NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique : le pouvoir de Bangui aurait échappé à une tentative de coup d’Etat

Par journaldebangui.com - 22/10/2012

Trois suspects ont été presentés au procureur de la république accusés de péparer un coup d'Etat en Centrafrique.

 

Ils sont trois à avoir été accusé de tentative de coup d’Etat par le Procureur de la République Alain Tolmo. Deux centrafricains (Macpayen Le Centrafricain et Vokpamapa Saint-Clair) et un tchadien (Job Nendobe) à « projeter d’attenter à la vie de l’autorité de l’Etat et usurper la légitimité par des armes », a déclaré le Procureur de la République lors de la conférence de presse du 18 octobre 2012. Selon le Procureur de la République, le trio composé des deux sujets centrafricains et un tchadien ont été interpellés le 9 octobre 2012.

Lors de leur interpellation, des « pièces à conviction » telles que : 2 téléphones Thuraya, 11 Kalachnikovs, 1 arme SCKM, 8 chargeurs, 3 grenades plus 3 Goupilles, 92 V Cartouches, une tenue militaire, un béret rouge et une somme de 200 euros et autres effets ont été retrouvés. Au domicile de Monsieur Job Nendobe, « la carte de la RCA, la carte de la ville de Bangui, l’organigramme de 1′ Etat-major des Forces de défense et de sécurité et l’organigramme de la police militaire » ont également été retrouvés.Des pièces qui, selon l’Accusation attestent que les nommés Macpayen Le Centrafricain, Vokpamapa Saint-Clair et Job Nendobe, projetaient une tentative de révolution de Palais contre le pouvoir de Bangui.

 


© rtbf.be
Les suspects arretés comptaient-il agir seul?
Ils sont donc poursuivis pour « atteinte à la sûreté intérieure de L’Etat, détention illégale d’armes et de munitions de guerre, faux et usage de faux ».Mais pour bon nombre d’observateurs, cette annonce du Procureur de la République concernant une énième tentative de coup d’Etat ne peut prospérer d’autant plus qu’il y a déjà des précédents qui ont accouché des souris. Les cas Jean-Jacques Demafouth et autres, tout comme celui attribué à l’ancien ministre des finances Sylvain Ndoutingaï qui n’ont jamais été concluants en témoignent.L’audience sera publique pour le trio interpellé le 9 octobre 2012 une fois l’enquete bouclée, a affirmé le Procureur de la République.
 
MOTS CLES :  Centrafrique,   Etat,   ,   Kalachnikov 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués