FOOTBALL   |     AUTRES SPORTS  |     SPéCIALE CAN 2013  |    

Londres 2012: «Les folles dépenses des Jeux Olympiques anglais»

Par Etienne Fréjus Tchana - 09/08/2012

Pour organiser les 25ème olympiades, la Grande Bretagne a dépensé 14 milliards d’euros, loin derrière les 32 milliards de Pékin 2008

 

Dans l’édition du mois d’août 2012, le mensuel Capital jette un regard sur les 25èmes olympiades des temps modernes qui s’achèvent ce dimanche en Grande Bretagne. Le magazine de presse économique français indique que pendant les trois semaines de réjouissances sportives, l’argent a coulé à flots. Par exemple, pour l’organisation des JO, la Grande Bretagne a dépensé 14 milliards d’euros (environ 9 178 milliards de F cfa). Les Britanniques sont néanmoins loin des Chinois en matière des dépenses orchestrées pour l’organisation des JO, avec 32 milliards d’euros. «Mais cela ne signifie pas que les organisateurs britanniques ne font pas les choses à moitié. Les seules cérémonies d’ouverture et de clôture reviendront à 50 millions d’Euros chacune! Pour le Royaume-Uni surendetté, désormais en récession, les lendemains risquent d’être difficiles… », écrit Eric Wattez.

 

Pour Capital qui cite une source de Comité international olympique, cette structure a vu ses ressources explosées. Les droits télé notamment sont passées entre 1993-1996 d’un milliard d’euro à 3,1 milliards d’euros en 2009-2012. Les recettes des sponsors internationaux sont également en hausse, entre 1993-1996 et 2009-2012, elles sont passées de 223 millions de F Cfa à 765 milliards. Pour ces Jeux Olympiques anglais, tout est dans la démesure: Jusqu’à 2490 euros pour un billet de la cérémonie d’ouverture, marathon 62 euros, finale de tennis de table 165 euros, finale de handball et de judo 156 euros, finale de cyclisme sur piste 405 euros, finale d’athlétisme 904 euros.

Pour le confort des 10 500 athlètes, 40 000 militaires et 24 000 agents de sécurité ont été mobilisés. 70 000 volontaires facilitent également le travail des nombreux invités et spectateurs. 21 000 journalistes et représentants des médias ont été accrédités pour la couverture de l’événement. Pour l’ensemble des compétitions, 3000 arbitres et 5800 officiels ont fait le déplacement de Londres. Le comité d’organisation britannique emploie 6000 salariés et 1000 agents diplomatiques ont été appelés en renfort. Par ailleurs, pour les transports, l’accueil, les boutiques, la maintenance … L’on a fait appel à 70 000 employés d’entreprises contractantes. Et les sportifs dans tout ça? En France, une médaille en or est primée à 50 000 euros, l’argent à 30 000 euros et le bronze à 13 000 euros. En fin, selon toujours Capital, Adidas «est le vrai gagnant des JO». Pour sponsoriser les Jeux de Londres, la firme allemande a investi 100 millions d’euros (environ 65 milliards de F Cfa). Une occasion en or pour la marque aux trois bandes de ravir la vedette au leader, Nike.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués