NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Rébellion: Une faction revendique des attaques au nord de Bangui

Par journaldebangui.com - 16/09/2012

Aucune déclaration ni bilan officiel n'ont été communiqués depuis samedi par les autorités centrafricaines

 

Une faction rebelle de la Convention des patriotes pour la Justice (CPJP), qui a intégré les accords de paix de Libreville, a revendiqué dimanche 16 septembre les attaques menées la veille à Damara et Sibut, au nord de Bangui et menacé de conduire de nouvelles opérations. Les attaques qui ont eu lieu samedi ont été lancées par la "CPJP fondamentale", a déclaré le responsable de cette faction qui a joint l'AFP par téléphone. La CPJP - fondée par Charles Massi plusieurs fois ministre sous les présidents Ange-Felix Patassé et François Bozizé avant de prendre les armes en 2008 et d'être donné pour mort en 2010 - était la dernière grande rébellion active en Centrafrique. Elle a signé le 26 août 2012, l'accord global de paix de Libreville et intégré le processus de paix en Centrafrique, sous la direction de son chef Abdoulaye Hissène.

 


© cap
Les attaques de Sibut et de Damara ont été baptisées, "Opération Charles Massi"
Nous avons décidé de mener cette opération pour prouver aux autorités de Bangui que notre mouvement existe, que nous ne nous reconnaissons pas dans les accords signés par Abdoulaye Hissène et le pouvoir, mais que nous reconnaissons comme dirigeant Nouredine Adam, a affirmé le responsable de la CPJP fondamentale. Nous allons très bientôt nous réorganiser pour attaquer de nouvelles cibles, a-t-il ajouté, précisant que les attaques de samedi avaient été baptisées "opération Charles Massi", en hommage au fondateur de la CPJP. Ce que nous voulons c'est le changement, le départ du président Bozizé, a a-t-il dit. Les attaques ont eu lieu à Sibut, chef-lieu de préfecture à 110 km au nord de Bangui, et à Damara, sous-préfecture à 75 km nord de la capitale. A Damara, l'attaque s'est produite vers 03h00 du matin (02h00 GMT) et "les échanges de tirs (avec l'armée) ont duré plus de quatre heures", selon une source militaire jointe par téléphone à Sibut. Un groupe d'hommes armés a attaqué Sibut" alors que "les tirs se faisaient de plus en plus sporadiques à Damara, selon la même source.

En décembre 2011, trois personnes avaient été tuées lors de l'attaque d'un convoi entre Damara et Sibut. Il s'agissait de la première attaque de ce genre entre les deux villes considérées jusque-là comme épargnées par les actes des coupeurs de route et situées près de Bangui, sur un des axes importants du pays. L'attaque avait alors été attribuée à des hommes de l'ex-chef rebelle tchadien Abdel Kader Baba Laddé, qui avait démenti. Celui-ci s'est rendu le 2 septembre et a promis que ses hommes rentreraient au Tchad dans un délai d'un mois. La Centrafrique est engagée depuis 2008 dans un processus de paix après des années d'instabilité marquées par des rébellions et des coups d'Etat ou tentatives de coups d'Etat qui ont ravagé son tissu économique et social. Elle reste toutefois la proie de nombreuses attaques de bandes armés, de coupeurs de routes ainsi que de rébellions externes comme la rébellion ougandaise de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Kony.

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Il faut eradiquer ces voyous par une operation saison seche

Par Juif Noir

16/09/2012 21:14

Nous avons accusé un grand retard par rapport a tous nos voisins donc plus question!
Francis doit mettre en place une opération baptisée « Opération saison sèche » pour les éradiquer.
Bandits comme ca qui salissent et détruisent le pays

le très faché

Par gregory

18/09/2012 18:52

Pourquoi une rébellion se revendiquerait-elle de Massy, qui est massy,ce n'est pas une sainte personne. La politiquedu ventre c'est lui. Pour faire la bête de nos politiciens nuls des differents pouvoirs qui consiste à pour calmer la gourmandise malsaine de ce monsieur, Patassé lui en avait donné plein sur le dos des centrafricains. il avait meme une concession sur foret. Si ce monsieur etait intelligent il pouvait vivre de cela ,pourquoi et au nom de quoi? Mais c'est le trone qu'il lui faut. Les vrais nationalistes morts ou tués pour le pays sous des dictatures on n'entend pas de bruit sur leurs noms mais quand il s'agit des escrocs sidaiques on vient déranger la quiétude des peuples centrafricains. regarder ces soldats français que vous ne surveillez meme pas sur votre territoire et qui y sillonnnent à l'aise ,jamais inquiétes par les coupeurs de routes ou rebelles,c'est quand meme curieux. Cherchez bien qui sont derrière ces merde. des centrafricains qui ne savent construire un pont,organisez une rébellion de taille? Massy qu'on nous laisse tranquille,il est quoi dans le poids electoral de ce pays rien,sauf des gens qui brassent du vent et font croire des choses. je ne sais qui l'a tué mais, si ce n'était pas ce jour ,ce ne devait pas être imminent car le sida l'avait déja rongé profondémént et il continuait de contaminer de jeunes filles et de se surcontaminer,et on nous dit qu'il avait fait médecine.Ils sont nombreux chez qui se surcontaminent hatisant leur mort ,pensant distribuer frappant dans le lot et tombent sur des petites intectées sidaiques sans scrupules qui s'en foutent et mélangent les virus. La démocratie est là, il faut se battre par les moyens démocratiques. Pour la nouvelle generation tous ceux qui participent à une rébellion doivent etre écarter du pouvoir et considéres comme des traites. Les paysans,les buldings ou monuments où l'argent public à contribué à construire ne doivent pas être détruits à cause de l'ambition égoiste des uns alors que le peuple est le dernier de leur souci.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués