SOCIéTé  |    

Centrafrique: les branchements sociaux désormais effectifs

Par Fleury Koursany - 03/09/2012

2000 branchements sociaux et 1800 branchements inactifs seront réalisés par la SODECA pour un coût forfaitaire de 26.600 FCFA

 

Les branchements sociaux concernent les familles démunies qui n’ont pas la possibilité financière d’honorer les frais d’un branchement tel que fixé par la SODECA (Société de Distribution d’Eau en Centrafrique) en temps normal et qui avoisinent les 150.000 Fcfa. Tandis que les branchements inactifs sont destinés aux anciens clients de la SODECA dont les contrats ont été interrompus pour défaut de paiement ou autres raisons. Lancés durant le mois de juillet 2012, les branchements sociaux et inactifs constituent la première phase de ce projet pilote financé par la Banque Mondiale dans le cadre du Projet d’Urgence de Réhabilitation des Infrastructures et des Services Urbains (PURISU). Bénéficiaire d’une sous-composante «amélioration de l’alimentation en eau potable», la SODECA entend ainsi favoriser l’accès à l’eau potable aux familles démunies dans les 3ème, 5ème, 6ème et 8ème arrondissements de Bangui.

 


© journaldebangui.com
La sodéca à Bangui
Bernadette habite le 5ème Arrondissement de Bangui et c’est au sein de sa famille qu’a été réalisé le premier branchement social de cet Arrondissement. Pour cette jeune fille qui remercie au passage la SODECA et ses partenaires qui ont pensé à «nous autres» les plus démunies comme elle le définie, ce branchement social à moindre coût est une aubaine à ne pas manquer. «[i Nous passons des fois des heures et des heures devant les kiosques d’eau à la recherche de cette denrée importante pour la famille. Mais grâce à la SODECA, nous avions maintenant de l’eau potable à domicile, une aubaine qu’il ne fallait pas manquer». Et de souhaiter enfin que de telle initiative soit rééditée pour d’autres familles qui n’ont pu bénéficier de cette possibilité. Pour Jean-Jacques habitant le quartier Yangato toujours dans le 5ème Arrondissement, «[i ce qui n’était que rêve est devenu réalité. Franchement dit, je ne réalise pas encore que je suis désormais abonné de la SODECA. Les corvées d’eau, c’est finie pour ma famille qui allait de kiosque en kiosque pour se procurer l’eau de la SODECA. Merci à tous ceux qui ont rendu possible ce projet».

 


© journaldebangui.com
Le dragage au niveau des installations dans le fleuve Oubangui
Si de part et d’autre on apprécie à sa juste valeur l’importance de ce projet, il n’en demeure pas moins vrai que certaines familles qui ont déposé les dossiers de raccordement et qui n’attendent que leur branchement dénoncent la lenteur prise dans la réalisation de ces branchements sociaux. Yves est un jeune vendeur ambulant qui habite le quartier Brazza et pense pour sa part que les agents de la SODECA qui devraient procéder aux métrés et au devis avant toute validation ne sont pas nombreux. Ce qui fait qu’il est difficile qu’ils honorent leur rendez-vous. «Il te dise de les attendre, qu’ils vont passer faire le nécessaire mais ils n’arrivent jamais et cela, durant des jours. Ce qui nous bloque nous autre chercher à manger qui doivent se déplacer pour espérer obtenir quelque chose pour notre survie». Des plaintes partagées aussi bien dans le 5ème, le 3ème, le 6ème et le 8ème Arrondissement de Bangui.

A ce jour, une vingtaine de branchements ont été effectués dans les 4 Arrondissements, zones pilote de cette première phase du projet et ce, pour plus de 2000 demandes reparties à raison de ainsi 526 demandes enregistrées, 178 abonnements payés pour 5 branchements réalisés dans la semaine du 18 au 23 août pour le 3ème arrondissement de Bangui. Pour le 6ème arrondissement de Bangui, 526 demandes enregistrées pour 109 abonnements payés et 5 branchements réalisés. En ce qui concerne le 5ème arrondissement, sur la même période, 613 demandes pour 155 abonnements payés et 6 branchements déjà réalisés. Tandis que le 8ème arrondissement enregistre 352 demandes pour 56 abonnements payés et 16 branchements réalisés. Espérons tout de même que la SODECA prendra en compte les plaintes de ces futurs abonnés et essayera autant se faire que peut pour y répondre favorablement.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués