DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Bambari: Une journaliste morte sous l’occupation de Séléka

Par source: RJDH - 08/01/2013

L’information a été livrée par le président de l’Association des radios communautaires de Centrafrique (ARC), l’Abbé Jean Ignace Manengou

 

Elisabeth Blanche Olofio, journaliste de la Radio communautaire ‘’Bé-Oko’’ de Bambari (centre) a été assassinée pendant l’occupation de la ville par les rebelles de Séléka. L’information a été livrée lundi 7 janvier par le président de l’Association des radios communautaires de Centrafrique (ARC), l’Abbé Jean Ignace Manengou dans un communiqué de presse où il dénonce aussi le pillage des radios communautaires. D’après les témoignages recueillis auprès des personnes qui ont fui la ville de Bambari pour venir à Bangui, la victime a été tuée alors qu’elle était dans l’enceinte de la Radio. «Les rebelles sont entrés, ils ont pillé et saccagé les locaux de la Radio Bé-oko et la victime a été tuée dans la foulée», a témoigné un habitant sous couvert de l’anonymat. «L’ARC –Centrafrique, rappelle que les radios communautaires sont apolitiques et ne sont aucunement liées à une quelconque structure intéressée par le pouvoir politique, économique et déplore cet acharnement contre les radios communautaires et rappelle que les journalistes n’ont rien à voir dans un conflit. Leur rôle principal est de fournir à la communauté les informations dont elle a besoin pour son développement», a relevé le président de l’ARC.

 


© RJDH-RCA
La défunte est morte sous les balles de Séléka
Par ailleurs, plusieurs personnes à Bangui s’inquiètent de leurs parents qui vivent à Bambari, et qui auraient été également enlevés par les hommes du Séléka. Des cas de pillage ont été également signalés dans les périphéries. La semaine passée deux personnes ont été tuées et d’autres blessées par les rebelles qui allaient piller la société de fabrication de sucre de Ngakobo, à quelques kilomètres de la ville de Bambari. Cette même scène a été signalée à 60 kilomètres de Bambari dans la société minière.

Le 30 décembre dernier le Réseau des ONG des droits l’homme (RODH) avait condamné ces actes de violence et estime que les exactions commises sur la population civile constituent des infractions de crime de guerre, crime contre l’humanité, et pourraient faire l’objet d’une poursuite judicaire devant la Cour pénale internationale (CPI). «La coupure systématique du réseau téléphonique, les pillages des biens publics et privés, la violence sexuelle physique et morale, sont des faits enregistrés qui peuvent justifier la traduction de ce groupe rebelle (Séléka) devant la CPI», a relevé Me Douzima, coordonatrice du RODH et signataire de ce document. Le RODH vient de faire une autre déclaration le 5 janvier dans laquelle il déplore la persistance de certains faits tels que «le pillage suivi des meurtres, la destruction des biens privées, le non rétablissement de moyens de communication ainsi que le non accès aux prisonniers de guerre détenus par la coalition Séléka», qui sont encore relevés. Maître Douzima s’indigne contre les barrières érigées en désordre par des jeunes dans les quartiers de Bangui et déplore «la distribution et l’usage des armes blanches sur ces barrières, les déclarations peu conciliantes dans les médias publics des responsables des organisations sans aucune existence juridique».

 

 

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Tuer une jeune Journaliste- Des gens comme ca peuvent gouverner la RCA? des barbares rejetés par le peuple

Par Bouba-Nguere

09/01/2013 08:36

C’est incroyable que l’histoire se répète en RCA!!
Les barbares hors la loi demandaient la démission de Ange Felix Patassé a l’époque et son premier ministre Jean Paul. NG. qualifiait cela de non négociable !!
C’ est in cycle infernal en RCA ou quoi ?…des hors la loi pour gouverner un peuple ?
Au fait toutes ces leçons historiques( Mutineries répétitives, destruction de la RCA, Années blanches, Rwanda, Somalie etc… ne signifient rien du tout à ces illettrés !!

Qu'en disent la RFI et France24?????

Par Kota Likongo

09/01/2013 11:31

J'aurais aimé que la RFI et la France24 disent ce qu'elles pensent de cet assassinat odieux. Est un crime accidentel ou ethnique? la victime OLOFIO ( un nom à conotation GBAYA) ne mérite pas cela. surtout que ce n'est qu'une citoyenne qui se bat pour s'en sortir. qu'en disent les medias français qui se sont systématiquement ralliés à la SELEKA??? une JOURNALISTE est TUEE par ces bandits de grands chemins qui prétendent diriger ce pays. c'est marrant

Kota Likongo ne te gene pas pour ces medias de guerres...qui ne nous interessent plus

Par Bouba-Nguere

10/01/2013 16:50

Ces medias qui me font vomir n'ont rien dit sur la mort de cette pauvre dame poutant comme eux la presse et les medias sont neutres et de devraient pas encourager un cote aller contre les institutions démocratiques, c’est rigoler quand même !! avez-vous des titres des balivernes , des écris comme « Qui va sauver Bozize ? » « La population Centrafricaine en danger » « Bangui la coquette devenu Bangui la panique » etc. etc etc….ces genres de media ont été à l’ origine des génocides au Rwanda et ailleurs parce qu’ils font fâcher les acteurs de la crise pour déclencher des hostilités ! je n’écoute pas ces stations. Notre radio nationale doit prendre la relève à encourager la Paix, et l’Unité nationale il n y aura jamais du Rwanda en RCA il y a suffisamment des croisements de mariages en Centrafrique et nous sommes tous une famille . Je ne regarde pas des stations de TV remplies de charabia et d’hypocrisies ! Dieu est en train de toucher des cœurs a Libreville beaucoup des pays prient pour la paix en Centrafrique. Le Diable doit reprendre ces cerceuils et outils des fausses communes et quitter la RCA au nom de Jésus Christ notre Seigneur et Sauveur !! le peuple Centrafricain civil n’a jamais eu l’intention de s’entretuer depuis les premières mutineries jusqu’aujourd’hui !! J ai des cousins Gbaka, Yakoma, gbaya et je suis issu d’une famille déjà de mere yakoma et père gbaya de l’Ouest dans de pareille situation tout le monde est ma famille je vais tuer qui? et pour quelle raison? juste pouvoir presidentiel?. PAS QUESTION DE GUERRE EN RCA SOYONS VIGILANT CELA NE PROFITE A PERSONNE !! POUR MES FRERES EN COLERE, QU’ILS RENTRENT DANS LE GOUVERNEMENT D’UNION NATIONALE, QU’ON LAVE LE LINGE EN FAMILLE ET QU’ILS AILLENT AUX ELECTIONS…mon intérêt dans ce pays et je crois pour tous les centrafricains c’ est la PAIX….

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués