INTERVIEW  |    

Princess Leoni Kangala: Après 30 ans de carrière et de travail acharné

Par Pacôme Pabandji - 11/12/2012

«Une victoire, aux Kora Awards 2012, serait un bel accomplissement mais surtout l’occasion d’un précieux coup de projecteur sur la richesse culturelle centrafricaine»

 

Princess Leoni Kangala, que vous inspire votre nomination aux Kora Awards 2012 avec votre titre «Nzara»?
Je suis Honorée et fière de représenter cette année, la République centrafricaine aux Kora Awards, l’une des plus prestigieuses compétitions Panafricaines. Les Kora All Africa Music Awards ont en effet depuis la première édition, vu se succéder d’illustres personnalités telles que Nelson « Madiba» Mandéla, Myriam Makéba, Michael Jackson, et sont suivis par environ 740 millions de téléspectateurs à travers le monde. C’est donc une fabuleuse opportunité à saisir pour promouvoir la culture centrafricaine. «Nzara» le titre présélectionné est le fruit d’une étroite collaboration avec Pili-pili Magalé (co-auteur), Thierry Mvié (compositeur - producteur) et Didier Mvié (co-producteur).

 


© popscreen.com
Princess Leoni Kangala de la Centrafrique
En Afrique centrale dans votre catégorie il y a aussi de grands talents. Sur quelle base pouvez-vous assurer d’une éventuelle victoire?
Face aux autres nations concurrentes, plus peuplées que la RCA, dans la catégorie «Meilleure Artiste féminine d’Afrique centrale», seul un soutien massif de tous les centrafricains de cœurs et d’esprits, celui des médias, de nos instances de tutelle, celui de la diaspora panafricaine et de tous ceux qui tout simplement apprécient «Nzara» partout dans le monde, peut nous assurer une victoire. Bien que nos différentes structures de production soient très actives sur la plupart des réseaux sociaux pour appeler à voter massivement, la contribution dynamique de chacun pour mobiliser son entourage et ses réseaux, est indispensable. Après 30 ans de carrière et de travail acharné, une victoire serait un bel accomplissement mais surtout l’occasion d’un précieux coup de projecteur sur la richesse culturelle centrafricaine.

Quelles sont vos différentes stratégies depuis l’ouverture des votes?
Le clip vidéo de Nzara est régulièrement visionné et positivement noté sur youtube. De nombreux parents, amis, collègues, voisins ont déjà voté et partagé les liens mais, il reste encore beaucoup à faire. Les radios et la télévision nationale centrafricaine, les radios occitania et canal sud à Toulouse, diffusent régulièrement Nzara et contribuent ainsi indéniablement à sa popularité grandissante. La presse écrite et nos médias très réactifs du web accentuent chaque jour un peu plus leurs soutiens et appellent à voter. Nzara a été interprétée par une jeune artiste centrafricaine, au Castel Live Opera, concours musical panafricain dont les épreuves se sont déroulées à Abidjan. Tous ces points sont évidemment encourageants, mais nous avons plus que jamais besoin du soutien actif de tous, pour arriver à informer et mobiliser et faire voter le maximum de personnes.

Quel appel avez-vous à lancer au public centrafricain que ce soit de la diaspora ou de l’intérieur du pays?
Nzara ti so benda! Donnons toutes ses chances à la Centrafrique de briller dans ce concours au rayonnement international. Chaque voix est très précieuse alors: Votons, diffusons, partageons! Ne ménageons pas nos efforts, jusqu’au 29 Décembre, car les enjeux en valent vraiment la peine.

 


© facebook
Le duo de la chanson "Nzara"
Comment se déroulera le choix du vainqueur?
Le vainqueur sera l’artiste qui obtiendra la note finale la plus élevée de sa catégorie.
Pour calculer les notes, la répartition des pourcentages se fera de la façon suivante:
- Vote par internet : 15% de la note finale de l’artiste,
- Vote par Youtube: 5%
- Vote du Jury: 30%
- Vote par SMS (du 10 au 29 Décembre): 50% de la note finale de l’artiste!

On sait que c’est la première fois que la République centrafricaine est représentée à une édition des Kora Awards. S’il arrivait que vous soyez élue dans votre catégorie, quelle serait votre action à l’endroit de la musique centrafricaine?
Pour que la musique centrafricaine puisse être dans un rapport équilibré avec celles des autres nations, et contribuer ainsi à promouvoir notre riche culture, il est absolument nécessaire de: mutualiser les multiples compétences et talents de nos compatriotes; renforcer le cadre professionnel de travail en favorisant les liens entre auteurs, compositeurs, musiciens, arrangeurs, producteurs, chorégraphes, danseurs, graphistes, réalisateurs, éditeurs, promoteurs, professionnels de la communication, presse web et écrite, radios, télévisions, diffuseurs, organismes de tutelle… Les artistes Centrafricains doivent pouvoir aller représenter notre pays dans le monde entier à l’instar de nos homologues des quatre coins de la planète. Donc, dans l’éventualité d’une victoire à cette belle compétition, je m’investirai sans réserve dans ce projet qui me tient à cœur depuis bien des années. Ce serait aussi un bel hommage à nos ainés, les pionniers de la musique centrafricaine.

Un message particulier?
J’aimerais remercier Blandine Passi-Boukari (Studio PBBH) et également tous ceux qui ont accompagné mon parcours musical et humain depuis mes débuts. Merci à nos partenaires : Studios Elixir, studios Polygone, QSM, à Dounia, Paus’exotic, Fraternité Boganda... Je veux enfin exhorter tous nos compatriotes et amis à s’invertir, pour ramener son premier trophée Kora All Africa Music Awards à la République centrafricaine. «Nzara» est une belle aventure collective et j’ai donc une attention toute particulière pour:
Pili-pili Magalé, talentueux compatriote guitariste, chanteur et co-auteur de la chanson,
Thierry Mvié, compositeur, producteur (MTG Productions),
Didier Mvié, co-producteur (MTG Productions) et
Oréus Hungbo, réalisateur du clip vidéo.

Les votes se déroulent en deux phases
1/- Les votes par internet ouverts depuis le 10 Novembre et accessibles par les liens suivants: ICI
2/- Les votes par SMS qui seront ouverts du 10 au 29 Décembre 2012
 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • http://www.facebook.com/leoni.kangala?fref=ts
  • http://www.facebook.com/rcakora.nzara
  • association.dounia@gmail.com
  • Tel :+33 6 10 69 45 33
  • L’année 2012 est prolifique pour Princess Leoni Kangala avec deux parutions : «Nzara» et «Maturité», le tout nouvel album réalisé au Studio PBBH Blandine et auquel a participé l’arrangeur ivoirien David Tayrault.
  • Discographie: Séngué séngué (1990); Mama Kètè (1996); Nzara (2012) (en duo avec Pili-Pili Magalé); Maturité (2012)
  • Les structures d’encadrement : (Dounia management, MTG productions, Studio PBBH Blandine)

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués