NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Sécurité: Le Soudan et l’Ouganda envoient des soldats contre Joseph Kony

Par Alain Georges Lietbouo - 20/09/2012

Les deux pays ont envoyé 2500 hommes pour lutter contre la LRA, à la suite de ceux envoyés par la Centrafrique

 

Le soudan et l’Ouganda ont mis à la disposition des forces régionales de l’Union africaine (UA) 2500 hommes pour traquer et stopper la LRA de Joseph Kony qui sème la terreur dans la sous région. Quelques 2000 soldats de l’UPDF (Uganda People’s Defence Force - Forces de défense du peuple ougandais) et 500 autres de la SPLA (Sudan People’s Liberation Army - Armée populaire de libération du Soudan) sont donc déjà disponibles. Ils ont été officiellement mis à la disposition, mardi 18 septembre à Yambio (Etat de l’Equatoria-Occidental), à plus de 350 kilomètres de Juba, la capitale du Soudan du Sud, annonce un communiqué du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA). «Ce moment important marque l’aboutissement de nos efforts collectifs visant à mettre définitivement fin aux activités de la LRA, mouvement tristement célèbre, à l’origine des exactions insupportables contre les populations des pays affectés», se congratule M. Abou Moussa, Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU et chef du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), qui assure la coordination de tous les efforts onusiens dans la lutte contre la LRA.

 


© RJDH-RCA
Des hommes sous la bannière de l'UA
En outre, M. Abou Moussa a tenu a salué cette étape décisive, rendant hommage aux pays contributeurs qui ont tenu leurs engagements, malgré les défis auxquels ils font face sur le plan national. M. Abou Moussa a indiqué que les Nations Unies continueront à soutenir l’Union Africaine avec laquelle, elles sont engagées, avec d’autres partenaires, dans la mise en œuvre de la stratégie régionale de lutte contre la LRA adoptée par le Conseil de sécurité le 29 juin 2012. Du coté de l’Union Africaine, Francisco Madeira, envoyé spécial de l’Ua pour la LRA a tenu à exprimer sa reconnaissance au Nations unies et l’Union européenne en attirant leur attention sur le travail qui reste à faire à savoir, de mobiliser davantage de moyens logistiques, matériels et financiers pour faciliter le travail des forces déployées sur le théâtre des opérations. La LRA sévit en Ouganda, en Centrafrique et en République démocratique du Congo (RDC). La neutralisation de ce mouvement tristement célèbre est un des objectifs de l’UNOCA.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués