ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Aérien: Bangui recherche 60 milliards Fcfa pour moderniser son aéroport

Par Fleury Koursany - 12/10/2012

La table ronde des bailleurs de fonds pour le programme de modernisation de l’Aéroport de Bangui M’Poko se tiendra du 11 au 12 octobre 2012

 

Elle permettra de passer en revue, les questions techniques, financières, environnementales et sociales liées aux projets identifiés et le bouclage du financement dans le cadre de la modernisation de l’Aéroport International Bangui M’Poko. Cette table ronde des bailleurs sera organisée en quatre sessions notamment la présentation des projets inscrits au programme, la concertation des bailleurs de fonds, l’annonce des contributeurs et la présentation du plan de financement. Car l’analyse fonctionnelle en l’espèce indique clairement que les infrastructures de l’aéroport international Bangui M’Poko ne réponde plus aux besoins d’exploitation d’un aéroport international moderne en termes de disponibilité de surfaces, de capacité d’accueil, de traitement de passagers, de délai de livraison des bagages, de facilitation, de commodités offertes aux exploitants et d’encombrement de l’aire de stationnement des aéronefs. Il devient donc urgent pour la République Centrafricaine, soucieuse de satisfaire aux exigences de confort et de qualité de service, d’entreprendre la mise aux normes internationales de son aéroport.La table ronde des bailleurs de fonds du 11 et 12 octobre 2012 sera l’occasion pour la RCA de chercher à remédier à tous ces dysfonctionnements.

 


© journaldebangui.com
Une des maquettes du futur aéroport modernisé
Ainsi donc, ce programme de développement des infrastructures aéroportuaires qui est structuré en deux phases devra permettre dans un premier temps, de clôturer le domaine aéroportuaire sur un périmètre de 12 kilomètres, de procéder à l’extension et le réaménagement de l’aérogare, de renforcer les chaussées aéronautiques et de former le personnel. La seconde phase quant à elle verra l’allongement de la piste de 2600 m à 3200 m, l’extension de l’aire de stationnement de 5 à 11 postes, la construction d’une nouvelle bretelle, le réaménagement de la bretelle aéroclub sans oublier encore la formation du personnel.Cette modernisation est estimée à environ 60 milliards Fcfa dont 85% seront supportés par l’Exim Bank of China.

Mis en service en juin 1967 pour accueillir un trafic aérien de 10.000 passagers par an, l’Aéroport international Bangui M’Poko supporte à ce jour, 120.000 passagers l’an. Comparativement à d’autres aéroports de la sous-région, le trafic aérien centrafricain est d’autant plus faible et génère ainsi peu de ressources. Cette réunion de Bangui verra la participation des institutions financières internationales comme la Banque mondiale, le Fonds monétaire international (Fmi), le groupe de la Banque africaine de développement (Bad), la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), l’Exim Bnk of China, l’Agence française de développement (Afd) et les banques primaires de la République Centrafricaine.

 

 
MOTS CLES :  Aéroport   Bangui Mpoko   Modernisation 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués