SOCIéTé  |    

Centrafrique: La rentrée scolaire 2012-2013 a été lancée sur le territoire national

Par Source : RNL - 18/09/2012

Elle s’annonce déjà sous le signe du manque de matériels didactiques dans certains établissements et d’une menace de grève

 

A Bangui capitale du pays, la reprise a été effective dès ce 17 septembre 2012. Les élèves du pays ont repris le chemin de l’école pour la rentrée académique 2012-2013. D’après le constat des reporters de Radio Ndeke Luka qui ont sillonné certains lycées et écoles. Du côté du Lycée Marie Jeanne Caron, tout est au beau fixe: listes et emplois du temps affichés. Les élèves des classes de la 3ème et terminale débutent quant à eux les cours dès le 18 septembre 2012, ont indiqué ces reporters. Même décor au Lycée Barthélémy Boganda avec la levée des couleurs. D’ailleurs, l’Association des Parents d’Elèves continue de procéder au nettoyage de certaines salles de classe. Certains élèves ont même affirmé que «finies les vacances et l’heure est venue de se mettre au travail pour une réussite scolaire. D’autres ont appelé leurs camarades qui trainent les pas de vite les rejoindre».

 


© RNL
Une salle de classe en Centrafrique
A Mbaïki (sud), c’est une grande première: les élèves de la localité peuvent désormais accéder à la série B. Toutefois, les tables bancs manquent cruellement dans cette région d’où le bois est exporté vers les marchés internationaux. A cela s’ajoute l’un des bâtiments en état de délabrement avancé. Dans le Bamingui Bangoran (nord), cette rentrée scolaire est loin d’être une réalité: les salles sont restées fermées, les hautes herbes envahissent encore les concessions à l’indifférence des parents d’élèves et enseignants, a expliqué le correspondant de Radio Ndeke Luka. Pourtant, les résultats du baccalauréat et du concours d’entrée en 6ème ont été satisfaisants, a remarqué le correspondant. A Boali (95 kilomètres de Bangui), c’est la passation de service entre les responsables académiques. Une poignée d’élèves viennent vérifier leurs noms et les parents d’élèves nettoient les cours du lycée et école d cette région. La ville n’est pas aussi épargnée du problème des tables bancs.

Il faut dire que cette rentrée scolaire a été évitée de justesse. Le week-end dernier, les 5 centrales syndicales ont affiché leur volonté de rependre les cours en dépit d’un préavis de grève qu’ils ont déposé sur la table du gouvernement. Ils ont déclaré avoir ainsi donné l’occasion au processus des discussions entamées dans le cadre permanent de concertation et de négociation avec les autorités centrafricaines. Ces syndicalistes avaient exigé le payement des arriérés de salaire des régimes des défunts président André Kolingba et Ange-Félix Patassé. Aussi, l’augmentation de salaire, la signature du décret d’application du statut général de la Fonction Publique, le rétablissement du Conseil d’Administration de l’Agence Centrafricaine pour la Formation Professionnelle et de l’Emploi (ACFPE), et de celui de la Caisse nationale de Sécurité Sociale (CNSS).

 

 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

L'éducation manque de cohérence depuis des années chez nous

Par TMJ

20/09/2012 14:51

On parle de rentrée scolaire.Les gens sont ils conscients de leur avenir intellectue?. C'est aux elèves de refuser la corruption. Quand profs et elèves et étudiants se donnent à la corruption pour de bonnes notes et les professeurs pour un plus à gagner: le résultat c'est le niveau de ces élèves ou étudiants d'une nullité sans pareille. La solution n'est pas de faire de sélection pour la maitrise ,la solution c'est que l'enseignement redevient comme avant avec de meilleurs professeurs et des éleves vraiments studieux protégés des corruptions venus des étudiants ou élèves venus du cameroun qui font que les professeurs en font leur commerce.
J' ai lu que on veut faire passer un test pour l'accès à la maitrise,savez vous comment en occident on établit les diplomes par rapport aux cycles?. La licence est le diplome qui permet l'accès à la maitrise ,le deug à la licence. Maintenant pour accéder à certaines spécialités ,l'accès se fait par sélection de dossier sur les mentions d'abord pour atterrir aux autres, c'est parce que les places sont limitées pour chaque professeur, alors pourquoi faire un test alors que la licence est justement cette sélection qui permet de prétendre à la maitrise. Vous comprenez au moins quelque chose dans le système éducatif ?
Le problème n'est pas le test. vous pouvez faire un test mais pourquoi faire la licence? Et ce test vaut quoi,si la corruption reste pareille,c'est encore pour que les idiots paient et se retrouvent sélectionnés à tort.
Si voous vous préoccupez du niveau,ce n'est pas le test ou n'importe quel délire de ces responsables,c'est la qualité de l'enseignement et des enseignants et des élèves consciencieux qui veulent acquérir un savoir,pas des voyous voulant des diplomes sans niveau ou des parents favorisés à ne rien foutre. Le sénégal fait comment pour former en restant chez des étudiants qui atterrissent en occident en maitrise ,en doctorant et qui tiennent et dépassent même leurs collègues français,c'est le sérieux et la discipline dans la pratique d'enseignement et dans l' apprentissage des élèves et étudiants qui sont vraiment travailleurs et méritants et veulent être des meilleurs. Des étudiants congolais et autres vont au sénégal et apprennent bien avec cette rigueur ,meme chez eux c'est l'envie d'etre bon qui fait que les élèves sont bons mais quand les gens pensent corropre ou coucher pour avoir des notes, c'est ce qu'on voit.Le test pour la maitrise est une fausse réponse à la question de l'éducation chez nous? etudiants ne vous laissez pas faire et admettez d'apprendre vraiment,tricher ne sert pas l'homme.dénoncez la corruption et les tricheurs.
C'est en ne sachant pas pourquoi ils font des études que beaucoup chez nous ne savent rien faire,même pas restaurer un édifice ou construire un pont avec les moyens locaux et nous fatiguent en revenant sur le modèle français. Le modèle a évolué sur des années ,le votre c'est quoi? meme pour réfléchir sérieusement vous êtes dans du nul.

bac centrafricain

Par simeon

24/09/2012 18:50

bonjour je suis un jeune camerounais qui aimerais faire le bac en Centrafrique mais non titulaire du probatoire que faire? svp j ai besoin de votre aide.

La fourniture d emanuels scolaires de lycée e tcollège

Par agirabcd50

23/11/2012 18:03

Bonjour
Je souhaite recevoir des renseignements sur la rétrocession de 10 000 manuels scolaires recyclés , conditionnés en cartons de 40 d'un même niveau par exemple la 4ème , d'une même matière par exemple la physique , d'un même éditeur par exemple Bordas que nous avons fait parvenir à Bangui fin septembre 2012 dans un conteneur .Il y a deux centaines de cartons . Nous les avons étiquetés avec à l'extérieur la mention de la matière , du niveau et le nombre d'exemplaires . Notre plan était de fournir 10 établissemetns et nous avons utilisé 10 formes d'étiquettes différentes .Le destinatire théorique est l'enseignement catholique . En fait , nous pourrions fournir un conteneur de 30 000 manuels .
Serge Levillayer 031 233592407 1, rue Saint Paul 50400 Granville , non loin dyu mont Saint Michel en France

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués