NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Somalie: Hassan Cheikh Mohamoud élu Président de la République

Par Carmen Olivia Bilé - 12/09/2012

Avec 190 voix contre 79, cet universitaire a raflé la mise au chef de l’Etat sortant Sharif Cheikh Ahmed, ce lundi à Mogadiscio

 

Les 270 députés réunis à l’Ecole nationale de police de Mogadiscio, ont fait leur choix. Hassan Cheikh Mohamoud est aujourd’hui le numéro un de la Somalie. A 56 ans, il devient le premier président somalien élu à Mogadiscio depuis le début du difficile processus de reconstruction du pays mené depuis 2000 avec le soutien de la communauté internationale, ses prédécesseurs ayant dû être élus dans des pays voisins pour des raisons de sécurité. Considéré comme l’outsider de ce scrutin, c’est à 48 heures du scrutin que son nom a commencé à émerger. Et pourtant, c’est chef d’Etat sortant Sharif Cheikh Ahmed, qui était annoncé comme favori. En effet, au premier tour, Hassan Cheikh Mohamoud était devancé par son concurrent Sharif Cheikh Ahmed, en s’adjugeant 60 suffrages contre 64 voix pour le président sortant. C’est donc au second tour que cette élection présidentielle s’est jouée. Assis l’un prêt de l’autre durant l'attente du résultat officiel, le vainqueur et le président sortant se sont serré la main. Sharif Cheikh Ahmed a aussitôt reconnu la victoire de son adversaire.

 


© fresnobee.com
Hassan Cheikh Mohamoud
Ce dernier été immédiatement investi par le président de la Cour suprême, après avoir prêté serment sur le Coran. Dans son discours d’investiture le nouveau président a remercié tous ceux qui ont participé à ce processus historique, ce qui s'est passé aujourd'hui sera écrit en lettres d'or dans l'histoire somalienne j'espère que la Somalie se dirige désormais vers le meilleur et que tous nos problèmes sont de l'histoire ancienne, a-t-il déclaré. Hassan Cheikh Mohamoud, peu connu sur la scène politique internationale, est surtout reconnu pour avoir fondé une université à Mogadiscio, la capitale somalienne. Ce qui renforce davantage l’ampleur de son exploit de devenir président de la Somalie. Bien plus, il a travaillé aux côtés de plusieurs organisations internationales en Somalie. Son élection parachève un long processus politique parrainé par l'ONU, destiné à doter la Somalie d'institutions d'un réel gouvernement. Depuis la chute du président Siad Barre en 1991, le pays a été plongé dans le chaos, et différentes autorités de transition se sont succédé depuis 2000. Universitaire sans appartenance politique, jamais ministre, proche d'aucun protagonistes impliquée dans la guerre civile qui déchire la Somalie, M. Mohamoud était arrivé deuxième du premier tour, qui réunissait 25 candidats, avec 60 voix contre 64 au président sortant. Les principales missions qui attendent le nouveau Chef de l’Etat Somalien, sont entre autre, de rétablir une certaine stabilité dans le pays toujours en proie à des conflits armés.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués