NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Ndélé: De violents combats font fuir ses habitants

Par journaldebangui.com, afp - 11/12/2012

C’est à l’issue des combats entre les hommes armés et les forces centrafricaines que les habitants ont pris la fuite.

 

De violents combats ont opposé des hommes armés aux forces centrafricaines lundi à Ndélé, grande ville du nord de la Centrafrique, poussant de nombreux habitants à fuir cette bourgade située près de la frontière tchadienne, a appris l'AFP de source militaire. Toujours selon la meme source, «Des hommes armés sont entrés dans la ville en tirant à l'arme automatique. Puis de fortes détonations ont commencé à se faire entendre, provoquant la débandade parmi les habitants qui ont fui en direction des villes voisines, ou encore de la brousse» Après plus d'une heure de combats entre les assaillants et les éléments des forces armées centrafricaines (FACA) une partie du centre de Ndélé a été occupée par ces hommes armés, Ajoute une source militaire. selon cette source, les forces armées de Centrafrique étaient soutenues par les hommes de l'ex-rébellion de la Convention des patriotes pour le justice et la paix (CPJP) qui occupent la ville en bonne intelligence avec l'armée depuis les accords de paix signés en 2011.

 


© RJDH-RCA
L'armée Centrafricaine appelée à restaurer l'ordre à Ndélé.
Aucune déclaration officielle n'a encore été faite sur cette attaque par les autorités de Bangui. Aucun bilan n'était disponible dans l'immédiat. Ndélé, qui compte entre 15.000 et 20.000 habitants, est le carrefour du nord près de la frontière tchadienne et par où passent de nombreux convois entre le Soudan et le Cameroun. La ville avait déjà été le théâtre d'affrontements violents entre différentes rébellions et l'armée entre 2007 et 2010. Depuis 2011, les attaques étaient surtout l'oeuvre de rébellions étrangères, notamment du Front populaire pour le rassemblement (FPR), du rebelle tchadien Abdel Kader Baba Laddé qui a quitté le pays en octobre et surtout de l'Armée de résistance du seigneur (LRA) de Joseph Kony dans l'est du pays. L'attaque de lundi survient alors que l'armée centrafricaine est confrontée depuis septembre au nord de Bangui, à une série d'attaques attribuées à une faction rebelle de la CPJP refusant quant à elle, les accords de paix signés par leur mouvement.
 
MOTS CLES :  Faca   Combats Violents   Ndéle   Hommes Armés 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués