FOCUS  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Santé: les populations de Sakpa- Mborola menacées d'intoxication

Par source: RJDH-RCA - 21/11/2012

De nombreux cas de maladies se sont déclarés à la suite de la consommation des produits de mauvaises qualités jetées par le PAM

 

Dans la sous préfecture de Sakpa Mborola, certains habitants ayant consommé des aliments de mauvaise qualité, jetés par le Programme alimentaire mondial (PAM) souffrent d’un certain nombre de maladies, au rang desquelles, la diarrhée, la conjonctivite et la toux. Le chef du village de la localité, Cyr-Gilbert Yassoumalet, a certifié que ces produits alimentaires ont été enfouis dans un trou, le 19 octobre par le PAM, après avoir constaté qu’ils n’étaient plus consommables. Mais après cette opération, certains habitants sont revenus sur les lieux récupérer les vivres et les ont mangés. La même source précise que des dispositions sécuritaires avaient été prises pour empêcher la population de reprendre ces produits.

 


© essor.ml
Destruction des aliments périmés (image d'illustration)
Malheureusement, le départ des gardiens qui assuraient la surveillance du site de destruction a occasionné ce que nous constatons maintenant, a-t-il ajouté. Cette information est confirmée par le PAM. Nous avons payé un service de gardiennage pour une durée de deux semaines à la mairie de Sakaï, pour empêcher aux personnes de s’emparer de ces farines. Si les habitants ont récupéré les produits nuisibles à la santé humaine, c’est que le service de gardiennage n’a pas bien travaillé au temps voulu, a indiqué Mahomed Chersi, un personnel du PAM qui a pris part à cette opération. Il précise que ces produits d’une quantité d’environ 200 tonnes avaient été détruits parce qu’ils n’étaient plus consommables. La couleur initiale s’est transformée en jaune foncé. Des analyses faites au laboratoire confirmaient que ces vivres étaient en mauvais état et ne peuvaient être consommés a-t-il ajouté. D’après lui le ministère de la Santé a été informé de la situation et le choix du lieu de la destruction avait été effectué en commun accord avec le maire de la commune de Sakaï et le chef du village Sakpa-Mborolo.

 

 
MOTS CLES :  Consommation   Aliments   Intoxication   Pam 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués