DOSSIERS  |     DOSSIERS+  |     FORUM BRAZZAVILLE  |    

Douala: Scènes d’émeutes au consulat de la République Centrafricaine

Par Pierre Arnaud Ntchapda/Le Jour - 05/11/2010

Les affrontements qui ont débuté ce 3 novembre ont fait un mort et de nombreux blessés.

 

Le consulat de Douala ressemble à la fois à un champ de bataille et à un champ de ruines. Des ressortissants Centrafricains ont mis le bâtiment situé à la Rue King Akwa à sac. Au cours de l’affrontement avec leurs compatriotes, le vigile en faction et le responsable de la Commission électorale a été grièvement blessés. Un autre vigile est mort sur place tandis que le responsable de la commission électorale a été transporté à l’hôpital. Les assaillants, qui se présentent comme des sympathisants de l’opposant Centrafricain Ange-Félix Patassé, exigeaient d’être inscrits sur les listes électorales. Ils disaient vouloir prendre part à l’élection présidentielle de l’année prochaine dans leur pays. Face au refus des fonctionnaires du consulat de leur délivrer des cartes d’électeur, ils ont décidé d’user de la méthode forte. Fous de rage, les requérants se mettent à tout casser. Le mobilier est vandalisé. Les ordinateurs sont démolis. Les documents volent dans tous les sens. Les employés sont brutalisés. Célestin Yoro, le responsable de la sécurité va être mortellement poignardé. Alors que les centrafricains s’affrontent, une unité des Equipes spéciales d’intervention rapide (Esir) arrive et tente de ramener l’ordre. Les policiers camerounais sont pris à partie par les casseurs Centrafricains. Courroucés par la réaction des étrangers, les riverains du consulat, solidaires des forces de l’ordre, interviennent et ripostent. La police va ensuite avoir du mal à les contenir tant ils voudront «en finir» avec la dizaine d’émeutiers retenus au consulat.

 


© Le jour
Une vue de la scène après l'intervention des forces de l'ordre
A l’heure du bilan, l’on note qu’un policier a été blessé à la jambe. Selon un de ses collègues, son tibia a été fracturé à coups de pierres et de morceaux de bois. Les émeutiers de la Rue King Akwa accusent le consul de Centrafrique à Douala de discrimination. Ceux-ci qui disent avoir agi sur ordre d’Ange-Félix Patassé, l’opposant qu’ils présentent comme leur champion, soutiennent que le consul veut les empêcher de voter lors des élections de janvier 2011 à cause de leur coloration politique. « Le consul de Centrafrique a refusé de nous délivrer des cartes d’électeur pour voter en 2011. Il a délivré des cartes seulement aux membres de son parti le Kwa Na Kwa. Nous sommes des militants du candidat indépendant Ange-Félix Patassé. En 1993 c’est grâce au vote des Centrafricains installés au Cameroun qu’il a gagné la présidentielle. J’ai peur pour mon pays. Je peux mourir pour lui. J’ai participé au saccage. Nous étions nombreux. D’autres ont fui, nous sommes restés. On saccage comme ça pour que là-bas chez nous en Centrafrique, les opposants comprennent que nous aussi au Cameroun, sommes en colère. Nous voulons qu’il y ait un véritable changement chez nous l’année prochaine. Mais le parti Kwa Na Kwa ne veut pas qu’il y ait le changement en Centrafrique », explique Mamadjibaye Mafro-Henoc, un des assaillants que le Jour a retrouvé dans l’enceinte du consulat de Rca peu après les affrontements sanglants. Marcel Kada, présenté comme le meneur des Centrafricains en colère a été capturé par la police alors qu’il tentait de quitter la rue King Akwa. Il a été reconnu et dénoncé par la foule en furie. Certains témoins l’accusent d’avoir tué Célestin Yoro.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués