CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Damara: La FCAT et Yambété prônent la paix et la sécurité

Par Pacôme Pabandji - 30/10/2012

La manifestation financée et parrainée par M. Mike Stève Yambété était soutenue par le premier Ministre

 

La fédération centrafricaine de théâtre (FCAT) avec en tête M. Jhonny Joslin Koïsset Gonitoua allias Gbavini, a organisé en collaboration avec la jeunesse de Damara une manifestation sous le signe de la paix et de la sécurité dans la ville de Damara le samedi 27 et le dimanche 28 octobre 2012. Cette manifestation est financée et parrainée par M. Mike Stève Yambété et soutenu par le Premier ministre et député de la circonscription de Damara M. Faustin Archange Touadéra. Dans le souci de donner espoir et courage à la population de Damara et des environs à la suite des évènements malheureux qui avaient eu lieu dans cette ville, la Fédération centrafricaine de théâtre (FCAT) a organisé une manifestation sous le signe de la paix et de la sécurité dans cette ville située à 75 km de la capitale centrafricaine. Les manifestations se sont déroulées en présence des autorités locales, administratives et militaires sous la présidence du sous-préfet de Bongangolo assisté du maire de la ville de Damara. Les manifestations ont commencé à travers des scènes théâtrales jouées par les comédiens membres de la FCAT la veille.

 


© journaldebangui.com
une jeunesse consciente fer de lance de la nation
La grande manifestation a eu lieu le dimanche à travers un match de foot qui a opposé l’équipe des artistes comédiens à la sélection de la ville de Damara. Le match s'est conclu par la victoire des artistes comédiens sur un score de 3-2 (2-1 à la première mi-temps). Mais avant le match, trois allocutions ont été prononcées, notamment celle du président de la délégation spéciale de la ville de Damara, du parrain des activités M. Mike Stève Yambété et du président de la Fédération centrafricaine de théâtre M. Jhonny Joslin Koïsset Gonitoua allias Gbavini. Le maire de Damara s’est dit indigné du fait qu’après le malheureux évènement de Damara c’est la jeunesse ou la population qui est pointée du doigt. Il a poursuivi en disant que les habitants de Damara se fient juste à la philosophie de Kwa Na Kwa du Chef de l’Etat et n’a rien à voir avec l’insécurité qui règne dans le secteur. Mais ce problème d’insécurité qui envahit la zone, provient surtout des zones environnantes. Les pistes tracées par les convoyeurs de bétails sont beaucoup plus l’une des causes de cette insécurité car des hommes armées s’en servent pour circuler librement c’est pourquoi je demande au gouvernement de voir dans quelle mesure du possible gérer cette situation; a signifié le maire de Damara.

Pour sa part, le président de la FCAT se félicite de ces manifestations qui ont été une réussite grâce à une contribution financière du député de Damara et premier ministre Faustin Archange Touadéra. Selon lui, la ville de Damara qui se trouve à 75 km de Bangui, vit des situations sécuritaires très précaires couronnées par des accusations permanentes pesant contre la jeunesse de Damara d’être à l’origine de ces troubles. C’est pourquoi la FCAT a organisé ces activités pour redonner courage et espoir à la jeunesse de Damara.

 


© franck.salva.free.fr
la culture au service de la paix
Gbavini en a profité pour demander que la justice puisse se prononcer sur le cas des jeunes accusés d’être de connivence avec les hommes armés qui avaient pris d’assaut la ville de Damara afin que les innocents soient relâchés. Pour sa part, M. Mike Stève Yambété s’est indigné du fait que de nombreuses personnalités du pays sont issues de la ville de Damara mais ces dernières tournent désormais le dos à la population de cette ville. C’est pourquoi, M. Yambété demande à ces autorités de prêter mains fortes à la population afin qu’elle puisse prendre en main la destinée de la ville et lutte contre l’insécurité. Il a aussi donné une importante somme d’argent à la jeunesse sous l’égide du maire de Damara, afin d’organiser une opération de nettoyage et de désherbage de la ville. C’est donc des séries d’initiatives à mettre sur le compte de M. Yambété qui en a déjà eu à réaliser. C’est un véritable exemple car si Yambété qui n’est qu’un simple fils du pays, reverse sa richesse dans le développement de la RCA à travers la jeunesse, il mérite un retour, histoire de l’encourager à en faire davantage. On espère aussi qu’il ne baissera pas les bras car comme il l’a même promis, ce n’est ni la première ni la dernière fois.
 
MOTS CLES :  Yambété   Fcat   Paix   Jeunesse   Danse 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués