NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Kabo entre les mains des rebelles

Par source: AFP - 19/12/2012

Le «colonel» rebelle Djouma Narkoyo a assuré que ses hommes «contrôlent» la ville et «progressent» vers Batangafo, au sud de Kabo

 

La coalition rebelle Séléka, qui menace de renverser le président François Bozizé en Centrafrique, a pris mercredi la ville de Kabo (nord) à 350 km de Bangui après avoir capturé la ville minière de Bria (centre) la veille, a appris l'AFP de sources militaires et rebelles. Les "assaillants ont coupé toutes les liaisons téléphoniques avec Kabo (...) qu'ils contrôlent désormais", a indiqué une source militaire centrafricaine et le «colonel» rebelle Djouma Narkoyo a assuré que ses hommes "contrôlent" Kabo et «progressent» vers Batangafo, au sud de Kabo.

 


© lacroix
Les villes centrafricaines occupés le 18 décembre 2012
Ces deux villes se trouvent à plus de 400 km de Bria, zone diamantifère, que la coalition Séléka (alliance) de plusieurs factions rebelles tenait encore mercredi, selon des habitants.
Cependant des renforts tchadiens, "lourdement armés, à bord d'une vingtaine de véhicules", arrivés en Centrafrique à la demande du président Bozizé, ont transité par Kaga Bandoro (centre), à une centaine de km au sud-est de Kabo pour prendre la direction "des zones occupées", selon une source militaire mardi. Il n'était pas possible de savoir dans l'immédiat où se trouvaient les soldats tchadiens, rompus au combat et bien mieux organisés que les forces armées centrafricaines (FACA), sous-payées, démotivées et mal encadrées.

Joint brièvement au téléphone, le chef rebelle Narkoyo a estimé: "Les Tchadiens ne nous font pas peur nous sommes déterminés à nous battre jusqu'au bout". Le Séléka a menacé de renverser le gouvernement du président Bozizé, en exigeant "le respect" de différents accords de paix signés entre 2007 et 2011. Ces accords prévoyaient notamment un processus de désarmement et réinsertion des combattants, mais un de ses membres a récemment souligné que "rien n'a été fait pour (les) sortir de la misère".

 

 
MOTS CLES :  Kabo   Bamari   Bria   Faca   Rebelles   Bozizé 

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Aide toi le ciel t'aidera!

Par wanto

19/12/2012 17:25

L'opposition Centrafricaine fait du bruit! c'est bien; cela veux dire que la démocratie est en marche chez nous!mais quand le pays est occupé par des chiens de guerre,bandits armés qui n'ont que leurs fusils comme moyens de dialogue;Nos femmes,nos filles,nos mères,nos fils,nos pères,nos oncles,cousins etc..sont humiliés,déplacés,tués;la terre de nos ancêtres profanées,nos greniers pillés;que devrons nous faire?? à genoux et prions...pourquoi le Bon DIEU nous a oublié nous les CENTRAFRICAINS?? moi je pense comme certains le pensent tout bas; QUI veux LA PAIX,prépare LA GUERRE...GREG.MALEKOUDOU.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués