NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Bangui, placée sous couvre-feu

Par AFP - 31/12/2012

Cette décision survient alors que la pression monte à Bangui au fur et à mesure que les rebelles s'approchent

 

Un couvre-feu a été instauré de 19H00 à 5H00 locales à Bangui, la capitale de la Centrafrique, menacée par les forces du mouvement rebelle Séléka qui se trouvent à moins de 150 km de la ville, selon un décret lu à la radio par le ministre de l'Administration territoriale. "Le président de la République, chef de l'Etat (François Bozizé) (...) instaure un couvre-feu dans la capitale centrafricaine Bangui à compter de ce jour samedi. Il court de 19H00 (18H00 GMT) le soir à 5H00 (4H00 GMT) du matin. "Tous les contrevenants s'exposeront à des sanctions", a annoncé le ministre, Josué Binoua, a ajouté le ministre. Il est interdit de se déplacer la nuit, a souligné une source de la gendarmerie.

 


© REUTERS/Stringer
Le couvre feu a été décrété à Bangui
Ce couvre-feu survient alors que la pression monte à Bangui au fur et à mesure que les rebelles s'approchent. Samedi à 21H00, à la veille de l’arrivée du président en exercice de l’UA, les rues de Bangui étaient désertes, tous les restaurants du centre-ville se sont dépêchés de fermer et de nombreux magasins fermés étaient gardés par des hommes armés de machettes. "Les patrons craignent des pillages alors ils paient des gardiens", a expliqué un gardien. Des barrages de jeunes armés de machettes sont aussi apparus dans les 4e et 8e arrondissements, le fief du président centrafricain, dans le nord de Bangui. Ces jeunes dont la présence est tolérée par les forces de l'ordre contrôlent les voitures pour débusquer des infiltrés ou des armes, a indiqué un habitant sous couvert de l'anonymat.

La Séléka, qui combat le président François Bozizé a renforcé sob emprise samedi sur le territoire centrafricain, obligeant les forces régulières du président François Bozizé et leurs alliés à se replier à Damara, dernier verrou stratégique sur la route de la capitale Bangui où a été instauré un couvre-feu. Alors que semblait s'éloigner la perspective de pourparlers entre les rebelles et le régime annoncés vendredi par la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC), le président en exercice de l'Union Africaine, Thomas Boni Yayi, était attendu à Bangui pour rencontrer le président Bozizé afin d'encourager une sortie de crise par le dialogue.

Dans le même temps, le ministre de l'Administration territoriale (Intérieur) centrafricain José Binoua a indiqué que la prise de Sibut avait "créé la confusion et une peur à Bangui", accusant les rebelles de fomenter une guerre de religion. «Les rebelles sont entrés dans Sibut. Il n'y a pas eu de combats, les Forces armées centrafricaines (FACA) stationnées là ainsi que les troupes tchadiennes ayant quitté la ville pour se positionner à Damara, dernier verrou à 75 km au nord de Bangui,» a de son côté déclaré un responsable militaire centrafricain. La concentration des forces armées tchadiennes et centrafricaines à Damara est désormais le dernier recours contre une progression de la rébellion jusqu'à Bangui.

L'évolution de la situation sur le terrain éloigne l'espoir d'une solution négociée rapide en Centrafrique, que les pays de la région tout comme la France, ex-puissance coloniale, ont appelé de leurs vœux. La CEEAC, qui sert de médiateur, avait assuré que le gouvernement du président Bozizé comme les rebelles avaient accepté que des négociations s'ouvrent prochainement et sans conditions à Libreville, au Gabon.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués