ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Centrafrique: l’appel de Mourliom Roosalem

Par Fleury Koursany - 28/08/2012

Mme le ministre du Commerce et de l’Industrie a invité les opérateurs économiques à se livrer à de grandes importations pour satisfaire la demande

 

Au cours d’une réunion qu’elle a tenue ce lundi, 27 août 2012 avec les opérateurs économiques centrafricains, Madame le ministre du Commerce et de l’Industrie, Marylin Mourliom Roosalem a solennellement invité les opérateurs économiques à se livrer à de grandes importations pour satisfaire la demande de plus en plus croissante sur le marché centrafricain. Une demande aujourd’hui supérieure à l’offre. L’approvisionnement du marché intérieur en produits de première nécessité et l’arrêté sur la structure des prix figuraient à l’agenda de cette réunion au cours de laquelle des échanges fructueux ont eu lieu entre le ministère du Commerce et les importateurs centrafricains. Pour Marylin Mourliom Roosalem, qui se dit surprise par la volatilité des prix de produits de première nécessité sur le marché centrafricain, tel que constaté ces derniers temps, les importateurs doivent se faire violence pour disposer d’un stock de sécurité d’au moins deux mois dans leur entrepôt.

 


© journaldebangui.com
Madame le ministre du Commerce et de l’Industrie, Marylin Mourliom Roosalem
L’élargissement de la quantité d’approvisionnement permettra de contrer la flambée des prix, laquelle découle de la surenchère qui s’observe sur les marchés. Elle en appelle de ce fait à la prise de conscience des opérateurs économiques centrafricains. Profitant de l’occasion, Madame le ministre du Commerce a laissé entendre que son ministère est prêt à procéder à une défiscalisation au cas par cas de certains produits de première nécessité à la seule condition que les importateurs s’engagent de leurs côtés à garantir un stock de sécurité disponible desdits produits. Elle a en outre demandé aux grossistes d’avoir la maîtrise du circuit de distribution pour éviter cette volatilité des prix aux conséquences dramatiques pour les consommateurs. Tant, ajoute-t-elle, en ayant un œil regardant sur les prix pratiqués par les détaillants, ils contribuent non seulement à éviter la surenchère mais aussi à assurer le respect des prix homologués.

 


© journaldebangui.com
Une vue des opérateurs présents à la rencontre avec Mme le ministre
D’ores et déjà et dans le souci d’alléger les souffrances des importateurs centrafricains, de concert avec les autorités camerounaises, les frais de GPS qui s’élevaient à 45.000 FCFA ont été revus à la baisse notamment à 35.000 Fcfa. Il en est de même pour la double taxation (11 et 2%) que subissent les importations des produits de première nécessité achetées au Cameroun. Dorénavant, précise Madame le ministre du Commerce et de l’Industrie, les produits de première nécessité non taxés au Cameroun le seront aussi pour la République Centrafricaine qui appartient à un même espace économique qu’est la CEMAC. C’est le cas des produits comme l’huile, le riz, le ciment, le poisson…Toutefois, les modalités pratiques de cette mesure sont à définir a-t-elle ajouté. Cette avancée significative dans les relations commerciales entre les deux pays membres de la CEMAC est hautement appréciée par les importateurs centrafricains qui ont pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour garantir le stock de sécurité, histoire d’alléger la souffrance des consommateurs centrafricains.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués