NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

La Centrafrique attend toujours son PM

Par Journaldebangui.com, AFP - 14/01/2013

Le Pr. Faustin Archange Touadera, a été démis de ses fonctions par le président François Bozizé qui doit nommer un chef de gouvernement issu de l'opposition, selon l'accord de Libreville

 

Centrafrique attendait toujours la nomination d'un Premier ministre de gouvernement d'union nationale conformément à l'accord de Libreville, car, si l'opposition a choisi l'avocat Nicolas Tiangaye, le camp présidentiel affirme n'avoir pas reçu la proposition des rebelles. "J'ai été désigné à l'unanimité par mes pairs. Nous avons envoyé le courrier avec mon nom au président de la République (François Bozizé) samedi 12 janvier et nous attendons donc ma nomination", a affirmé Me Tiangaye. L'accord de sortie de crise signé vendredi 11 janvier à Libreville prévoit un nouveau Premier ministre issu de l'opposition. Le texte prévoit aussi que Bozizé restera en place jusqu'à la fin de son mandat en 2016 mais qu'il ne "pourra pas révoquer" le nouveau Premier ministre pendant la période de transition de 12 mois. Toutefois, "le président ne veut pas être accusé de ne pas respecter les accords de Libreville. Il a reçu la proposition de l'opposition" démocratique (opposition politique), a affirmé à Josué Binoua le ministre de l'Administration territoriale du gouvernement démis samedi.

 


© journaldebangui.com
Le Pr. F. A. Touadera (g) le PM sorti et Me N. Tiangaye, le PM pressenti
"Mais il y a deux oppositions. Il y a aussi l'opposition des rebelles (du Séléka). Et le président attend un écrit de leur part pour connaître leur proposition, et ensuite soumettre tout cela au comité de suivi", présidé par le chef d'Etat congolais Denis Sassou Nguesso, a ajouté M. Binoua. S'il est nommé, Me Tiangaye aura la difficile tâche de former un gouvernement où devront figurer à la fois des membres de l'opposition et du pouvoir mais aussi de la rébellion Séléka, de la société civile, ainsi que d'ex-rebelles ayant signé auparavant des accords de paix. "La grande cuisine va commencer. Chacun va essayer d'avoir le plus de postes possibles", a commenté un membre de l'opposition sous couvert de l'anonymat. "Il ne faut pas que ce soit purement politique. Etant donné la tâche à accomplir, il faut un gouvernement qui soit composé de toutes les parties mais aussi un niveau technique de compétence et de gens intègres", a souligné l'ambassadeur de l'Union européenne, Guy Samzun.

Du côté du pouvoir, "Le président a son mot à dire", a rappelé M. Binoua. "Une lutte d'influence va avoir lieu", analyse un observateur, "Bozizé va tout faire pour savonner la planche du gouvernement. Actuellement, il est dans un creux mais c'est un battant et il va se reprendre. C'est un roublard et il sait mettre en place des stratégies". Bozizé a d'ailleurs mobilisé ses troupes en réunissant 3 à 4.000 partisans au stade de Bangui samedi dernier. "C'est la paix, nous sommes heureux. Nous allons changer de gouvernement, les rebelles vont repartir et nous allons enfin pouvoir exploiter nos richesses. Le président Bozizé a bien géré", a estimé Arsène Mandja, 19 ans élève de Terminale.

Ancien président de la ligue centrafricaine des droits de l'Homme, Me Tiangaye s'est rendu célèbre en défendant l'ex-empereur Bokassa en 1986-1987, en plaidant au Tribunal pénal international pour le Rwanda, mais aussi en se défendant lui-même en 1991 lors du procès intenté contre lui par le régime du président André Kolingba. Il a également défendu François Bozizé, accusé d'un complot sous le régime d'Ange-Félix Patassé en 1989. Il a été président du Conseil national de transition (CNT, parlement de transition) en 2003 après la prise de pouvoir de Bozizé et a surtout été un des principaux rédacteurs de la Constitution adoptée en 2004. Il est porte-parole du Front pour l'annulation et la reprise des élections de 2011, le FARE-2011.

 

 
MOTS CLES :  Séléka   Centrafrique   Pm   Tiangaye   Touadera   Bozizé 

6 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

PAS CETTE TETE,SOMMES NOUS MAUDITS?

Par alpho

14/01/2013 15:03

Voici ce que vient de dire un compatriote au sujet de l'autre tete affichée.je souscris entierement.
Ei si c’était vrai ce que vous dites de la désignation de tiangaye, il est vraiment malhonnete et interessé . C’est vraiment et rien qu’interessé de la part de ce monsieur d’accepter cette Fonction. Si on veut la paix il ne faut froisser aucune famille,ce mr et seleka ont tué beaucoup de gens meme si vous etes tous complices en vous taisant dessus. L’opposition serait sage de choisir quelqu’un bien sur de l’opposition mais neutre et c’est cela le vrai acte d’appaisement. L’opposition oppose au peuple centrafricain l’artisan de la tuerie de leur père ,mere,seour,frere ou amis. Ne l’oublions jamais,prenons cette formule aux quebecois : « JE ME SOUVIENS « Ravivons la jusqu’aux prochaines élections et au dela.
Avec une bonne campagne et changements de vos comportements,vous pouvez secouer le knk,mais vous vous etes enterrés tous seuls et sans bozizé . si vous pouviez savoir comment les centrafricains vous perçoivent pourtant,bozizé n’est notre tasse de café.
J’ai par ailleurs que l’ambassadeur des Etats unis se dit impressionné, on n’en a rien a faire de son impression. Quand au premier coup de feu,on prend ses pieds au coup,ça ne donne pas de bons exemples aux soldats des pays en développement. Ce monsieur devrait se poser plutôt la vraie question juridique de cette situation.
Ce pays a une majorité et une politique de campagne à conduire avec une équipe du choix y compris le premier qui met en place cette politique, alors dans le nouveau cas de figure,la majorité vient avec ses gens et l’opposition armée et celle du ventre soumettent leurs choix à l’appréciation du chef de l’Etat ? C’est quoi ce bordel.
Meme en démocratie,les etudiants de science po le savent : il y a des theories et les pratiques et les pratiques font tomber les théories en désuétude : dans tous les differents gouvernements français des differentes republiques,tous savent ce que valent les premiers ministres chez eux. Meme aujourd’hui avec le gouvernement actuel, ayrault a pu placer que 1 ou 2 tetes. Il n’est rien et ne sert que de fusible.Cherchez l’erreur,ce qu’on ne peut faire chez soi on l’impose ailleurs ? En cohabitation,Mitterrand avait récusé des tetes,c’est son droit et c’était la cohabitation.
Et si aux prochaines législatives, vous etes battus,que doit faire la nouvelle majorité de ce premier ministre. Il faut poser les vraies questions ; les felications aux chefs d’etat voisins etc ,c’est du pipeau,c’est ça qui nous donne la mentalité d’esclave ;s’ils étaient si réflechis,ils allaient poser les vraies questions à moins que …. Bozizé ait la réponse
Des erreurs grossières de gens pretendus intellectuels me rebiffe. Je vois plus bozizé dans le role que vous nous offrez,maintenant,c’est le sage.
Le parlement,les conseillers de Bozizé ou les gbezera ou mekassoua qui entourent ce monsieur et dont certains sont instruits ou lucides,vous n’avez rien à dire quand un individu, au but de son ambition fait une coalition bizarre et fait tuer en egorgeant des inoncents et sans remords veut avoir le poste de premier ministre ,qu’en dites vous,qu’en dit cette opposition si elle est une opposition du peuple et pas seulement de son interet. Ce qui est par ailleurs surprenant,alors que tous ces opposants le savaient lors de la 2 election presidentielle,ils étaient tous incapables et etaient battus parce que les gens ne les prenaient pas pour des gens sérieux,vous nétiez plus crédibles. J’étais meme découragé des prestations de certains que je supposais capables. Aux législatives, memes s’il y avait quelques ratées identifiables, l’opposition ne pouvait pas etre majoritaire. J’ai discuté avec certains qui le reconnaissent mais font du bruit pour exister allors pourquoi toute cette mascarade ? Comme l’ont déjà dit certains compatriotes pourquoi ne pas attendre 3 ans ?
Par les infos,il parait que François Hollande, aurait appelé le president sud africain et nigerian au sujet de leur intervention au Mali. Tel que je connais ce pays qui est aussi ma deuxieme patrie,l’afrique du sud devient important e pour etre consultée,c’est encore une de ces fausses flatterie à cause de cette présence chez nous. Les corruptions vont commencer.
Il est temps que l’union africaine commence à signer et designer 2 ou 3 etas africains organisés à intervenir pour des problemes en afrique.pays anglophones,pas les corruptibles de l’ouest afrique mais l’afrique du sud,le botswana et un autre :zimbabwé voire angola et en autoriser d’autres que par oie du conseil de sécurité de l’onu.
Et commencez à demander qu’au de là du perimetre 12 km d’une capitale qu’une armée non africaine n’a le droit de se balader à travers provinces et villes d’un Etat africain. Voyez vous des contingents allemands ou belges,meme dans le cadre de l’europe sillonner la France sans que cela ne devienne un probleme d’Etat ?. Chez nous les gens vont et viennent sans contrôle,pouvez vous savoir ce qu’ils trament chez vous dans l’arriere pays ?. Il y a independance oui ou non. Les futurs candidats à la présidentielle doivent etre clairs sur la question. On nous a trop manipulé avec une fausse présence d’assistance militaire et nous sortir des gogos à chaque.le dernier,c’est meurtrier tiangaye dont les connaissances ne sont que livresque pour son manger,pas pour construire.
La guerre de mystification aérienne,c’est de la tricherie,facile d’etre perchée là haut et bombardée, quand il s’agit de bataille de tranchées,on ne voit plus ces muscles. Regardez l’erreur comme nos novices soldats centrafricains en somalie. Tels Maitres tels élèves

Quel Gachis!

Par Raymond

14/01/2013 15:20

La chose mon frere est la recherche d’argent,ce monsieur n’a pas l’humilité de se mettre en arrière, son ventre crie famine. Vous avez perdu des proches,il s’en fout c’était pour son tapis rouge.il demissionnera pour repondre de cela comme le demande beaucoup de gens.
Voyez,le chose c’est la recherche du pouvoir pour les privileges ,pas pour vous . si c’était pour vous,cet assassin serait plus humble. Il retourne le couteau dans vos plaies,son heure va arriver.
C’est manger qui l’interesse. Une famille mayanga,question de fesse jubile déjà et se frotte les mains.Des connus comme ouvriers ou des faisants un peu par ci un peu par là ,rien de précis en france, et des femmes surnommées Air Afrique,ayant cumulé les nationalités africaines.Et La politique sert à cela. Au lieu de penser au vrai probleme du pays,on pense qu’à soi. Un vrai probleme se pose, tant pis, Ah je le connais ,je vais avoir une part avec lui et c’est ainsi qu’on ne reflechit pas vraiment sur ce pays et nous fait avoir par ceux que le compatriote a justement qualifier de délinquants politiques.
Répere les noms des fururs pistonnés de tous ces délinquants,il n’est pas eternel,l’heure sonnera pour que ces gens qui nous trompe et retarde notre pays dans des fausses politiques alors lourdement combinant avecl’extérieur rende compte. Ils ne sont pas avec le peuple et ne le seront jamais

La Paix en Centrafrique

Par NGUEREMALI

14/01/2013 20:49

Bonjour,

La crainte que l'atteinte aux droits de l'homme et que les exactions perdurent, existe toujours en Centrafrique et nous devons veiller à ce que la République centrafricaine puisse se reconstruire dans des conditions propices à la sécurité des populations et au développement local.
Nous ne laisserons pas les erreurs du passé se renouveler à l'abris des regards.

http://www.avaaz.org/fr/petition/La_Paix_en_Centrafrique/?cZWUDab

La pétition "La Paix en Centrafrique" est un geste de solidarité citoyenne internationale.

Merci pour ce que vous pourrez faire : signer, partager...

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués