NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Bangui: L’ambassade du Tchad fête les 52 ans d’indépendance

Par Pacôme Pabandji - 17/08/2012

Le chef de l’Etat centrafricain, François Bozizé était convié à la commémoration de cet anniversaire

 

Tchad a célébré le 11 août 2012, son 52ème anniversaire d’indépendance. A cet effet, l’ambassade de ce pays frère à Bangui, a organisé les festivités auxquels le chef de l’Etat François Bozizé a pris part avant de s’envoler pour Paris où il a choisi d’y célébrer le 52ème anniversaire de l’accession de son propre pays à la souveraineté internationale. Le discours de circonstance prononcé par M. Mahamat Béchir Chérif, ambassadeur de la République du Tchad en Centrafrique, loin d’être alarmiste, a montré qu’après 52 ans, ce pays a pris conscience de sa propre destinée. Les titanesques chantiers ouverts par le gouvernement du Tchad sont à la mesure de cette maturité. Dans le domaine des infrastructures et de l’indépendance énergétique, le gouvernement de ce pays a mis les bouchées doubles, car de cela dépendront le désenclavement du pays et le soutien à la croissance économique dans les autres secteurs. Depuis un certain temps, une raffinerie de pétrole a été construite dans cette optique. Pour capitaliser sa vocation agricole, le système de production est passé du type rudimentaire à la mécanisation avec la dotation de plus d’un millier de tracteurs montés sur place à Ndjamena. Dans le domaine de l’habitat décent, la rupture est désormais nette avec la dépendance vis-à-vis de l’extérieur en matière de matériaux de construction. Le Tchad dispose déjà d’une cimenterie et une seconde est en phase de réalisation.

 


© journaldebangui.com
Le chef de l'Etat centrafricain et l'ambassadeur du Tchad en RCA
Dans le souci de lutter efficacement contre la pauvreté, un ministère de la micro-finance a été érigé et octroie des crédits aux couches les plus vulnérables de la population. Quant à la jeunesse, fer de lance du développement, le président Déby Itno a ordonné qu’il lui soit consacré 44 milliards de FCFA par an pour appuyer ses initiatives en matière de l’entreprenariat. Des réformes profondes ont été également engagées dans le domaine de la défense nationale et de l’administration publique dans le souci de moderniser et de rendre plus efficient l’appareil de l’Etat. M. Mahamat Béchir Chérif n’a pas manqué d’exalter, au nom du gouvernement tchadien, l’excellence de la convivialité de destin qui unit les peuples centrafricain et tchadien en une permanence historique. «Je voudrais rappeler les liens séculaires qui unissent la République du Tchad et la République centrafricaine. Nos Etats sont non seulement des pays voisins qui partagent une longue frontière commune, mais des pays frères car le sang qui coule dans les vaisseaux sanguins des tchadiens coule également dans les veines des centrafricains», un coup de cœur qui n’a pas laissé insensible le ministre centrafricain des affaires étrangères, le général Antoine Gambi qui dans sa réponse a rappelé le soutien du Tchad à la candidature de Barthélemy Boganda, président fondateur de la République centrafricaine à la présidence du Grand Conseil de l’Afrique équatoriale française (AEF), point d’ossification des liens inébranlables entre les deux peuples qui partagent aujourd’hui une vision commune en matière de politique d’intégration régionale de par leur appartenance commune à divers grands ensembles.

 


© journaldebangui.com
M. Mahamat Béchir Chérif, ambassadeur de la République du Tchad en Centrafrique
Le diplomate tchadien a tout de même salué à sa juste valeur les efforts du gouvernement centrafricain en manière de consolidation de la paix. Sur le plan économique, M. Mahamat Béchir Chérif n’a pas exclu les possibilités de partenariat entre les deux pays dans une perspective de coopération sud-sud et gagnant-gagnant. «La République centrafricaine peut tirer aussi de profits sur les opportunités existant au Tchad, notamment l’importation des hydrocarbures, la connexion à internet par la fibre optique à haut débit et le projet de chemin de fer reliant Ngaoundéré à Moundou pourraient intéresser les opérateurs économiques centrafricains» a t-il dit. D’ores et déjà, la coopération militaire entre les deux pays est au beau fixe et a permis de tenir haut, la lutte contre le banditisme transfrontalier. Ensemble, M. Mahamat Béchir Chérif et M. Gambi ont souhaité de tout leur vœu que la prochaine grande commission mixte tchado-centrafricaine débouche sur des grandes orientations communes dans différents domaines où les deux pays frères font face à des défis identiques.

Le point d’orgue du discours solennel de l’ambassadeur a été un appel responsable en direction de la colonie tchadienne de Centrafrique. «Je suis très heureux de constater votre degré de solidarité et de patriotisme. Le pays vous regarde de près et exige de vous un comportement digne et exemplaire sur cette terre d’accueil étant donné que vous prenez une part active dans l’économie de ce pays et en dépit des difficultés que vous rencontrez dans l’exercice de vos activités, je vous demande une bonne intégration et l’observation des lois et règlements de la République centrafricaine. Exercez des activités lucides et formelles en vue de bénéficier d’une bonne couverture consulaire. L’ambassade ne saurait tolérer les actes répréhensibles et des ingérences dans les affaires intérieures du pays d’accueil» a martelé le diplomate tchadien.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués