SOCIéTé  |    

RCA: Le système des Nations unies dénonce le recrutement d’enfants soldats

Par Lucie Nkouka / RJDH-RCA - 24/01/2013

Près de 2 500 enfants sont enrôlés dans des groupes armés, y compris des groupes d’autodéfense, Centrafrique

 

La Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés, Léila Zérrougui, a dénoncé la poursuite du recrutement d’enfants-soldats par des groupes armés présents en République centrafricaine. Léila Zérrougui a fait cette déclaration devant le groupe de travail sur le sort des enfants en temps de conflits armés. Ses propos ont été rapportés par l’agence du système des Nations Unies en Centrafrique dans un document. La représentante du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés pointe du doigt la rébellion de la Séléka qui comprend la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP) et l’Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR), et les forces loyalistes d’avoir recruté des enfants dans leurs rangs.«Les mêmes acteurs ont violé les droits des enfants en toute impunité depuis trop longtemps. Nous continuerons de surveiller la situation et si aucun progrès n’est réalisé, nous solliciterons le Conseil de sécurité sur cette question», a déclaré Léila Zérrougui.

 


© un.org
Mme Leïla Zerrougui, Représentante spéciale auprès du Secrétaire général des Nations Unies pour les enfants et les conflits armés
Elle a par ailleurs rappelé qu’en novembre 2011, la CPJP avait signé un plan d’action de l’ONU pour mettre fin au recrutement d’enfants, conformément à la résolution 1612 du Conseil de sécurité. Pour sa part, l’UFDR s’était engagée à deux reprises à libérer les enfants de ses rangs, en 2007 et en 2011. « Le gouvernement aurait aussi mobilisé et armé des adolescents à Bangui afin de les faire participer à la lutte contre les groupes armés aux côtés des milices progouvernementales», a-t-elle souligné. Pour elle, le recrutement d’enfants est une violation grave des droits de l’enfant. «Les enfants enrôlés de force dans les groupes armés sont des victimes et non des criminels et doivent être traités en tant que tels. J’exhorte le gouvernement à assumer à l’avenir ses responsabilités en matière de protection des enfants et à ne pas inciter à la violence», a ajouté Léila Zérrougui.

Elle exprime ainsi sa préoccupation devant le degré d'engagement du gouvernement centrafricain à protéger les enfants, après l'intrusion d'éléments des forces de sécurité dans un centre d'accueil pour enfants à Bangui le mois dernier. Soixante-quatre ex-enfants-soldats y avaient été arrêtés sous prétexte de faire partie des groupes rebelles. Les enfants ont depuis été relâchés et placés dans un centre de transit. Le 04 janvier 2013 à Genève, l’Unicef réclamé la cessation immédiate du recrutement d’enfants par tous les groupes armés en République de Centrafrique.

Mme Leïla Zerrougui qui a récemment pris le poste de Représentante spéciale auprès du Secrétaire général des Nations Unies pour les enfants et les conflits armés, est animée de la même volonté de faire cesser ce crime représentant une violation du Droit international, et travaille, à inscrire son action dans la continuité, en portant le message relatif à une nécessaire éducation de ces enfants et réintégration dans leurs familles et leurs communautés. D’après le chiffre publié par l’UNICEF, près de 2 500 enfants sont enrôlés dans des groupes armés, y compris des groupes d’autodéfense, en République centrafricaine. Toujours selon l’Unicef, un enfant affecté par les violences d’un conflit, devient plus vulnérable et facilement enrolable comme soldat. Ils seraient déjà plus de 300 000 enfants dans ce cas en RCA.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués