DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Centrafrique: appel à la prise de conscience nationale

Par Simon Koitoua - 14/12/2012

Simon koitoua est étudiant en master II option écotourisme au département de géologie à la faculté des sciences université Ibn Zhor d’Agadir au Maroc

 

Il est temps, vraiment temps, chers compatriotes Centrafricaines, Centrafricains de penser à l’avenir de ce pays car, le peuple centrafricain a trop souffert dans les années 1996, 1997 et 2001, donc disons non aux prédateurs qui veulent prendre la population Centrafricaine en otage. Il est vraiment temps pour que chaque centrafricain œuvre de concert dans la politique du Président de la République le travail rien que le travail qui constitue selon les observateurs de la vie politique centrafricaine une avancée considérable sur le secteur économique. Nous devons se lever comme un seul Homme pour condamner les actes de banditisme perpètes par certains criminels et ennemis du peuple centrafricain sur la paisible population Centrafricaine. Afin de renfoncer et permettre aux autorités actuelles et aux forces armées centrafricaines de remplir leur mission de la défense de la patrie et boutant or état de nuire ces malfrats qui commettent des atrocités sur le territoire national. Evitons par la, de ternir l’image de ce beau pays sur les ondes internationales prônons ce dicton Africain linge sale se lave en famille. Surtout les critiquer néfastes qui auraient des répercutions négatives sur l’image du pays chez nos principaux bailleurs de fond et partenaires de développement à l’Etranger. Créant des entreprises qui réduiraient d’une manière directe et ou indirecte le chômage qui ronge une partie de la société centrafricaine.

 


© journaldebangui.com
Simon Koitoua, étudiant
Les critiques permettent aux uns et autres de faire plus pour le développement du pays c’est une bonne chose mais aussi la proposition de solutions claires et nettes, en respectant les institutions en place est la meilleure. Qu'ensemble nous devons unir notre force comme un seul Homme derrière les autorités actuelles de la Centrafrique toutes confessions religieuses et appartenances politiques dont objectif est l’apport de tout le monde pour le développement socio-économique de notre chère patrie, le Centrafrique. Il est temps, surtout temps pour nous, nouvelle génération, de faire aujourd’hui, la part de responsabilité travaillant dure, pour combattre le sous développement dans notre pays la Centrafrique. Il est enfin temps pour nous de se convaincre sur une seule chose: la PAIX qui est gage de développement sur tous les plans. Le développement d’un pays passe forcement par le respect et la préservation de la PAIX dans un pays comme le notre. Au regard de ces efforts consentis par les autorités actuelles, chers compatriotes, il suffit pour nous d’étudier, d’être actif, il s’agit surtout pour nous, nouvelle génération, de voir ce qui est convenable pour notre pays, au-delà de notre satisfaction personnelle. Celui de bâtir notre village, notre quartier, notre nation sur un fondement durable et sincère dans l’unité, l’égalité, l’équité et la transparence.

Il suffit présentement pour nous, chers compatriotes, d’apporter nos fameuses connaissances au profit de la Centrafrique pour son développement économique, social et éducatif. Car, l’Etat ne peut jamais a lui seul faire TOUT c’est un processus qui demande l’apport de tous les filles et fils du pays, ce travail il est évidemment que chacun de nous pense à sa responsabilité vis-à-vis de la R.C.A. Il est temps, pour nous, élèves, étudiants, fonctionnaires, intellectuels, ainsi que les aînés de tout bord, à un moment ou à un autre, d’apporter notre modeste contribution au développement de la mère patrie, d’une prise de conscience nationale pour un Centrafrique riche et prospère. Véritables, gage d’un développement durable. Nous entendons par là la problématique sociale, qui constitue, le défi majeur à relever pour la concrétisation et d’une construction d’une société et de développement fort. En effet, ce modèle bâti sur les principes de démocratie politique, d'efficacité économique, de cohésion sociale et de travail, mais aussi sur la possibilité donnée à tout un chacun de s'épanouir en déployant pleinement ses potentialités et ses aptitudes. C'est dans cette vision équilibrée et portée vers l'avenir, que s'inscrivent, du reste, notamment dans les domaines de la consolidation de l'Etat de droit, de l'élargissement de l'espace des libertés, de la promotion des droits de la femme, de l'enfance et des catégories sociales démunies et fragiles.

Les étapes importantes dans le processus de construction d'une économie moderne et performante, à travers les multiples projets d'infrastructure et de mise à niveau de l'appareil productif national, et les divers dispositifs de promotion de l'investissement et de l'initiative privée, ainsi qu'à travers les politiques sectorielles et les programmes de développement régional et national. En ce moment, un engagement clair, résolu et soutenu des acteurs et partenaires du système des Nations Unies et de l’Union Européenne permettront à la concrétisation effective du développement économique de la Centrafrique. Tout juste nous apportons par là notre fameuse contribution au profit d’un Centrafrique économiquement puissante afin de concurrencer les pays de sous région.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Adresse bloc 5 numéro 85 cite sidi –Youssef Agadir
  • Email: skoitoua@gmail.com

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués