DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

L’Union des Forces Vives de la Nation affute ses armes

Par U.Roy Lama - 08/11/2010

On lui doit la tenue du Dialogue Politique Inclusif

 

L’UFVN, souvent taxée de regroupement informel, ne tient pas à aller à ces consultations les bras ballants. En effet, le regroupement a fait du chemin et en toute probité, on lui doit notamment, la tenue du Dialogue Politique Inclusif (DPI), par lequel il avait farouchement milité et contribué à sa réussite. A l’approche des élections, les militants des partis politiques d’opposition attendaient de leur leader des décisions courageuses et énergiques qui puissent faire la différence. C’est ainsi que, conscients des enjeux à venir, les leaders de l’Union des Forces Vives de la nation ont décidé de prendre les taureaux par les cornes. Deux défis majeurs se posent à l’UFVN, à savoir un projet de société que le ce regroupement de partis politiques entend proposer au Peuple Centrafricain et l’option délicate de la candidature unique à la présidentielle de janvier 2011.

 


© ww.sangonet.com
Une assise de UFVN
Le paradoxe centrafricain
Chaque parti ou organisation politique, membre de l’UFVN, a certes son mode d’organisation et de fonctionnement interne. Il en est de même du projet de Société et du programme de gouvernement propre à chaque formation. Malgré les enjeux et le retard accusé par notre pays, malgré ses immenses potentialités, l’Union des Forces vives de la Nation se propose d’unir ses forces et proposer un projet de société ambitieux qui suscite l’espoir chez le Centrafricain. Perpétuellement en crise depuis plus d’une quinzaine d’années déjà, la République Centrafricaine se présente comme un pays exsangue. Le pays ne dispose pas, selon l’UFVN, de capital national significatif et donc sans agents internes de transformation de l’économie nationale pour lui insuffler la dynamique nécessaire pour son développement. Et pourtant, ce ne sont pas les ressources qui font défaut à notre pays, qui regorge de bras valides pour mettre en valeur les immenses étendues de terres arables que nous envient beaucoup de pays qui ne bénéficient pas de ces dispositions naturelles. On dit souvent que la République Centrafricaine est une terre bénie de Dieu, car elle a tout pour réussir. Mais elle est confrontée à un certain nombre de handicaps dont le déficit d’ouvriers qualifiés, de cadres moyens de qualité et une bourgeoise locale totalement absente.

Un programme de gouvernement pragmatique
Dans la réflexion que se propose de mener l’Union des Forces Vives de la nation, il s’agit de déterminer quel type de gouvernement pour quel type d’Etat. La réussite et le développement de la République Centrafricaine proviendront –ils d’une économie libérale avec le désengagement de l’Etat ou bien opté pour un paragrammatisme économique avec un Etat- Providence ? La question est épineuse car il s’agira, à partir de ces choix, définir un projet de société qui convienne le mieux à notre pays dans les circonstances actuelles. Les leaders de l’UFVN auront à discuter un programme de gouvernement conforme aux exigences de l’heure.

 


© ww.sangonet.com
Ce programme qui ne devra pas être un simple catalogue devra prendre compte les priorités, et les mesures d’urgences tout en définissant clairement les secteurs d’intervention et surtout les moyens de financement de ces priorités et mesures d’urgence pour qu’elles ne soient pas de simples rêves chimériques. Comme le gouvernement d’Union Nationale l’avait fait le programme minimum commun (PMC) signé par tous les partis politiques le 5 novembre 1996, l’Union des Forces Vives de la Nation doit faire preuve dans ses choix encore en ce qui concerne les investissements à court, moyen et long termes et en définir les moyens de leur réalisation en ce qui concerne les ressources à mettre en œuvre et les coûts.

Candidature unique, une question délicate
Depuis l’annonce des élections législatives et présidentielle, une question est restée pendante à laquelle les leaders de l’Union des Forces Vives de la nation (UFVN) n’arrivent pas à répondre. C’est celle de la candidature unique au premier tour de la présidentielle de 2005. L’opposition démocratique reste divisée à ce sujet. Pour preuve, le Mouvement de Libération du peuple Centrafricain (MLPC) a investi M. Martin Ziguélé depuis le mois de juin 2009. La tendance voudrait qu’il soit soutenu par les autres partis et associations membres de l’UFVN. Mais cette question divise l’opposition, car certaines formation politiques n’ont pas encore dit leur dernier mot et se disent souveraines dans leur décision. C’est le cas du Rassemblement démocratique centrafricain (RDC) secoué ces dernières semaines par une crise aigue. Au sein de l’UFVN, en dehors de la candidature de M. Martin Ziguelé du MLPC, celle de M. Emile Gros Raymond Nakombo a été annoncée pour le RDC. Mais cette décision n’a encore pas été formalisée, car le Rassemblement Démocratique Centrafricain s’apprête à tenir son Congrès à la fin du mois. C’est à l’issue de ce Congrès qu’on saura qui de King Mahoutou, du Professeur Raymond Max Siopathis ou d’Emile Raymond Nakombo sera retenu. L’incertitude plane encore et la question de la candidature unique demeure délicate. C’est une question qu’il faut appréhender avec beaucoup de pincettes pour ne pas qu’elle vienne envenimer l’atmosphère au sein de l’UFVN et devenir source d’aigreur. Dans tous les cas, les leaders de l’Union des forces Vives de la nation sauront faire preuve de maturité pour ne pas que la force qu’ils ont constituée après les élections de 2005 ne s’effondre pas comme un château de cartes.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués