ECONOMIE ET BUSINESS  |    

La Socatraf a maintenant un concurrent

Par Frédéric PERRIERE, centrafricmatin - 22/08/2012

«Maman Marthe» assure dorénavant la liaison entre Bangui et Brazzaville. Une aubaine pour les Centrafricains qui font le commerce entre les deux villes

 

La Société Centrafricaine de Trafic Fluvial (SOCATRAF) qui vient de sortir d’une zone de turbulence a maintenant en face d’elle un bateau dénommé «Maman Marthe». Ce bateau assure dorénavant la liaison entre Bangui et Brazzaville. Une aubaine pour les Centrafricains qui ont l’habitude de se rendre à Brazzaville pour faire des achats et écouler leurs marchandises. «Maman Marthe» est un bateau à deux étages et peut transporter jusqu’à cinq cents passagers. Il pousse trois barges baptisées: Aziza, Alexandra et Mercedes. Dans les jours à venir, ce bateau va acheminer des passagers et des bœufs sur Brazzaville. C’est la propriété d’un opérateur économique de nationalité centrafricaine qui a commencé les affaires par le transport terrestre. Nous saluons cette initiative qui consiste à réduire le chômage endémique dans le pays. Ce compatriote envisage d’acheter une quatrième barge. Nous souhaitons qu’il achète un deuxième bateau dans les années à venir afin d’embaucher d’autres compatriotes qui grincent les dents dans les geôles du chômage.

 


© leconfident.net
Vers le pont amont de la Socatraf
«Maman Marthe» est l’appellation que le propriétaire du bateau lui a affectée en hommage à la mémoire de sa mère qui, de son vivant, s’est donnée beaucoup de peine pour l’élever. Il aurait voulu devenir un musicien par le passé, mais sa mère lui a exigé de laisser de côté cette histoire de musique et de poursuivre seulement les études. Dans la vie, les parents doivent avoir le courage d’orienter leurs enfants, leur montrer ce qu’il faut faire pour un lendemain meilleur. Les trois barges portent les prénoms des trois filles de cet opérateur économique centrafricain. C’est ici le lieu de lancer un vibrant appel à des compatriotes qui disposent de capitaux afin qu’ils puissent créer des entreprises pour embaucher les jeunes désœuvrés, car l’Etat seul ne peut pas réduire le chômage dans le pays. Le Capitaine du bateau «Maman Marthe» est un ancien employé de la SOCATRAF. Ce dernier a travaillé pendant 38 ans dans la société précitée et maîtrise le trajet Bangui-Brazzaville. Ce capitaine qui a fait ses preuves à la SOCATRAF connaît très bien toutes les balises installées sur les fleuves Oubangui et Congo. Il connaît très bien toutes les parties de ces deux fleuves occupées par les rochers, donc ses passagers voyagent avec lui en toute sécurité.

 


© chanic.com
Une barge sur le fleuve Oubangui
Il y a peu de temps, le ministre d’Etat Anicet-Parfait Mbay disait que «le dragage du fleuve était en chantier», alors qu’il n’en est rien. Il vous souviendra qu’à une certaine époque, le ministre Gabirault avait percé dans ce secteur du transport fluvial. Malheureusement, il s’est cassé le nez. Il a été obligé de s’exiler à Brazzaville suite au coup d’Etat du 28 mai sous le régime Patassé. Les autorités centrafricaines ne soutiennent pas les opérateurs économiques nationaux qui prennent leur courage à deux mains pour oser. C’est pourquoi, nous pensons que le ministre d’Etat pourra épauler ce compatriote, pour l’émergence d’une nouvelle classe d’hommes d’affaires véritablement centrafricains, capables de relever le défi du développement de leur pays.

Bonne chance à «Maman Marthe»!
 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Bateau MAMAN MARTHE

Par Michel Delva

30/10/2012 15:47

Nous sommes contant que MAMAN MARTHE soit en circulation. C'est un nouveau avenir qui commence pour la RCA, un développement économique qui s'ouvre, pour la jeunesse future. Que vive la RCA.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués