SOCIéTé  |    

Centrafrique: Transfert des militaires par le CICR

Par journaldebangui.com - 29/01/2013

Sept membres des FACA ont été libérés par la coalition Séléka dans la localité de Sam Ouandja à l'extrême nord-est

 

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a recueilli les sept éléments des Faca libéré par la coalition Séléka en sa qualité d'intermédiaire neutre et indépendant. Ils avaient été capturés en décembre 2012 par la Séléka lors des combats qui avaient opposé les deux camps dans la ville de Sam-Ouandja. Ensuite, un avion a conduit ces soldats jusqu'à Bangui. Depuis décembre, nous sommes intervenus en notre qualité d'intermédiaire neutre pour faciliter le retour ou l'évacuation médicale vers Bangui de 15 gendarmes, policiers ou militaires centrafricains libérés par la Séléka, a déclaré Georgios Georgantas, chef de la délégation du CICR en République centrafricaine.

 


© RJDH-RCA
Lors de l'inauguration du siège Cicr à Ndélé
La cellule de communication du CICR, qui a également fait savoir que, la nuit qui a précédé la libération des sept militaires, le bureau du CICR en charge de cette zone a fait l'objet d'une attaque par des personnes armées, qui ont notamment emporté un véhicule. C'est la première fois que le CICR est pris pour cible depuis le début du conflit que traverse actuellement la RCA. "Je suis profondément préoccupé par l'attaque dont notre équipe a été victime à Ndélé. La poursuite de notre action et la sécurité de notre personnel dépendent de la confiance que nous accordent toutes les parties en présence", a ajouté M. Georgantas.

Vendredi 25 janvier, le site de l’ONG internationale Médecin sans frontière de Ndélé a été également victime d’un vol perpétré par des hommes armés non identifiés. Les auteurs ont emporté deux véhicules. Le CICR visite les personnes détenues afin de s’assurer qu’elles sont traitées avec humanité et dans le respect des normes internationales. Ces visites sont aussi l'occasion de distribuer aux détenus des articles d'hygiène et de transmettre aux familles des nouvelles de leurs proches incarcérés, conformément aux modalités habituelles de travail du CICR.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués