NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

France: Martin Ziguélé contrôlé à R-CDG avec de la viande de singe

Par journaldebangui.com, afp - 26/10/2012

L'ex-Premier ministre centrafricain avait dans ses bagages 11,8 kilos de viande de brousse

 

Il s’agissait surtout du singe d'une espèce protégée. Cette viande a été découverte dans les bagages de M. Ziguélé, arrivé à Paris à bord d'un vol Air France en provenance de Bangui, selon une source proche de l'enquête, qui souligne qu'il s'agit "essentiellement d'une espèce protégée". Contactée par l'AFP, une source judiciaire a confirmé que M. Ziguélé a été contrôlé et "11,8 kilos de viande de brousse, principalement du singe", ont été saisis et "il a fait l'objet d'une transaction douanière" c'est-à-dire qu'il a dû s'acquitter d'une amende, a-t-on ajouté de même source.L'ancien Premier ministre centrafricain (2001-2003) et candidat malheureux contre François Bozizé aux élections présidentielles de 2005 et 2011 a expliqué qu'il avait amené cette viande "pour sa consommation personnelle", selon la source judiciaire.

 


© emploiparlonsnet.fr
L'ex PM de RCA, Martin Ziguelé
Au total, 600 kilos de viande de brousse ont été saisis dans les bagages des passagers du vol en provenance de Bangui lors de ce contrôle, a-t-elle souligné. Les douanes de Roissy n'ont pas souhaité confirmer l'information, se contentant de préciser que "toute personne est susceptible d'être contrôlée, sous réserve d'immunité diplomatique". Cette saisie a été réalisée dans le cadre d'une vaste opération de contrôle menée depuis lundi 22 octobre à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Elle a lieu à l'initiative de l'Organisation mondiale des douanes et vise particulièrement le commerce et le transport illégal d'espèces protégées par la convention de Washington (CITES) car menacées de disparition, comme le rhinocéros, l'éléphant, les grands singes et le pangolin (insectivore à écailles). Leur importation comporte en outre des risques sanitaires puisque ces denrées sont susceptibles d'introduire sur le territoire des maladies graves (grippe aviaire, fièvre aphteuse), mais aussi des insectes potentiellement vecteurs de maladies.

 

 

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Ne nous permettons plus des humiliations des guerres psychologiques au dessein de nous supprimer

Par Le Juif Noir

26/10/2012 23:35

Certes c' est une petite erreur! tout ce que je peux dire aux centrafricains c est de veuiller aussi sur leur cher pays, fouillez aussi bien les etrangers qui arrivent avec des sacs suspects, Ne vendons pas notre pays aux par des sourires timides et faibles,
Nous voyageons et voyons comment on est traite dans les aeroports des autres comment ce fait-il qu a l aeroport de Bangui les etrangers passent avant les autres? que faisons nous de nos experiences universelles? Il faut mettre fin au myth de l'etranger.
Ne vendons ni nos passeports ni notre nationalite aux etrangers,
Faisons aussi ce que les autres font pour preserver leur patrie!!

Qui ne mange pas de "singe" en Centrafrique?

Par Karnou

27/10/2012 17:07

Voici la définition de "singe" selon Wikipedia: Les singes (du latin impérial simius, plutôt que du latin classique simia)1 sont des animaux de l'ordre des primates. Parmi les primates, il n'est pas simple de définir à partir de quelle espèce le terme de singe n'est plus adéquat. Certains considèrent que les lémuriens sont des singes, mais plus strictement parlant, ce terme est aujourd'hui utilisé pour désigner les Haplorrhini. Plus restrictivement encore sans les tarsiers, ce terme désigne plus de 260 espèces formant l'infra-ordre des Simiiformes dont fait partie l'Homme....

Avant que le gouvernement ne se gosse d'une situation qui prouve que la taxe phyto-sanitaire de l’aéroport n'est qu'une escroquerie de plus organisée par les hautes sphères de l'Etat, il faut se poser la question de savoir quelle analyse a été faite pour déterminer aussi rapidement (dans un aéroport) de quelle espèce protégée il s'agissait.
Le zèle des uns et des autres pour tenter d'atteindre l’intégrité de Monsieur Ziguélé prouve à suffisance que les intérêts de la Centrafrique ne sont pas le soucis de tous le monde. Un dicton de chez moi dit: "Si tu vois la barbe de ton voisin brûler, mouille la tienne"

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués