NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Les Américains plient bagages

Par Journaldebangui.com - 28/12/2012

Washington a fermé et évacué son ambassadeur et son équipe

 

Les Etats-Unis ferment leur ambassade en Centrafrique pour des raisons de sécurité, les rebelles étant aux portes de la capitale, Bangui. Leur ambassadeur et son équipe ont quitté le pays. «L'ambassade des Etats-Unis à Bangui a provisoirement suspendu ses opérations le 28 décembre (heure de Bangui, Ndlr) en raison de la situation sécuritaire en République centrafricaine (...). L'ambassadeur Wohlers et son équipe diplomatique ont quitté Bangui avec d'autres ressortissants américains», a annoncé dans un communiqué un porte-parole du département d'Etat, Patrick Ventrell. Il a ajouté que "cette décision était uniquement due aux inquiétudes sur la sécurité de notre personnel et n'était en rien liée à nos relations diplomatiques continues et de longue date avec la République centrafricaine". Washington avait déjà exprimé mercredi sa "profondes inquiétudes" face aux troubles en Centrafrique, poussant tous ses ressortissants à quitter le pays et demandant aux autorités centrafricaines de protéger leur ambassade et à la rébellion de cesser les combats.

 


© lexpress.fr
Une vue de l'ambassade fermée
Un porte-parole du ministère de la Défense, Todd Breasseale, a précisé que le commandement américain en Afrique avait appuyé l'évacuation de l'ambassade des Etats-Unis à Bangui, notamment l'acheminement de ressortissants américains et d'étrangers vers des lieux sûrs de la région. Un autre responsable officiel américain a précisé qu'un avion militaire avait quitté Bangui vers 00H00 GMT. La décision d'évacuer Bangui intervient au lendemain d'une manifestation violente de plusieurs centaines de personnes, proches du pouvoir, qui avaient lancé mercredi des projectiles sur l'ambassade de France. Ces manifestants avaient auparavant fait un sit-in devant l'ambassade des Etats-Unis. Lesquels encouragent toutes les parties en Centrafrique à participer au dialogue sous l'égide de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC), laquelle va tenter d'obtenir un cessez-le-feu, a insisté le département d'Etat.

 

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués