SOCIéTé  |    

Séléka: un religieux réussi à s’échapper de la ville de Ndélé

Par RJDH-RCA - 31/01/2013

Parvenu jusqu’à Bangui contre vents et marrées, il raconte la prise de la ville et son échappée belle

 

Cette source qui a préféré garder l’anonymat auprès du RJDH explique qu’après la prise de la ville de Ndélé (nord-est) par les éléments de la Séléka, le 10 décembre dernier, ces derniers ont commencé à se livrer à des exactions sur la population locale, les agents de l’Etat et ont même procédé à des pillages des sociétés, des petits commerces et des biens des ONG humanitaires. «Après ces exactions, ils ont tué des personnes, surtout ceux qui travaillent pour l’Etat. C’est ainsi que nous avons quitté la ville pour trouver refuge dans la bourse pour certains et dans la base des éléments de la FOMAC pour d’autres». Pour lui, il n’y a pas de doute, «[i la majorité des éléments de la Séléka sont des Tchadiens et des Soudanais. Les Centrafricains ne sont même pas nombreux. On peut estimer à 90%, le nombre des étrangers qui sont dans cette rébellion. Ils parlent l’arabe, l’anglais, le français, le goula et le rounga. C’est eux qui font des exactions sur la population et qui dirigent les combats contre les forces armées centrafricaines» révèle-t-il.

 


© avenue225.com
Les religieux sont menacés par la Séléka
Dans la suite de son récit, il confirme que les jeunes hommes sont enrôlés de force. Ils ont recruté des jeunes de la ville. Même des enfants que j’enseignais au lycée ont été enrôlés de force pour aller combattre. Ils recrutaient également des gens qu’ils retrouvent en cours de route et dans les villages proches de la ville de Ndélé. Ils ont fait des promesses à ces enfants qu’une fois le pouvoir pris, ils seront récompensés et recrutés dans l’armée nationale]». Très abattu, les images défilant dans sa mémoire, il ne pense pas que la ville de Ndélé et ses populations aient encore même un avenir parce les rebelles auraient tout détruits. « Il faudra du temps pour réveiller la ville de Ndélé, car c’est une ville qui est déjà morte» avance-t-il a bout de souffle. Et de poursuivre, «actuellement la situation alimentaire est déplorable. Le prix des denrées alimentaires est à la hausse. Les produits de première nécessité se font rares. La population n’arrive pas à trouver à manger. Les gens ne circulent pas dans la ville. Seuls, ceux qui ont des parents dans la rébellion, peuvent circuler librement».

«Quand les rebelles étaient arrivés, leur seul objectif était de piller la ville, de tuer les autorités administratives et militaires et de terroriser la population. J’ai réussi à quitter cette ville grâce aux éléments de la FOMAC qui ont accepté de me ramener sur Bangui». Cette source lance un appel aux ONG humanitaires de venir en aide à la population de Ndélé qui est dans la brousse sans aucune assistance alimentaire et sanitaire. La ville de Ndélé est tombée la première aux mains des éléments de la Séléka, le 10 décembre dernier.

 

 
MOTS CLES :

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

TIANGAYE,Dévoile -toi:un traite à la Nation: l'inculte en personne

Par arthur .DVlma

31/01/2013 18:58

merci de nous informer comme vous le pouvez au plus vite. Chers compatriotes l'heure est grave,on ne peut émerger ni devenir mature et uni si des gens qu'on croyait éclairés se laiisent bernés de la sorte. Des mafieux internationnaux avec vue sur notre richesse enrole maitre tiangaye et certains de ceux qu'on supposait hommes politiques aidés par quelques voyous et assaillants internztionaux pour maitre main basse sur notre sous sol.
En france,malgré des dessous de tables il y a de grosses entreprises qui perdent des marchés en france,les a-t-on vu berner des français contre leur pays et compter sur leur stupidité vider ce pays et introduire ce que vit l'est de la RDC chez nous. Sincèrement ,Bozizé a mal négocier cet accord. avec tous les éléments qu'on dit qu'ils ont sur le français et américain des individus aventuriers sur les mines africaines,ils auraient dû saisir l'union africaine et porter plainte contre ces 2 individus et leurs complices. Et demander que ces monsieur qui continuent de dicter des conduites à tenir avec ces seleka directement ou via tiangaye et le Con Avocat que je viens d'apprendre qu'ils veulent imposer ministres de mines pour mieux se servir. Ces gens paieront pour cela tot ou tard,centrafricains ne l'oubliez jamais. Ils s'en souviendront ou leurs siens.
je croyais qu'on était des dupes mais de telle servilité dépasse le stade de duperie.
plus de 50 ans après indépendance se retrouver avec des gens comme le fameux avocat que les mafieux internationaux veulent imposer aux mines, maitres tiangaye et le seleka qui a ni tete ni queue. mais que fait ce ziguélé dans cette foutaise.
je pense que Bozizé doit être clair avec ses pairs sur la situation et que les centrafricains s'organisent à interpeler les 1ers ministres et personnalités des pays de ces truands. venir détruire les biens nationaux pour des interets non nationaux avec la complicité des cultivés de la honte?
Frères centrafricains,ne vous laissez pas avoir,acceptez cette situation de débiles mentaux nous ramène à 60 ans en arrière. Regardez autour de vous,les autres sont plus nationaux,réagiissez et faites entendre votre voix à travers le monde. interpelez les politiques. on ne va pas éternellement accepter que des individus qui n'acceptent meme plus que nos frères ne s'installent chez eux viennent avec la cupidité de ceux qui ont été à l'école de nous laisser passer la corde au cou,tuer nos frères et soeurs,détruires nos villes et le peu d'industries que nous avons.
ces genres d'individus ne peuvent pas avoir des idiots comme les tiangaye et compagnie au congo et cameroun. quand les gens sont instruits la bas ils le sont vraiment et c'est eux qui détiennent les affaires de leurs pays ,pas comme ces clowns politiques qu'on a qui aimme bien etre sous la coupe du Diable.
Ce qu'ils n'ont pas eu par les urnes,ils veiennent le chercher par la betise sauvage. Pourquoi faire des élections dans ce pays?

Ouf !

Par Lèngban

31/01/2013 20:13

Aïe ! Mensonge, quand tu me tient.
Intoxication grise, n'est-ce pas ?

Dommage,mais où sont les intellectuels pour dénoncer cela? Chacun pense lâchement ou par rancune ou par intérêt à se positionner ou à se rêver président

Par Auguste K G B

01/02/2013 15:42

faire lire cela à mr saragba et tous ces speudo qui pensent du bien de la situation actuelle au pays.
En passant,jetez un coup d'oeil à ce pamphlet qui vaut pour lui et tous ces merdeux (saragba,pouzou etc...qui pensent réfléchir à notre place:
Monsieur l’illusionniste,
Il n’ y a pas plus griot et positionniste que ces quelques lignes lourdes que je viens de lire.
Ces gorgeurs professionnels,ils sont un tas dejà a faire des pieds et des mains en articles pour être plus visibles, est-cela parler au peuple ? Qu’est-ce que le commun des centrafricains peut-il comprendre de votre alignement de mots qui ronflent pour ne rien dire ?En fait ,une pommade de positionniste. On n’en veut plus de petits malins,ne l’avez vous pas compris,ou on vous informe mal sur le ressentiment des centrafricains. Ventre creux n’a point d’oreilles ? certains ne sont guidés que par la haine et rancœur à un pouvoir et ne voit pas les conséquences directes de cette situation,vraiment lamentables ,je dirai
Bozizé que vous critiquez,je ne vois pas ce qui vous différencie,sauf que vous alignez tous des phrases ronflontes et miroiter des choses comme le discourt de salut public,ça rappelle d’autre période,alors cher monsieur,vous parler de has been,mais vous l’êtes vous déjà sans en atteindre l’âge par vos divers incohérences. Vous tous,vous nous soulez,ouste ! Dehors tous ces démagos pseudo politiciens. Fini kodé de Fini Connerie,vous qui faites partie des lots qui s’étaient alignés sur Séléka sans en avoir à ouvrir vos petites d’opportunistes, qui pense que venir remplir des pages de journaux et des sites leur rend visibles et prétendre à. Etre has been c’est un comportement et ce sont ces comportement de brailleurs ou gesticulateurs sur la scène politique pour avoir des miettes ou de grande part qu’on vomit. Toutes ces generations et certains qui pensent que crier plus permet de .. ,on n’en veut plus. Ca roule pour soi et compose avec des forces extérieures et pour quelle indépendance. C’est cela etre has been,monsieur,vous compris.
Vous parlez de premier ministre légitime,regardez moi ceux qui nous disent qu’ils teravaillent pour la démocratie. Légitime,n’est pas un abus de langage ? Quelle légitimité ce premier ministre d’opérette a,voulez vous qu’on vous fasse un cours de la représentation en démocratie ?avocat,savez vous que pour etre avocat il faut être un peu truand at- on coutume de dire. Seuls ceux qui font des causes sociales sont respectables,les autres. Et les grands avocats défendent les causes de leur pays,ils ne s’associent avec des étranger pour dépouiller leur pays et écrasant et tuant des peuples innoncents et détruisant le seul outil qui fait vivre une ville.
Si vous pensez que ce président n’était pas légitime, comme l’a dit à raison un autre compatriote pourquoi attendre qu’’il soit investi et reconnu par toute la communauté internationale,et dit-on l’opposition ne faisait pas le poids,pour reprendre le discours de la communauté internationale,il y a pas longtemps :en face il y a personne de crédible.Vous pensez que l’occident ne vous connaît pas,il connaît le profil de chacun de vous et ce sont les plus cons qui sont choisis. Et si les truands qui en veulent à notre pétrole et d’autre à notre ciment qu’ils croient réserves de leurs pays ou de leurs hommes d’affaires pourris ,ces truands savent bien les faiblesses des gens qu’ils ont achetés pour faire ce trouble chez nous. Pour moi et beaucoup d’autres,c’est juste une manifestation de traites ;ça a permis qu’on les archive.
Pensez vous ou cherchez vous à vous renseigner sur ce que pensent les centrafricains normaux non interessés de ce qui se passe chez nous et surtout de ton premier ministre ?
Voilà de petits intellectuels ratés et merdeux qui se croient indispensables au peuple.le peuple en sait plus que vous. Je pense que si c’est ce peuple ignoré par votre arrogance d’intellectuels au rabais qui avait bénéficié du minimum du savoir que ce pays a dépensé pour vous en dispenser la bas et ailleurs,je suis sur que ce pays serait autre.
Les discours vides ,vous pouvez les gardez où je pense. Nous parler de moralisation et d’intégrité,c’est bien beau mais un peu de réalisme,messieurs les diseurs ;c’est comme si vous parler aux mafieux siciliens de moraliser et de devenir integre dans un monde d’environnement de mafiosis qui est de leur nature. Le premier ministre même est de ce monde,à grandi et prospéré avec ;vous tous qui tournez dans et autour de la politique,c’est votre mode de vie et de fonctionnement,comment pensez vous qu’ils viennent y changer quelque chose sinon que par de beaux discours comme les vôtres ,comme à chaque fois on l’avait de tous ces toquards qui promettent le changement dans ce pays.
C’est fini,désormais,vous vous battez avec nous. Le fromage sera pour le peuple, pas pour des sang sues. Des nouveaux hommes ,pas de caméléons,le peuple a patienté,on ne vous laisse pas .
Parler de légitimité d’un premier ministre dans un tel contexte,vraiment,vous nous prenez pour qui ? peut-etre votre bozizé mais jusqu’à preuve du contraire c’est votre président élu et avec une majorité parlementaire actuelle ?? Et votre constitution dit quoi ???La majorité gouverne,pourquoi ne chosirait-elle pas les gens suceptibles de mener sa politique à sa guise,le reste ça ne vous regarde pas. C’est quand même malheureux, que des gens qui pètent haut montrant qu’ils savent tout et au detours de leurs intéressement vous travestissent une procédure.
On peut ne pas aimer bozizé et garder le sens politique.Politiquement ,je suis du bord opposé à bozizé mais je suis démocrate et je sais pourquoi je le suis ,pas pour mon ventre et me conduit en fonction de la logique réglementaire ,pas fantaisiste au gré du vent qui peut m’apporter un fruit tombé du ciel.
Merci à cet événement pour qu’on soit fixé sur la vraie limite de tous ces parasites qui pensaient et pensent nous enseigner la politique.
Malheureusement, vous e^tes connusd’etre du parti pris,on comprendrait si vous veniez faire un jugement objectif sur la situation du pays,des morts,des destructions et ce faux pas qui n’aide pas la démocratie,quoi qu’on dise ou veuille,mais vous venez avec de la subjectivité comme toujours meme quand il faut parfois oublier qu’on est d’un parti politique ou opposant affiché.
Vous et votre premier ministre ,vous avez raté le coche avec l’histoire et vous rentrerez dans l’histoire pour ce que vous être. Adoubé un premier ministre pervers comme s’il a gagné une élection,vraiment,comme GRIOT,je n’ai pas vu mieux

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués