NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: La parade du président Bozizé

Par Pacôme Pabandji - 28/12/2012

Il a tenu un discours au cours d’une une grande manifestation pacifique, ce jeudi 27 décembre 2012, dans la capitale Bangui

 

Il s’agissait d’une marche de protestation contre les hostilités de la coalition Seleka, organisée par la Coalition des citoyens d’opposition aux rebelles (COCORA), que dirige M. Lévy Yakité. Les différentes couches sociales de la République centrafricaine y ont pris part, en présence même du Chef de l’Etat centrafricain François Bozizé, premier patriote. A cette occasion un message a été adressé au public par S.E. François Bozizé. La substance du message portait sur les causes de cette guerre imposée par la nouvelle rébellion. La marche du jeudi faisait suite à celles organisées ces derniers temps par la jeunesse et des associations des femmes centrafricaines. La marche a démarré tôt le matin, dans différents points de rencontre des arrondissements de la capitale. Arrivée en lieu de chute au centre ville de Bangui, les organisateurs ont saisi l’occasion pour présenter le bilan provisoire des effets des combats de Bambari. A en croire ces derniers, elle a occasionné le pillage des locaux des entreprises et organisations telles que le PAM, la SUCAF, la SOCACIG, Ecobank, SOFIA Crédit et même la succursale du Bureau des Nations Unies en Centrafrique de Bambari a été touchée, sans compter les pertes en vies humaines. Toute chose vraiment regrettable.

 


© journaldebangui.com
Le président François Bozizé lors de la manifestation du 27 décembre 2012
Ils ont poursuivi leurs interventions en soulignant que le pays est agressé par les étrangers avec la complicité de certains fils du pays, à cause de l’exploitation du pétrole, de la cimenterie, du diamant de Ndassima et bien d’autres riches de sous sol. Quant au président de la République François Bozizé, il a insisté sur la gravité des faits, «le pays est attaqué et surtout par les étrangers». A cet effet, un accent particulier a été mis sur l’identité du porte parole de la Seleka qui n’est autre que Eric Néris Massi; qui selon le chef de l’Etat «n’est pas centrafricain» et il appelle la population à «conjuguer les efforts en vue de résister à ces forces de mal qui n’optent que pour le malheur du peuple centrafricain». Dans le message, le chef de l’Etat s’est posé la question de savoir pourquoi cette guerre. «La République centrafricaine est un pays hospitalier que toute personne qui veut y résider est libre. Seulement, il est important que ces étrangers respectent les lois du pays. La République centrafricaine doit se développer comme les autres pays mais pourquoi chercher toujours à la maintenir dans sa situation déplorable alors qu’elle dispose des ressources nécessaires pouvant permettre son décollage? Cette guerre est imposée à la République centrafricaine à cause de l’exploitation de son pétrole, de la cimenterie», a précisé François Bozizé.

 


© journaldebangui.com
Les slogans tenus par les jeunes "Patriotes"
«Et si j’ai préféré garder le silence, cela ne signifie pas que j’ai perdu le contrôle du pays comme le prétendent certaines stations internationales qui ne cessent de vanter la progression de Seleka. Mais attendons de voir comment ils prendre le pouvoir», a ajouté le président Bozizé. «Les dégâts qu’ils ont causés sont inadmissibles et cela n’est pas à cautionner». Malheureusement, a poursuivi le chef de l’Etat, «l’opposition démocratique s’est jointe à ces étrangers pour déstabiliser le pays». Au sujet de la modification de la constitution, François Bozizé a dit, qu’il n’a nullement intention de la modifier dans le but de s’accrocher éternellement au pouvoir. «Et tout ce qui se dit ça et là ne sont que des prétextes justifiant ce complot international qui ne dit pas son nom». Par rapport à des dérives qui ont eu lieu ces derniers jours lors des marches de protestation de la jeunesse, le chef de l’Etat, a profité de l'occasion pour attirer l’attention de la population afin qu'elle évite tout acte pouvant compromettre davantage la situation. Par ailleurs, il appelle à la jeunesse à prendre ses responsabilités, d’être vigilante afin de ne pas être surprise. S’il est question de dialoguer, il est disposé à l’entreprendre et il est important que la communauté internationale vole au secours du régime de Bangui.

Pour le coordonnateur de COCORA, M. Lévy Yakité, il a remercié le chef de l’Etat qui a voulu rencontrer la jeunesse en ce moment difficile pour l’écouter. Il l’a rassuré du soutien de la jeunesse et que le chef de l’Etat doit comprendre qu’il est entouré de certains fils et filles du pays qui complotent contre son régime. C’est après le discours du Chef de l’Etat aux marcheurs que ceux-ci se sont séparés.
 
MOTS CLES :  Séléka   Bozizé   Patriotes   Jeunes   Bangui 

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Soutien au President de la Republique! Nous n'avons pas besoin de cette rebellion! ce sont des anti-progres de la RCA

Par Le Juif Noir

28/12/2012 14:01

Les Centrafricains doivent se ressaisir et ne plus écouter des discours fallacieux de ceux qui croient que la RCA devrait subir le même sort que les pays du printemps arabe ! une mauvaise comparaison a été faite quelque part, je l’ai lu et j’ai eu honte de ces genres de comparaison des pseudo- intellectuels…… La démocratie s’est amorcée en RCA depuis les années 80 et tous les centrafricains et toute la jeunesse ont payé de lourd tribut pour sa réussite. Ces soient -disant Rebels ne sont aucunement des donneurs de leçon de démocratie. Nous ne nous ferons jamais diriger par des étrangers et nous en avons marre avec ces genres de pratiques hypocrites qui consistent à rendre les Centrafricains dépendants ! Le président Bozize a bien dit qu’il n’a aucune intention de modifier quoique ce soit dans la constitution. Alors !! ces rébels , rancuniers, assoiffés des gros postes veulent sacrifier la vie des Centrafricains encore pour se voir juste qu’au pouvoir ? n’y a-t-il pas autre chose à faire que la présidence ? Cette rébellion ne s’inscrit pas dans l’attente du peuple Centrafricain donc nous la rejetons ! Nous avons toutes les institutions démocratiques en place alors pourquoi ces rebels ne créent-ils pas leur parti politique ? J’ai l’impression qu’à chaque fois que la RCA commence à décoller ou avoir des projets appréciables, le diable inconnu tourmente un groupuscule pour tout détruire et garder la population dans la misère et le pays reste la risée des autres. Il n y a pas longtemps on parlait de projet d’aménagement de l’aéroport de Bangui, cimenterie, pétrole etc…..voilà le diable est venu tourmenter un groupuscule pour detruire comme c’est son habitude !!! Au fait qu’est ce que vous les rebels avez fait au pays pour prouver que vous etes plus capables que le regime en place ? toute la population vous rejette !
En tout cas, ma mise en garde est celle-ci : NE jeter pas notre pays dans une guerre inutile qui va durer et repousser le pays a 200 ans en arrière et le dernier pays de la planète. Ne transformer pas notre beau pays en champ de bataille pour rien !!! Il y’a déjà une contre rébellion en gestation donc le pays sera dans un KO total pour des années. Nous avons assez souffert pour arriver au moins a une période de paix en RCA. L’intérêt du peuple centrafricain est la PAIX ET LA SECURITE que vous les rebels êtes en train de détruire.

LE TEMPS EST LA REFLEXION ET SOUTIEN A UX FACA ,AUX PEUPLE CENTRAFRICAIN.IL FAUT OUVRIR UN DEBAT NATIONAL SUR CES REBELLIONS

Par TJ495

28/12/2012 16:04

J'espérais entendre plus de voix d'intellectuels,si ce pays en avaient vraiment, parler d'une seule voix solidaire pour leur pays en danger(les questions politiques on réglèra plus tard) mais j'attends toujours.
Comme je l'ai écouté dire sur une radio européenne il semble que les partis politiques centrafricains ont fait preuve de maturité une fois ,face à cette urgence et sont tous centrafricains contre cette nouvelle perturbation contre leur pays. ce sont des hommes responsables qu'on veut dans les partis politiques et non ceux avides qui veulent profiter de n'importequelle situation pour leur ambition malsaine.
Ce pays a beaucoup souffert,réfléchissons un peu ,toutes ces guerres et pertubations profitent à qui? Ne pensons nous pas que tout cela nous retarde des années par rapport aux autres.
On se dit intellectuels mais le sectarisme dirige notre tête,pour une fois refusons tous ces troubles au nom de n'importe quelle rébellion. Bozizé est ce qu'il est,beaucoup d'entre nous ,qui parlent politique ,sont comme lui ou se sont révelés comme lui. Le combat n'est pas celui que l'extérieur nous impose par des fausses rébellions ou des rébellions des pays voisins. Au nom de quoi un individu faché contre un pouvoir ou pour des raisons personnels assassinat d'un prochr,prendrait le fusil pour rentrer en rébellion et peretuber ses compatriotes ou que des ramassis de voyous à qui un pouvoir à donné du crédit,vient pertuber tout un peuple ,qui ,affronte des moments difficiles de survie et dont le mois de décembre est le seul où il noye ses soucis dans ces moments festives éphemères et on vient les lui enlever.
Tous les partis politiques,pas de démagogie politique,peuple centrafricain soyons uni face au danger et après on lavera nos habits sales en famille.Accepter ce genre de comportement c'est aussi vous condamner àl'avenir. on aura un jour un président élue démocratiquement,et une rébellion fictive viendra le déloger. n'acceptons plus cela car c'est condamner notre démocratie et renouer avec des coups d'Etat déguisés.
On nous dit d'entrer en démocratie,meme si elle n'est pas parfaite,on essaierade faire pour que cela evolue en combattant les fraudes par nos surveillances et la sensibilisation des citoyens à la chose politique,. Ne nous laissons pas distraire et perdre du temps avec les rebellions. C'est de la poudre aux yeux.C'est comme cela que betement quand on ne veut pas d'un régime,on applaudit n'importe quel aventurier comme sauveur: coup d'état est remplacé par les occidents par la rébellion,ça sonne plus local et les déculpabilise. on a aupplaudi et après qu'est ce qui change pour nous? rien. Si on avait usé de nos cerveaux pour faire que le combat politique moderne s'impose,je crois que les choses auraient bougé chez nous et lepays moins détruit comme il l'est aujourd'hui.Et un ramassis de voyous ,la plus part des tchadiens ne se permettraient pas de mettre au défi un pays entier et bozizé de se faire ridiculiser et hollande se pavanner. On nous dit que les militaires français sont là pour protéger les français,si telle était leur seule mission,pourquoi on les voit patrouiller en colonne de jeep et autres apparat à travers un pays pourtant indépendant. Est-ce pour nourrir ou équiper quelqu'un?? Ca fait aussi partie des conditions de l'indépendance comme en pleine mutinerie quand l'armée française avait bombardé les mutins et que des centrafricains dont goumba demandait le départ des français et d'autres choses et qu'un ministre des affaires étrangères Socialiste de surcroit( encore,comme si) répondait fièrement que ça faisait partie des conditions de l'indépendance.
Ils sont là pour protéger seulement les français dit hollande et demain viendront-ils jouer les pompiers sur les cadavres?
Qu'ils le veuillent ou non ils ont légitimé ce pouvoir alors comment toujours vouloir mettre à égalité des rebelles à un pouvoir d'un état? En occident ils ne jouent pas avec les dissidents, en france les basques et corses que font-ils avec eux et les kanaks que disait Pasqua? En en afrique,on appelle les pouvoirs à négocier à des gens qui ne sont représentifs de personnes sinon de leurs tetes bruleés et qui servent aux troubles orchestrés ou souhaités par l'occident.
Hommes politiquescentrafricains,parlez tous d'une seule voix,demain vous aurez la tribune pour la politique intérieure. D'ici la que vos financiers extérieurs vous tirent l'oreille,vous appelant à jouer la démagogie,on saura alors les traites,les faux qui disent qu'ils sont centrafricains alors que ils ne sont que des pantins.
il faut sortir de notre idée tordue de la facilité bete à nous satisfaire de n'importe quel voyou pour nous déloger un président. On a vécu cela des années,où en sommes nous aujourd'hui. Battons nous avec nos têtes et changeons.
Voyez quel gachis pour le pays et pour tout et meme l'armée? A part les années bokassa où l'armée multiethnique, elle a viré ethnie dominante sous kolingba et Patassé n' a su réparer ce mal,prise par des mutineries,pensant plus à se protéger, a reproduit les mêmes erreurs et Bozizé idiotement s'est canalisé dans cet esprit de protection d'individu que de protection Nationale comme ci s'était de coutume.
Bozizé,pour l'instant,le pays est en danger,je suis solidaire et défends mon peuple et mon pays en soutenant mon pays face à la guerre des voyous profiteurs, mais après,vous aurez de mes nouvelles.
Déja ,prenez ceci, un officier comme vous,le premier acte que vous devriez poser c'était de rendre à ce pays une armée dynamique et efficace sachant que le pays est instable et convoité par nos différents voisins.Vous n'avez rien fait confiant tout à ces voyous qui se permettent n'importe quoi et surtout ne sont pas centrafricains.Des gens sans foi ni loi, d'une cruauté sans pareille quand on voit ce qu'ils avaient fait aux populations du sud du pays.
Vous en etes à vous faire ridiculiser à demander de l'aide aux puissants,qui vous retournent qu'ils sont là pour protéger leurs compatriotes pas pour combattre à la place d'un régime; mais quand nos pays veulent des contrats militaires avec d'autres puissances, ils refusent,disent que ce sont eux qui vont nous former les soldats. Former les soldats pour devenir le genre de soldat zairois qui décampent à chaque avancer des ennemis? Il faut finir avec cesfausses formations.
Il faut une nouvelle arméé instruite et formée en fonction de la vulnérabilité de ce pays et pour la protection du territoire et du peuple. Pour cela,centrafrique n'a pas besoin des français. Allez prendre les anciens guerriers de l'indépendance en Angola et en zimbabwé et ils vous formeront de vrais combattants et avec un ideal de la protection de la nation.
Bozizé,en tant que soldat et surtout dans un continent où les gens sont encore immature en beaucoup de choses et que la notion de frontière n'existe pour certains,préferent empiéter chez leurs voisins à la recherche de la richesse du sous sol,il serait plus logique de chercher des renforts auprès d'un pays éloignés:angola qui ont la connaissance du métier etc et NON des voisins,des gens brutes qui ne comprennent pas aide,ou secours qui deviennent Conquete et n'ont qu' a marcher pour etre de l'autre coté. Malheureusement,ils embobinent certains perdus de la société centrafricaine qui pour des raisons qui ne concernent pas la patrie se positionnent en rebelles ou autres conneries.
Votre pays est très convoité me dit un occidental,toutes ces revendications fantaisistes font l'affaires d'eux occidentaux surtout que maintenant la crise les sert.
L'onu sert à quoi? Qu'à s'enrichir sur le dos de ces petites nations,au moindre courant d'air ça décampe. je pensais que l'onu devait être plus exigeante et affirmer la voie d'élection,l'apprentissage de la démocratie que toutes ces rebellions qui sortent maintenant comme des champignons en afrique aux riches sous sol et que cette meme Onu et Ambassades occidentales ont leurs coordonnées dans leur agenda? Les troubles,les guerres, ça fait travailler leurs ONg et c'est vous qui trinquer. Réfléchissez mes frères. on connait ses amis dans le malheur,en cas de malheur l'ami décampe,ça veut dire quoi?
En tout cas Bozizé,dans ta négociation avec les fous que patassé et toi ont amené dans ce pays ( sans compter les connexions malsaines que kolingba avait créees avec déby pour la chasse aux prisonniers politiques tchadiens et vice versa),car Bozizé à moins d'etre idiot et naif vous ne savez pas ouvrir votrea porte à un visiteur et après l'accompagner à la porte et lui dire aurevoir Merci .
ils ont un pays, centrafrique n'est pas une banque, quand les gens sont fauchées ,y sement la terreur pour se renflouer la poche. Où est l'intéret du peuple centrafricain dans ces rebellions dont Hollande nous sort son discours. Ces rebelles ont sali le nom centrafricain partout,sillonnant les forets pour piller,faire du braconnage jusqu'au cameroun et aujourd'hui continuent de pertuber ce peuplealors qu'il a besoin de se reconstruire. Les belles voitures des centrafricains volées qui se retrouvent encore àl'autre coté de la frontière ne rapportent-elles plus? Il faut venir revoler.Des rebelles au physique non typique centrafricain viennent avec des revendications et bozizé baisser sa culoote. Normalement si lui bozizé avait fait ce qu'il fallait pour l'etat avec une armée fiable,c'est la solution guerre qu'il fallait opposée à ces voyous dès la première ville.Jojo qui roule ses muscles à ses compatriotes c'estle moment d'aller montrer ses forces au front.Il n'a aussi rien dans sa tete que ceux qui sont en rebellion;
2000 centrafricains partis de l'autre coté du fleuve,Quel centrafricains,ce sont les Monons qui dominent bangui et ses environs et qui s'infiltrent comme centrafricains et au moindre secousse sautent le fleuve. Au pays de la corruption administrative,tout le monde est ou devient centrafricain.
Que de s'occuper des choses essentielles,bozizé ne s'occupait que des affaires de cul. S'il mettait le même talent qu'il a à avoir des maitresses et à pondre des enfants délinquants,au service d'une'armée opérationnelle et de combat,il ne sera pas là à se faire ridiculiser par hollande qui jouait dejà le versatile avec le cas Malien.

très bien dit.

Par Lèngban

28/12/2012 20:43

T145, cher compatriote
Si seulement et si tous ces voyous pouvaient écouter tes sages conseils...
A bon entendeur,salut.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués