NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Ghana: L’Adieu de la nation à John Atta Mills

Par Alain Georges Lietbouo - 10/08/2012

L’ex-président du Ghana John Atta Mills décédé le 24 juillet dernier sera inhumé ce vendredi 10 août en présence de nombreux chefs d’Etats

 

Après trois jours de deuil national débuté le mercredi 8 août, le peuple ghanéen dira ses adieux ce jour à son ex-président John Atta Mills décédé le 24 juillet 2012 de suite de maladie. Ce sera au cours d’une cérémonie solennelle à Accra qui verra la participation d’au moins 16 chefs d’Etats et de responsables étrangers à l’instar de la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, selon la chaine France 24. De nombreux hommages au défunt, célébré pour son intégrité, étaient visibles dans la capitale ghanéenne mercredi 8 août, comme ces affiches: "John Atta Mills, nous nous souviendrons toujours de toi". De nombreux habitants portaient des brassards noirs en signe de deuil. D'après l'organisateur en chef des funérailles Kofi Totobi-Quakyi, la famille de l'ancien président tiendra ses obsèques privées dimanche dans son village natal de Ekumfi Otuam. Mercredi 8 août, déjà, le président du Ghana John Dramani Mahama a rendu ses derniers hommages à feu son prédécesseur John Evans Atta Mills, en donnant le coup d'envoi des trois jours de funérailles organisés à l'intention du chef de l'Etat disparu. Il était en compagnie de la veuve, Mme Ernestina Naadu Mills, des ministres du gouvernement, des hauts responsables des forces de sécurité, de la famille du disparu, de hauts responsables du Congrès démocratique national (NDC) au pouvoir et du gouvernement.

 


© REUTERS/Yaw Bibini
Trois jours de deuil national pour pleurer le défunt Président du Ghana
Une longue file s'est formée à l'extérieur de la Salle des banquets de la Présidence où le défunt, vêtu d'un costume, reposait dans un cercueil en verre avec à ses pieds un bouquet de fleurs aux couleurs nationales. Le président John Atta Mills, qui dirigeait le Ghana depuis 2009, est mort brusquement à 68 ans et son vice-président lui a immédiatement succédé pour un intérim jusqu'à la présidentielle prévue en décembre 2012 dans ce pays présenté comme un rare exemple de démocratie en Afrique de l'Ouest. Le président Atta Mills s'était rendu aux Etats-Unis en juin dernier pour des examens médicaux dits de routine mais des rumeurs le disaient atteint d'un cancer de la gorge. Le vice-président Mahama avait prêté serment dans le calme, quelques heures après l'annonce de la mort de Mills, confirmant ainsi la normalité démocratique dans ce pays relativement prospère d'Afrique de l'Ouest, qui vient de se lancer dans la production de pétrole. John Dramani Mahama devrait être candidat à l'élection présidentielle de décembre prochain.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués