CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Centrafrique: Habi Touré lance la première partie de sa série télévisée

Par Pacôme Pabandji - 28/08/2012

La grande première de «Aimer malgré lui» aura eu lieu au Palais de la Renaissance devant le chef de l’Etat à Bangui

 

Après dix années de carrière cinématographique, Habi Touré a décidé de faire honneur à son pays à travers la réalisation d’une série télévisée tournée entre la République centrafricaine et la France. La sortie officielle de la première partie de cette série est prévue pour le 28 août 2012 à Bangui. En avant première de cette sortie, la cinéaste a posé un acte de reconnaissance envers le président centrafricain François Bozizé qui l’a soutenue dans la réalisation, en lui faisant l’honneur de découvrir en premier ladite série. Ainsi donc, Aimer malgré lui sera projeté dans la salle de cinéma du Palais de la Renaissance.

 


© journaldebangui.com
La pochette du film!
Lors de cette diffusion, le premier disque de la série sera remis au général François Bozizé. Plusieurs autorités du pays sont conviées à cette cérémonie dont les membres du gouvernement et les représentants des différents cors diplomatiques et consulaires en République centrafricaine. La première partie de cette série télévisée comporte 12 épisodes de 29 minutes chacune. Selon la cinéaste Habi Touré, la deuxième partie sera tournée dans deux mois à Bangui car une partie de l’équipe sera déportée sur Bangui pour le travail. Par ailleurs, plusieurs autres rencontres sont prévues entre l’artiste et plusieurs autres représentants des corps sociaux du pays.

 


© journaldebangui.com
La pochette du DVD
Habi Touré a fait ses débuts dans le monde du cinéma il y a dix années alors qu’elle s’était rendue en France pour ses études. Elle a réalisé des courts et longs métrages dont certains passent sur des chaînes internationales telles TV5, TVCA, Tropic RTV et bien d’autres. Pour ses modestes capacités, la jeune entrepreneuse avait demandé au gouvernement et aux sociétés de la place un soutien financier et matériel pouvant l’aider à finaliser le projet. Habi avait présenté officiellement un de ses produits cinématographiques en janvier 2011 aux élus de la nation. Elle a aussi fait la une par trois reprises du magazine féminin Amina n°412; 439 et 450. Diplômée dans le domaine du cinéma, elle a joué dans plusieurs films les rôles d’actrices avant de créer sa propre structure cinématographique à Paris en France où elle fait travailler une quinzaine de personnes et bien d’autres en Centrafrique. La cinéaste a de grands projets pour le développement du cinéma centrafricain. Elle est en ce moment à Bangui pour lancer sa série avant de rentrer sur Paris.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués