DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Le Haut Conseil de la Communication met en garde les journaux de Centrafrique

Par Acap - 17/11/2010

Les médias doivent se conformer aux directives du Code de Bonne

 

Le Haut Conseil de la Communication (HCC) a mis en garde tous les journaux qui se transforment en tribune d’insultes, d’attaques personnelles et de diffamations généralisées, dans une déclaration rendue publique sur la Radio nationale par cette institution, le 11 novembre 2010, à Bangui. «C’est ainsi que le haut Conseil de la Communication a relevé avec beaucoup de peine l’article discriminatoire du Journal «Solidarité » n°054 du 08 novembre 2010 dont le titre est: «la vérité sur la mort anticipée du valeureux Général Alphonse Gombadi», a souligné le porte parole du Haut Conseil, Jean-Paul Sankagui.

 


© morgan.jerabek.fr
Le Porte parole du HCC, Jean Paul Sankagui a qualifié que «cet article porte une grave atteinte contre Madame la ministre du Commerce et soulève par la même occasion une très grande dissension dans la famille de l’illustre disparu dont les obsèques officielles n’ont pas encore eu lieu». Dans le cas d’espèce, le Haut Conseil de la Communication rappelle que «un journal d’information ne doit pas se transformer en un organe de calomnie et de trouble dans le pays. Le HCC estime qu’il est du droit des personnes incriminées ou mises en cause d’user de tous les moyens légaux pour rétablir la vérité et se réhabiliter devant l’opinion», a ajouté le porte parole Jean-Paul sankagui.

Par ailleurs, le Haut Conseil de la Communication rappelle à tous les professionnels des médias qu’en cette période très sensible du processus électoral ils doivent se conformer strictement aux directives du Code de Bonne Conduite élaboré par le HCC à l’attention notamment des acteurs politiques, sociaux et des médias. «Il leur rappelle aussi et surtout de se garder de se lancer d’ores et déjà dans la propagande et de soutenir tel ou tel candidat avant l’ouverture officielle de la campagne», a-t-il fait observer. «En cas de dérogation à cette règle, le Haut Conseil de la Communication appliquera avec la dernière rigueur les sanctions prévues dans l’Ordonnance n°05.002 du 22 Février 2005 Relative à la Liberté de la Communication en République Centrafricaine et le Code de Bonne Conduite du 26 Février 2010», a conclu, Jean-paul Sankagui, porte parole du HCC.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués