NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique : Le FDPC d’Abdoulaye Miskine a rejoint la coalition Séléka

Par journaldebangui.com, Reuters - 20/12/2012

Alors que le renfort tchadien arrive auprès du pouvoir, la nouvelle coalition reçoit le ralliement d’un autre mouvement rebelle

 

Les rebelles de la coalition "Seleka" rejoints ce matin par une autre faction rebelle du FDPC d'Abdoulaye Miskine continuent d'étendre leurs tentacules à travers le pays. Après la prise de la ville minière de Bria à 600 km au centre-est, ils se sont emparés de la ville de Kabo située à environ 400 km au nord du pays, ville par où était passé quelque heures plus tôt le renfort Tchadien devant prêter mains fortes au régime de Bangui. Joint aujourd'hui au téléphone par Reuters, l'un des responsables de la coalition rebelle le colonel Joseph Zoundeko de l'UFDR affirme: "La ville de Kabo est sous notre contrôle depuis ce matin. Les combats n'ont pas duré. Nous avons aussitôt mis en débandade la troupe gouvernementale présente dans la ville en faisant 12 tués, 6 prisonniers et quelques blessés qui sont présentement à l'hôpital." "Nos forces continuent de s'élargir car ce matin, nous avons été rejoint par le FDPC d'Abdoulaye Miskine et nos prochaines étapes actuellement sont les villes de Bouca et Batangafo" a poursuivi le colonel Zoundeko.

 


© leconfident.net
Abdoulaye Miskine du FDPC et ses lieutenants
Parlant du renfort Tchadien arrivé à Kaga-Bandoro à 333 km et dont une partie a poursuivi son parcours jusqu'à Sibut à 185 km de Bangui ou elle est stationnée, le colonel Zoundeko répond: "Nous demandons à Deby de ne pas se mêler de nos affaires. C'est une affaire purement centro-centrafricaine. Ses troupes doivent se tenir à distance de nos positions autrement dit, nous utiliserons ce que nous n'avons pas encore utilisé. La présence du président Bozize sur le terrain nous a été signalée depuis deux jours mais nous prions pour l'avoir vivant" a poursuivi le colonel. Ces déclarations du colonel Zoundeko ont été également réitérées dans une dépêche envoyée à la radio privée Ndeke Luka qui émet à partir de Bangui. Interrogé sur ce nouveau développement, le ministre délégué à la défense Jean Francis Bozize est intervenu sur la même radio et a déclaré: "Nos forces sont en train de se réorganiser pour la reconquête de toutes les localités sous contrôle rebelle"

Les rebelles prennent Batangafo
Pendant que les tractations se poursuivent à Ndjamena, les rebelles de la coalition Séléka continuent leur incursion en direction de Bangui, ils ont pris la ville de Batangafo (300 km au nord de Bangui) tandis que l'armée a aussi repris la ville de Kabo (60 km au nord de Batangafo) tombée la veille aux mains des rebelles, a-t-on appris de source militaire centrafricaine et de la gendarmerie. Les rebelles ont pris Batangafo vers 11h (10h00 GMT) et progressent vers Bouca (280 km au nord de Bangui) selon une source au sein de la gendarmerie de Bouca alors qu'une source militaire a indiqué que l'armée a repris le contrôle de Kabo après de violents combats

 

 
MOTS CLES :  Fdpc   Abdoulay Miskine   Bozizé   Coalition Séléka 

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

une information fause

Par berthelet

23/12/2012 00:51

car le FDPC n'a fait aucun communique pour faire comprendre cette coalition, et je crois que le Général Miskine démentira très bientot.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Philémon en Présentation à Cotonou
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdbangui/www/article.php on line 364

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués