NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

RCA/Cameroun: Des Chinois pris en otage

Par AEM, AFP - 16/10/2012

Ils auraient été enlevés, il y a un mois lors de l’attaque du poste frontière par des rebelles centrafricains à l’Ouest entre les deux pays

 

Selon une dépêche AFP, deux Chinois travaillant sur une route dans l'ouest de la Centrafrique auraient été enlevés lors de l'attaque encore obscure du poste de frontière de Garoua-Boulai (Cameroun est) dans la nuit du 23 au 24 septembre. Trois personnes ont été tuées dans cette attaque dont les auteurs et les motivations restent obscurs, avait rapporté le 25 septembre la radio d'Etat camerounaise. Selon la Cameroon Radio and Television (Crtv), des "rebelles armés" avaient ouvert à "un poste péage" routier "à l'entrée de la ville de Garoua Boulaï", tuant deux personnes dont le chef de poste. Le corps d'un des "rebelles" et le véhicule à bord duquel ils se trouvaient ont été retrouvés à une vingtaine de kilomètres du lieu de la fusillade, selon la Crtv.

 


© slateafrique.com
Des hommes armés non identifiés (image d'illustration)
Selon une source au sein de la gendarmerie de Bouar à l’Ouest de la République Centrafricaine, les assaillants dans leur fuite, ont pris en otage deux ressortissants chinois qui travaillaient sur la route Bouar/Garoua-Boulaï. Selon cette source, une délégation des autorités centrafricaines s'est rendue dans le secteur pour étudier la situation. "Le ministre de l'Equipement, Jean-Prosper Wodobodé, le 1er vice-président de l'Assemblée nationale, Laurent Ngon Baba et le chef d'état-major de l'armée centrafricaine le général Guillaume Lapo ont effectué une visite samedi et dimanche à Beloko (ouest) à la frontière avec le Cameroun", a indiqué cette source. "Les trois personnalités sont allées s'enquérir de la situation liée à l'attaque qui a fait trois morts en septembre, et une prise d'otage, précisément deux ressortissants chinois travaillant sur la route", a-t-elle poursuivi. Les autorités camerounaises n'ont fait aucune déclaration officielle sur le sujet. De nombreux groupes armés, coupeurs de routes et braconniers sévissent dans le nord-ouest de la Centrafrique.

 

 
MOTS CLES :  Otages   Chinois   Centrafrique   Rebelles 

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Du n'importe quoi

Par Msnus

16/10/2012 15:18

Des actes pareils ne sont même pas à apprécier, ce pays est à Bozizé ou aux peuples centrafricains qui souffrent depuis des différents régimes? Vous ne savez pas travailler,on vous aide à avoir des autoroutes et vous agissez comme les fous de Dieu qu'on voit ailleurs et qui n'ont rien dans la tête sinon la drogue. Vous vous battez au nom de quel peuple? C'est pour votre ventre. Si vous aimez ce peuple ou ce pays vous n'entraverez pas son évolution. Pour moi la constitution doit interdir la vie politique à tous ces batards de la république. Pensez vous que les occidentaux n'ont pas de choses à reprocher à leurs pouvoirs? Vont-ils casser des immeubles, des ponts, et s'en prendre à la quiètude de leurs compatriotes? Au contraire ils subissent des gens qui font la guerre à leurs pays. Pour Moi ,on doit vous soigner,vous etes malde avide du bien c'est tout . La politique ce n'est pas la guerre. c'est la force de persuasion. Pourquoi les chinois? A moins que vous êtes les valets des gens qui vous envoient.
Bande de laches, s'en prendre aux civiles. Cette mentalité de fous de dieu gardez le pour vous. Notre génération va purifier ce pays de ces voleurs politiques et de fausses rébellions a*à leurs noms. Vous devriez faire la rébellio d'idées face à la domination et l'étouffement des petits pays. au lieu de cela vous anarquez le peuple avec vos faux discours de quete de démocratie. En quoi ce que vous faites ça atteint Bozizé ou c'est démocratique? Ce sont vos frères qui en patissent, pauvres idiots et copieurs des nullités qui se font chez fous qu'on voit dans des pays à des mentalités étriquées.
Bous mettez des treillis et croyez être zorro,mais je vois les vrais soldats sillonnner vous ne pouvez meme pas tenir devantces gens,car votre force n'existent pas,mais face à des gens non armés vous vous gonflez pertubent et rançonnent le peuple ou les gens qui aident ce pays et sans arme je dis,vous roulez les épaules.Bande de lâches;
Je me battrai pour qu'un jour en centrafrique tout politicien qui use des armes en soient disqualifié

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués