NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Séléka: Le Commandant de brigade de la gendarmerie de Kémbé tué

Par Lucie Nkouka avec agences - 25/01/2013

La nouvelle de ce décès a été confirmée par un communiqué du ministère de la Défense de Centrafrique

 

Le porte parole de la défense, Lieutenant Colonel Jean Ladawa dénonçait, lundi les exactions commises par les rebelles de la coalition Séléka dans l’Est de la République Centrafricaine, notamment dans la sous préfecture de Kémbé. Les éléments de la coalition Séléka y ont fait irruption, détruisant les édifices de l’administration, saccageant la gendarmerie, les sociétés de téléphonies mobiles, et tuant le Commandant de Brigade de la gendarmerie en exercice de la localité. Pour porter l’attention sur ce nouveau crime, des parents du gendarme ont organisé une manifestation le mercredi 23 janvier 2013 devant la primature afin d’interpeller le Premier ministre centrafricain Nicolas Tiangaye sur l’assassinat d’un des leurs par des rebelles de la Séléka. C’est au cours de la prise des villes de Dimbi et Kémbé (centre-est), à en croire les parents, que le commandant aurait été tué. Ils ont même empêché momentanément la circulation sur l’avenue des Martyrs devant la primature mais les forces de l’ordre n’ont pas tardé à les disperser. Ils ont finalement été reçus par le directeur de cabinet sortant de la primature M. Sarandji. Ce dernier leur aurait promis de patienter en attendant de vérifier l’information de l’assassinat de leur parent gendarme.

 


© ugo.cn
La Primature à Bangui
Pour la famille du gendarme, «c’en est un de trop pour ces rebelles qui ont pourtant signé le 11 janvier dernier des accords avec le pouvoir de Bangui». La famille promet poursuivre l’affaire au niveau de la Cour pénale internationale afin que Michel Djotodjia et ses hommes de la Séléka soient arrêtés et répondent de leurs actes commis contre la population centrafricaine. Dans le même temps, la coalition des rebelles de la Séléka a démenti une éventuelle conquête d’autres villes au cours d’une conférence de presse à la base M’poko à Bangui. Toutefois, les responsables de cette coalition ont reconnu certaines exactions commises par leurs éléments dits incontrôlés.

Christophe Gazambeti, un des porte-paroles de la Séléka a expliqué que, ce sont des éléments incontrôlés qui n’ont reçu des ordres de personne. «Ces derniers ont aussi fait irruption à Kémbé. De là, ils ont cassé la maison carcérale et libéré les prisonniers», a-t-il ajouté. «Toujours dans cette ville, pendant leur rapt, il y’aurait une perte en vie humaine. Si l’information est confirmée, nous le regrettons vivement et adressons nos condoléances à la famille du disparu», a compatit le porte parle. Ce responsable de la Coalition Séléka a avancé qu’«en guise de correction, la coalition Séléka a aussitôt dépêché une équipe pour aller ramener les récalcitrants sur Bambari et les désarmer. Ils seront sanctionnés de la manière la plus exemplaire possible: rayés simplement des rangs de la Séléka». Et de conclure son propos, «bientôt, nous allons entamer une série de descentes dans les zones que nous contrôlons afin de sensibiliser nos troupes pour protéger la population. Une caravane de la paix va accompagner cette tournée».

 

 
MOTS CLES :

8 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

C'est cette opposition de merdre et Tiangaye à qui il faut demander des comptees

Par Georges-H Z R

25/01/2013 15:43

Comment faire confiance à de tels gens? Honte à cette opposition irresponsable avide du pouvoir peu soucieuse du peuple et de l'émergence de ce pays. Que reprochiez vous à bozizé? Vous disiez qu'il n'arrive pas à discipliner ses troupes etc ,et que démontrez vous aujourd'hui à peine une semaine avec votre Séléka. On nous parle d'éléments incontrolés de séléka mais si vous ne parveniez pas à discipliner votre troupe que pourriez vous pour ce pays? Critiquez vous savez le faire,au labour regardez les.
Les chefs d'etats qui ont fait un accord de con,doivent s'en mordre les doigts. Normalement de telle attitude rompt tout accord.
Comment voulez vous qu'on puisse évoluer avec des idiots qui se disent intellectuels,avocats et d'autres titres ronflants et qui ne voient pas plus loin que leurs poches.3 ans ,c'était trop pénible pour votre sécheresse en argent?Avec des intellectuels de bucher par coeur ,qui vous respectent,on vous utilise comme des pantins,c'est tout
Avec de tels comportements ,comment voulez vous que les gens envisagent un investissement dans ce pays sérieusement?Et ça maitre corbeau tiangaye et ses acolytes ne comprennent pas.
Centrafricains,merci à un compatriote qui nous a informé sur le discours d'un Député belge. Laurent louis qui s'oppose à la guerre au mali et dénonce la france et la manipulation internationale. j'ai trouvé facilement la vidéo en effet dans le reportage sur la première page de Political-motion.com,c'était le plus simple que ce qui a été dit ,mais en tapant sur google le nom du député belge:Laurent louis en rapport avec son opposition à la guerre du mali etc vous trouverez les references videos des sites qui ont publié et archivé.
Mais ces chinois,ils voient bien que les pays qui s'ouvrent à eux trouvent des problèmes avec des cons avides du pouvoir qu'on manipule contre leur peuple et pays et s'alliant avec n'importe qui sans réfléchir. Allez demander aux Touregs, le coup qu'on leur ont fait ces faux appuis islamistes.Les chinois puisque c'est en partie pour eux pourquoi ne protègent-ils pas plus ces etats? Cote d'ivoire, mali ,centrafrique et les autres qu'on a vu détruire comme le dit ce député.
Le Tchad là qu'il réfléchisse un peu à ce qui était arrivé à la cote d'ivoire. On avait envoyé des soldats ivoiriens pour soutenir patassé en fait ils étaient venus juste pour voir comment s'organisait une mutinerie et se mettre en contact avec les memes faux. Ces soldats ivoiriens n'avaient meme servi à rien en centrafrique età leur retour : mutinerie qui se transforme en rébellion et vous connaissez toous la suite.
Quelqu'un disait que ces gens faisaient de la guerre inégale, quand il faut du corps à corps ,ils fuient, demandent l'armée africaine pour etre chair à canons.
En tous cas ,allez voir la vidéo de ce député belge et réfléchissez à votre défense et à l'avenir de ce pays. Peuple réflechissez sur cette fausse opposition qu'on a ,tous ces ringards et pourris,plus jamais de ceux là. Le moment venu,on leur ressortira cela. Les autres avancent ils nous foont manger la terre et sont contents dans leurs vestes mal taillés et se prennent pour des gens utiles alors qu'ils ne sont rien. De pauvres malhonnetes gens
Vous etes politiciens pour manger ,détruire votre pays mais n'aviez rien dans la tete pour les rapports de forces avec les autres etats

Chapeau !!

Par WANTO

25/01/2013 16:01

Bravo! très cher compatriote, en tout cas sans commentaire de ma part! le pouvoir sera dans le camp du peuple et non ceux qui trahissent la nation,la population et leur propre famille!!pour des intérêts égoïstes! le peuple vaincra et la lutte ne fait que commencer;la volonté du peuple c'est la volonté de Dieu! la colère du peuple sera la colère de Dieu: GBM.

réponse à wanto

Par thierry

26/01/2013 12:20

Dieu n'a rien à voir dans la bétise humaine , arretez de prendre toujours a parti Dieu !!
te rgardez plutôt sur terre

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués