NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Attaques rebelles: valse de réactions au sein de l’Opposition centrafricaine

Par Fleury Koursany - 20/12/2012

Les partis d’opposition dans leur ensemble rendre responsables et accusent les autorités de Bangui

 

L’Opposition démocratique dans son entièreté réagit aux attaques des villes de l’intérieur de la République Centrafricaine par la rébellion «séléka» composée des dissidents de l’UFDR, de la CPJP et de la CPSK. Dans un communiqué de presse publié ce 19 décembre 2012, les partis politiques de l’Opposition centrafricaine rendent responsables de la situation insécuritaire actuelle, les autorités centrafricaines. «Tous les soubresauts que connait notre pays sont la conséquence du non-respect par le Général François BOZIZE des accords de Birao, de Libreville, des recommandations du Dialogue Politique Inclusif et de l’engagement de tenir le Dialogue Politique Inter centrafricain annoncé depuis le 15 mai 2012», précise la coalition des partis politiques de l’Opposition centrafricaine. Face à cette tragédie, l’opposition démocratique centrafricaine exige par ailleurs «[i l’arrêt immédiat des hostilités, matérialisé par un cessez- le -feu à la conclusion duquel elle exhorte toutes les bonnes volontés tant nationales qu’internationales à œuvrer sans délai, ce, d’autant plus que la rébellion a exprimé son entière disponibilité au dialogue ; réaffirme le caractère incontournable du Dialogue Politique Inter Centrafricain comme unique voie de sortie de crise».

 

Elle en profite d’ailleurs pour réaffirmer «son indéfectible attachement aux principes démocratiques comme condition non négociable d’accession et d’alternance au pouvoir». Alternance, c’est sans doute le vocable utilisé par l’Opposition démocratique de l’intérieur mais pour Gaston Ngerekatta du Conseil National pour la Renaissance Centrafricaine, il demande lui qu’il «faut passer des armes aux urnes». Autrement dit, une transition politique s’avère nécessaire pour sortir de la crise. Gaston Ngerekatta qui a lui aussi publié un communiqué de presse ce 19 décembre sur la situation du grand nord affirme que «Le contexte étant connu de tous, le pouvoir doit prendre ses responsabilités en admettant la nécessité d’une transition pour permettre une large concertation devant conduire au retour d’une paix véritable et à l’organisation des élections transparentes aux résultats incontestables».

 


Deux membre de l'opposition démocratique centrafricaine
Tout en condamnant le recours aux armes et l’usage de la violence comme moyen de règlement des conflits à caractère politique, le CNRC-FB condamne également toute tentative de coup de force dans le but d’accéder au pouvoir, voire le conserver durablement et ce, au mépris des dispositifs prévus par la Constitution. Il tient ainsi à rappeler au Général-Président François BOZIZE qu’il de «s’abstenir de se représenter aux prochaines élections présidentielles, à la fin de son deuxième et dernier mandat, en conformité avec la Constitution sur laquelle il a prêté serment. Au mieux, il devra quitter le pouvoir de lui-même avant 2016 pour atténuer la souffrance du peuple centrafricain». Mais du côté du pouvoir, le gouvernement, par le truchement du ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation précise que ces attaques «sont le fait des ennemis de la nation agissant sans succès de longue date». Et le ministre de préciser que «l’offensive militaire menée par nos forces coalisées avec l’armée tchadienne en vertu des accords militaires qui lient le Centrafrique et le Tchad a effectivement permis d’amorcer la reconquête et le contrôle des zones attaquées par cette coalition imaginaire».
 
MOTS CLES :  Rebelle   Fare   Opposition 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués