SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Centrafrique: Eugène PEHOUA et l'après Afrobasket

Par Lucie Nkouka - 23/11/2010

Il se pose des questions quant à la suite ou sa succession au poste de Directeur Technique national

 

Eugène PEHOUA, sur le jeu comment avez-vous trouvé cette compétition?
Je pense que le niveau de la compétition, s’est de plus en plus relevé même si chaque pays a été confronté à ses propres problèmes.

Au niveau de l’organisation ?
La Libye a essayé de faire de son mieux pour organiser cet évènement. Mais il y a eu des manquements, notamment au niveau des accréditations et le volet administratif.
Je pense qu’avec le temps, et d’autres évènements qu’elle organisera, elle va s’améliorer.

Côté centrafricain, qu’avez-vous apporté de plus tant que directeur technique?
Je pense voir apporté un plus, certains joueurs sont revenus en sélection à cause depuis ma prise de fonction (ndlr : Romain SATO,Michael MOKONGO,ZIANVENI..) et quant au programme que j’avais établi en février dernier .Il n’est qu’au stade préliminaire de son application.

Mais pourquoi alors tant de tracas et critiques autour des fauves depuis votre prise de fonction?
Le problème que nous rencontrons en Centrafrique, et ce même quand j’étais joueur, est la disponibilité des moyens des financements à temps pour une bonne préparation.

 

Mais cette année, vous avez une des meilleures préparations que les autres années ?
Oui, sur la forme elle a été satisfaisante, les joueurs sont assez satisfaits, mais l’établissement du planning dépend essentiellement des moyens financiers. C’est pour cette raison qu’en Belgique très peu de joueurs ont répondu à temps à la convocation

D’où vous proviennent l’argent?
De l’état centrafricain qui a lui seul a pris une majeure partie des charges.

Que compter vous faire pour avoir d’autres sources de financement?
Je pensais au comité olympique qui pourrait apporter son soutien. Car plus tôt, on a les financements et mieux la planification des stages se déroulera.

A titre personnel, avez-vous pensé à autre chose en cas de demande de démission par le bureau fédéral?
Reconduit ou pas, je me battrai toujours pour aider la jeunesse centrafricaine .Je resterai toujours en contact le basket centrafricain.

Et concernant l’éviction du coach Rodrigue MBAYE?
C’est dommage ce qui lui est arrivé ! Pour lui l’Afro basket était une découverte. Il a un bon savoir faire et de bonnes connaissances du basket. Il aura certainement d’autres opportunités pour participer à la CAN une autre fois.

Que voulez vous dire aux internautes et autres centrafricains qui vous ont suivi depuis le mois de mai?
Je crois que le basket centrafricain a besoin d'être encourager de toute les manières possibles, les critiques nous ont profondément touché. Mais aux critiques, certains moyens d'aide peuvent être mis à notre disposition par le public.Il faut aussi apporter sont soutien.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués