits postes dans l'administration "pourrie" centrafricaine.Le cycle infernal de la gabégie, du népotisme et de l'incompétence n'est pas encore terminé en RCA !

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués