ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Aérien: un centrafricain pilotera Air CEMAC

Par Source: Journaldebrazza.com - 20/11/2012

Alfred Bouba Dalambaye a été nommé directeur général de la compagnie sous régionale à Libreville au Gabon

 

Le Centrafricain Alfred Bouba Dalambaye, a été nommé directeur général de la compagnie Air CEMAC, le 16 novembre dernier à Libreville, au Gabon, au terme de la réunion des ministres des transports des Etats membres de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), selon le communiqué final sanctionnant les travaux. Parmi les conclusions du conseil d’administration présentées aux ministres, il ressort la désignation d’Etienne Robin Mintsa Mi Owono en qualité de président du conseil d’administration, la cooptation de trois nouveaux administrateurs et la définition des principes de fixation du salaire du directeur général. Dans ce communiqué lu par le ministre des transports et de l’aviation civile, du Tchad, Hassan Touka, les ministres ont exhorté les compagnies aériennes nationales à une concertation pour exprimer aux administrations des aviations civiles, leur vision sur la nécessité de régulation et d’assainissement du marché de transport aérien en CEMAC. Ils ont aussi souligné l’incompatibilité entre l’exercice du statut d’administrateur d’Air CEMAC et celui des fonctions de directeur d’une administration d’aviation civile au sein des Etats membres de cette organisation sous régionale. Aussi, ont-ils recommandé aux Etats de signer/ratifier le protocole et la convention de Cape Town, ce qui permettra, selon eux, de lever plus facilement des fonds sur les places financières internationales et rend les constructeurs plus enclins à accompagner les compagnies aériennes, leur permettant d’accéder à de meilleures conditions à une flotte moderne et neuve.

 


© juliefleurtitli.com
La compagnie a déjà son DG, centrafricain
Outre les recommandations, les ministres ont adopté deux résolutions, dans le cadre de la régulation du transport aérien en zone CEMAC, dont la première porte sur l’assainissement du marché du transport aérien en zone CEMAC ainsi que l’encouragement des compagnies aériennes d’aller vers la mise en œuvre du processus de certification IOSA pour tenir compte du délai fixé par l’Union Africaine, horizon 2015. Cependant, la deuxième résolution prise au cours de cette réunion est axée sur la mise en œuvre effective de l’autonomie de gestion des administrations de l’aviation civile et l’institution d’une réunion périodique des directeurs généraux des Aviations Civiles de la CEMAC (DGAAC). Concernant le code de l’aviation des pays membres de la CEMAC, celui-ci, adopté le 22 juillet 2012, par le conseil des ministres de l’Union Economique des Etats de l’Afrique Centrale (UEAC) est en cours d’édition.

Par ailleurs, les ministres ont planché sur les points relatifs à l’Agence de Supervision de la Sécurité Aérienne en Afrique Centrale dont ils ont souligné la nécessité de la mise en œuvre efficiente, ainsi que sur l’Accord entre L’Union Européenne et la CEMAC sur certains aspects relatifs aux services aériens en insistant sur l’approfondissement de la question par les administrations d’aviation civile, avec l’appui de la CAFAC, a-t-on appris. S’agissant du point sur la gouvernance de l’Agence, les ministres ont nommé au poste de directeur général de cette agence, le Camerounais Paul Alain Mendouga, en application des dispositions du règlement portant organisation et fonctionnement de ladite agence.

 


© juliefleurtitli.com
Rappelons qu’Air Cemac, la compagnie «communautaire» des pays d’Afrique centrale, prendra son envol en janvier 2013. Son siège et sa plateforme (hub) régionale seront à Brazzaville. Son capital se répartit entre les six Etats membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac, 5% pour chacun des pays), la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC, 15%), quelques opérateurs privés et le groupe Air France-KLM, nouveau partenaire stratégique et actionnaire à hauteur de 34%, après le retrait spectaculaire, en début d’année, du partenaire pressenti, South African Airways. La compagnie desservira, dans un premier temps, les pays membres, à savoir le Cameroun, le Congo-Brazzaville, la République centrafricaine, le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Tchad. Puis, dans la foulée, une vingtaine d’autres escales africaines, dont Addis-Abeba, Dakar, Lagos, Accra, Johannesburg et Nairobi, ainsi que six métropoles européennes : Paris, Bruxelles, Londres, Francfort, Madrid et Rome.
 

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Air Camac

Par JP

20/11/2012 13:35

Les responsables de l'Afrique Centrale ont la mémoire courte. N'est Yves Billecart qui a été diligenté par la France pour tuer Air Afrique qui dérangeait Air France sur les lignes africaines!
pauvres africains! Nous avons les dirigeants que nous méritons!

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués