SOCIéTé  |    

Centrafrique : Grogne des fournisseurs et prestataires de l’Etat

Par Pacôme PABANDJI - 18/10/2012

Ils manifestent leur mécontentement pour exiger le paiement d’au moins 600 millions de Fcfa

 

Ils sont une cinquantaine, fournisseurs et prestataires au service de l’Etat centrafricain regroupés au sein du Collectif des Petites et moyennes entreprises (PME), à monter au créneau depuis le lundi 15 octobre 2012 manifestant à travers un sit-in devant le Trésor public à l’entrée du Palais de la Renaissance à Bangui. Ils réclament du gouvernement centrafricain le respect de sa promesse à travers le paiement d’au moins 600 millions de F CFA de leurs créances. Le mardi 16 octobre 2012, les prestataires et fournisseurs de l’Etat centrafricain poursuivent leur manifestation qu’ils ont entamée le lundi 16 octobre 2012 tout en promettant la continuation jusqu’à obtention d’une franche solution. C’est à travers un sit-in devant le Trésor public que ces derniers manifestent leur mécontentement.

 


photo d'illustration
D’après les informations recueillies sur les lieux de la manifestation, ces fournisseurs, ayant marre que l’Etat centrafricain ait accumulé de plusieurs mois de créances vis-à-vis d’eux, ont mené des démarches afin de réclamer leurs dus. A travers ces démarches, ils se sont rapprochés du Médiateur de la République Mgr Paulin Pomodimo pour qu’ils servent de négociateur auprès du gouvernement. Et pourtant, à ce jour ces négociations sont demeurées sans suite.

Cela démontre quelque part un manque de volonté de la part du gouvernement à éponger ces créances. C’est ainsi qu’il y a trois semaines, ceux-ci se mobilisés pour prendre d’assaut le Trésor public mais étant reçu par les autorités, une promesse a été faite par le gouvernement de leur verser quelques choses. Après cette promesse, le gouvernement feint oublier les clauses de ces ententes. C’est ainsi que pour cette rentrée scolaire, ne sachant à quel saint se vouer pour payer des fournitures scolaires à leurs enfants mais aussi à faire face aux rémunérations de leurs employés, ils sont obligés de passer par des manifestations, histoire d’obtenir mordicus gain de cause. Les manifestants dénoncent le silence des autorités face à leur réclamation et promettent maintenir le mouvement que tant qu’ils ne seront pas satisfaits. Selon l’un des manifestants, une manifestation de ce genre avait eu lieu en 2011 aboutissant au paiement d’une importante somme d’argent que des autorités du Trésor public en même temps fournisseurs, se les sont partagées à 4.

On note une présence policière sur les lieux «en cas de débordement». Plusieurs banderoles sont attachées devant le Trésor et la Mairie de Bangui sur lesquelles ont peut lire «Collectif des PME de Centrafrique: Payez nos créances pour nous permettre d’assurer la rentrée scolaire de nos enfants et ceux de nos employés».
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués