NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Côte d'Ivoire: début de l’année 2013 dans le drame

Par Alain Georges Lietbouo - 02/01/2013

61 morts et 49 blessés, c’est le bilan provisoire d’une bousculade survenue à l’issue des célébrations de la Saint-Sylvestre à Abidjan

 

L’année 2013 commence au pays du président Ouatarra avec un drame: au moins 61 personnes sont mortes et une cinquantaine au moins ont été blessées à Abidjan dans une bousculade durant les festivités de la nuit du Nouvel An, ont annoncé mardi les pompiers ivoiriens. Il y a eu «61 morts dans cette bousculade survenue dans le quartier administratif du Plateau (centre), où une foule immense était rassemblée pour assister aux feux d'artifice du Nouvel An, a déclaré sur le lieu du drame le chef des sapeurs-pompiers militaires d'Abidjan, le lieutenant-colonel Issa Sako. «Quarante-neuf blessés ont été évacués par les secours, mais d'autres blessés se sont rendus par leurs propres moyens dans des centres hospitaliers de la capitale économique ivoirienne», a-t-il indiqué. Le lieutenant-colonel Sako avait dans un premier temps évoqué un bilan provisoire de 60 morts et plus de 200 blessés après cette bousculade survenue selon des témoins après les feux d'artifices. Son origine reste indéterminée. L’accident a eu lieu près de l'entrée principale du grand stade de la ville. Les forces de l'ordre avaient installé sur la chaussée des troncs d'arbres pour canaliser les mouvements de foule.

 


© lanouvellerepublique.fr
Début d'année 2013 dramatique pour la Côté d'Ivoire
De nombreux blessés pris en charge
Les blessés ont été évacués vers des centres hospitaliers de la capitale économique ivoirienne, fait savoir une source hospitalière. Parmi la quarantaine de blessés évacués dans l'un de ces hôpitaux figuraient de nombreux enfants. «Dans la bousculade des personnes ont été piétinées et étouffées par la foule», a-t-il raconté. Des images diffusées par la RTI montrent des corps sans vie étendus sur la chaussée et des femmes à l'air hagard pris je ne sais pas ce qui s'est passé, mais je me suis retrouvée couchée par terre avec des gens qui me piétinaient, me tiraient les cheveux ou me déchiraient les vêtements, confie une victime. La Côte d'Ivoire, première puissance économique d'Afrique de l'Ouest francophone mais abîmée par une décennie de tourmente, a devant elle des possibilités comme rarement elle en a connu, a assuré le chef de l’Etat Alassane Ouatarra lors de son discours à la nation.

 

 
MOTS CLES :  Bousculade   Côte D'ivoire   Ouatarra 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués