CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

L’histoire de la Centrafrique en livres

Par journaldebangui.com - 07/11/2010

Des documents sur le président Bokassa, des livres de contes et des peuples…

 

L'Afrique face à son destin: Quel projet de développement en l'an 2000?
Jean-Baptiste Wagon
Pourquoi un énième ouvrage sur un projet de développement en Afrique noire ? Tout simplement parce qu’à l’aube du XXIe siècle et avec les tragédies économiques et humanitaires qui secouent le continent, entretenir la flamme de l’espoir est plus que jamais nécessaire. Contrairement aux prévisions alarmistes, une véritable recomposition souterraine, inachevée et irréversible des sociétés africaines s’est amorcée. Ce livre a pour ambition d’être à la fois un diagnostic des causes historiques de la faillite du développement en Afrique Noire et une amorce à la réflexion sur l’Afrique du XXIe siècle. Il est écrit par un auteur appartenant à la génération née dans les espoirs de la décolonisation et cruellement déçue aujourd’hui.
1997, 206 pages, 15,96 € / 10500 FCFA

La Centrafrique et Bokassa 1965-1979: Force et déclin d'un pouvoir personnel
Emmanuel Germain
Le 31 décembre 1965, le colonel Bokassa s'empare du pouvoir en Centrafrique, y instaure une dictature personnelle et élimine sauvagement tous ses opposants. Dénoncé par les médias occidentaux comme un massacreur d'enfants, il est renversé en 1979. Comment a-t-il pu rester aussi longtemps au pouvoir ? Pourquoi a-t-il eu des obsèques nationales ? Pourquoi fait-il maintenant officiellement partie des grands hommes de son pays ? Ces contradictions apparentes peuvent être comprises à travers l'étude des rapports de pouvoir et de sujétion en Centrafrique.
2001, 286 pages, 21,76 € / 14300 FCFA





 


© journaldebangui.com
Chasse, cueillette et culture chez les gbaya de Centrafrique
Paulette Roulon-Doko
Les Gbaya'bodoe de Centrafrique vivent dans une savane verte où ils pratiquent des activités de chasse, de cueillette et de cultures vivrières auxquelles ce livre est consacré. Une première partie traite des produits animaux que les Gbaya organisent en deux ensembles distincts, les vertébrés ou gibier et les invertébrés. Une seconde partie traite des produits végétaux qui sont acquis soit par des activités de cueillette, soit par des activités agricoles. Enfin, un rappel des divers campements de brousse qui s'échelonnent tout au long de l'année clôt cet ouvrage.
1998, 540 pages, 38,95 € / 25600 FCFA

Le Centrafrique: Entre mythe et réalité
Pierre Saulnier
Le Centrafrique, pays inconnu, pays méconnu, dont l'histoire remonte cependant très loin dans le passé; pays maltraité par les hommes, bouleversé par les guerres, la traite des esclaves, la colonisation. Cela explique sans doute bien des aspects de la situation socio-économique actuelle. Cet ouvrage s'attache à donner un apercu sur la géographie physique et humaine, la société, l'histoire, l'économie, les religions de ce pays.
Mai 1998, 240 pages, 20,90 € / 13700 FCFA

La peinture centrafricaine: Etat des lieux
Marcel Bourdette-Donon
L'urgence de ce livre est dictée par le manque de considération pour la vigueur de la création artistique et par la nécessité de donner une impulsion à la promotion de la peinture en Centrafrique. Ces artistes de l'ombre, coupés des marchés internationaux, œuvrent dans des conditions matérielles particulièrement difficiles, auxquelles il faut ajouter les soubresauts politiques et les récentes tragédies guerrières de 1996. Pourtant, ces artistes continuent à travailler, à inventer, à découvrir des matériaux inédits pour nous faire partager la magie des choses.
1999, 96 pages, 10,17 € / 6700 FCFA

 


© journaldebangui.com
Centrafrique - N'garagba maison des morts, un prisonnier sous Bokassa
Thierry Jacques Gallo
Il faut d'abord saluer le courage de l'auteur qui a pu conter sa descente aux enfers comme "prisonnier politique" de Bokassa, en Centrafrique, de 1976 à 1979. Pourtant, ce témoignage rare parmi les survivants de ladite "maison d'arrêt" de N'Garagba - véritable " Maison des Morts " - ne manquera pas de déconcerter certains lecteurs à cause de sa sobriété et de sa sérénité. Gallo nous retrace si simplement le quotidien d'une survie carcérale: la perversité des bourreaux en quête de promotion aussi bien que la grandeur des sentiments nés dans la déréliction et l'arbitraire le plus total! On assiste au morne déroulement répétitif de chaque jour et de chaque nuit où l'irréparable peut s'accomplir... Le temps est ponctué par les stratagèmes des morts-vivants pour tromper la vigilance des geôliers et introduire le nécessaire humain : communiquer avec ses compagnons et à l'extérieur avec ses proches, se laver, lire, afin de se réconforter, espérer et... survivre encore. La Commission internationale des Droits de l'Homme passe par là mais ne visitera pas les cachots... L'espoir formidable qu'elle a un moment soulevé retombera comme un couvercle de plomb sur les damnés, de la terre... L'assassinat des dizaines de collégiens de Bangui en 1979 marquera la chute de l'Empereur Bokassa et la fin du calvaire...

Bangui raconte, Contes de Centrafrique
Pierre Saulnier
Lieux de contestation d'un certain ordre social établi… mais établi au détriment du petit, et au profit du riche, du puissant, du nanti qui se croit tout permis ; établi encore au détriment de la femme, qui prend ici en main sa vie et sa destinée; lieux d'affrontements violents, où ce n'est pas toujours le plus fort qui gagne; modes d'expression souvent drôle, avec le personnage mythique masculin TERE qui donne son nom à ce genre de textes. Les 38 contes de ce livre esquissent un aperçu sur quelques aspects de la culture du peuple centrafricain.
octobre 2000, 252 pages, 21,85 € / 14300 FCFA

Les pana de Centrafrique: Une chefferie sacrée
Françoise Nozati avec une préface de Pierre Fougeyrollas
Les Pana vivent en Centrafrique non loin du Mont éponyme. Ils n'en ont quitté les grottes et les chaos granitiques que chassés par la dure répression coloniale des années 1930. " Ce Mont-pana […] est une montagne sacrée. C'est d'elle que symboliquement ce peuple tire ses origines et tient son existence. La religion et l'organisation politique des Pana émanent de cette montagne. […] Grâce, précisément, à la force et à la continuité de leurs traditions, les Pana ont maintenu la cohésion de leur société ".
2001, 334 pages, 24,65 € / 16200 FCFA
 
MOTS CLES :  Rca   Livres   Bokassa   Conte   Bangui 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués