SOCIéTé  |    

Université de Bangui: Opération de lutte contre l’insalubrité

Par Pacôme Pabandji - 20/11/2012

L’ANECA bénéficie du soutien de l’entrepreneur Stève Yambété, pour cette activité

 

Les étudiants de l’Université de Bangui, sur financement de M. Mike Stève Yambété, ont lancé l’opération «Université propre» au sein de ladite institution. Une activité pour combattre l’insalubrité grandissante à l’Université de Bangui. Le président de l’Association nationale des étudiants centrafricains M. Fleury Junior Pabandji était en tête de plusieurs étudiants lors du lancement de l’opération initiée par l’équipe dirigeante de l’ANECA. L’Association doit la réussite de cette opération au Lieutenant Mike Stève Yambété qui a déjà soutenu le Conseil national de la jeunesse. Lequel s’est d’ailleurs félicité de la mobilisation des étudiants même si ceux-ci ont attendu que la situation soit très avancée. Pour sa part, M. Pabandji a signalé que pour cette opération, les étudiants ont été mobilisés à travers une sensibilisation 7 jours à l’avance.

 


© journaldebangui.com
M. Fleury Pabandji (g) et Stève Yambété (d)
Ainsi, une «Cellule de lutte conte l’insalubrité» a été mise en place pour mobiliser les effectifs les travaux. Ils ont alors contacté M. Yambété afin d’appuyer l’initiative. M. Pabandji a également lancé un vibrant appel aux autorités du pays afin de jeter un regard particulier sur «le temple du savoir». M. Yambété a tenu à préciser que c’est un grand pas effectué par les étudiants qui passent la plus part de leurs temps à sortir dans la rue, à caillasser les voitures, etc. or il serait mieux qu’ils prennent en main la propreté de leur lieu d’étude sachant qu’ils ont un exemple à donner à leurs cadets derrière eux.

 


© journaldebangui.com
Durant les travaux de désherbage à l'Université de Bangui
«(…) Les gens veulent utiliser la jeunesse comme leurs marches-pieds pour arriver au sommet et après, ils tournent le dos à cette jeunesse. En voyant la bibliothèque de l’Université, l’on peut le croire car la toiture dégradée. J’aurai souhaité que les autorités soutiennent plus l’Université, car rien n’y va or, on compte sur cette institution pour avoir de bons cadres demain», a martelé M. Yambété, en promettant des table-bancs et des travaux sur la toiture de la bibliothèque de l’Université. En dépit le l’existence d’une ligne budgétaire pour la propreté au sein de l’Université de Bangui, Aucun sou n’aurait été alloué pour des travaux de ce genre. Cela fait déjà une année que l’Université Bangui n’est plus autonome dans sa gestion.
 
MOTS CLES :  Aneca Bangui   Insalubrité   Stève Yambeté 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués