CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

La vie d'un diplomate africain: The Ambassador, le cinéma vérité de Mads Brügger

Par jdb, source: africultures.com - 07/08/2012

Le réalisateur signe un chef d’œuvre sur les manigances diplomatiques de l'exploitation de diamants en Afrique, plus précisément dans la République centrafricaine

 

Avec son approche singulière qualifiée de "journalisme performatif" par son réalisateur danois Mads Brügger, The Ambassador saura soulever une polémique au sein de ses spectateurs. La frontière entre l'établissement de fait véridique face à une criminalité bien établie et l'entretien de faux espoirs dans un peuple désillusionné y est mince. Dans une tentative de mettre au grand jour les manigances diplomatiques de l'exploitation de diamants en Afrique (plus précisément dans la République centrafricaine), Brügger a conçu un film franc et réaliste. L'équivalent d'une douche froide sans avertissement. Prenez bien conscience que ce n'est pas le genre d'œuvre qui vous bercera dans votre zone de confort, mais en contrepartie, vous aurez le droit d'assister à tout, même aux plus secrètes des conversations.

 


© spectacularoptical.ca
Séquence du film
Si vous vous passionnez de politique internationale aux imbrications véreuses ou tout simplement que vous cherchez à élargir vos connaissances générales, The Ambassador saura assouvir votre désir. Mads Brügger a misé le tout pour le tout en endossant une fausse identité appuyée de caméras cachées pour vous démontrer les dessous de manigances politiques en lien avec le marché insolite du diamant. Sa conception du documentaire ébranlera effectivement plusieurs. Il se dit "agent provocateur" au lieu d'un simple observateur comme la plupart des documentaristes le sont habituellement. Brügger devient pour nous, Mr Cortzen, un homme d'affaires ayant obtenu le titre d'ambassadeur du Liberia en République centrafricaine souhaitant ouvrir une fabrique d'allumettes. Sa couverture sous-entend aussi son implication en tant qu'investisseur dans l'extraction des diamants. Ses démarches difficiles dans un univers illégal démontrent que la confiance est une denrée rare chez les escrocs. Ça prenait définitivement un courage inouï pour vivre cette aventure. J'imagine que même Brügger ne se doutait pas à quel point les événements deviendraient risqués et intenses.

 


© spectacularoptical.ca
l'affiche du film
Pour vous informer brièvement sur les conditions de vie en République centrafricaine, je dirais que le pays de langue française ne possède aucune loi proprement dite et que le petit groupe se présentant comme les autorités est en fait mêlé de près ou de loin à la plupart des activités criminelles du pays. Il y existe une cohabitation avec des tribus de pygmées que certains haut placés aimeraient voir disparaître en leur donnant un brin d’éducation puis en les embauchant dans leurs diverses entreprises, des nombreuses mines aux champs de cultures diverses. Cette nation possède une quantité imposante de ressources naturelles minérales (dont l’or et l’uranium) et est donc au centre de plusieurs disputes internationales d’appropriation de ces biens, notamment la France (premier colonisateur) et la Chine. Le coup d’État est souvent le moyen pour devenir président dans ce pays supposément basé sur la démocratie. Les contradictions y sont multiples et extrêmement taboues. Ceux ayant la langue bien pendue sont souvent éliminés en cours de route (dans le sens propre du terme). La vie y est rude et difficile. Pour 90% de la population, il s’agit plus de survie. Nombreux sont les riches investisseurs étrangers tentants de façon malhonnête à exploiter ce peuple et ses ressources. Leur sécurité y est précaire, par contre.

Un sujet aussi chaud abordé à plusieurs reprises déjà demandait une nouvelle approche. Ce souci qu’a Mads Brügger de nous informer en nous montrant de vraies images captées sur le vif dans un montage épuré où les rares «inserts» ne font que ponctuer brièvement le message filmique me rappelle le cinéma-vérité. En prenant le rôle du méchant homme d’affaires, il nous laisse à nous, spectateurs, le soin de juger les événements auxquels il fait face. The Ambassador n’est de toute évidence pas pour tout le monde, les plus sensibles doivent s’abstenir. Je vous défie de venir prendre conscience d’une réalité troublante.
 
MOTS CLES :  Ambassador   Diamants   Diplomate   Rca 

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

vu hier à Nouméa

Par carovermo

07/03/2014 02:22

ce film a été sélectionné pour le festival local "cinéma des peuples" en 2013 à Poindimié (Nouvelle Calédonie). Et il vient de passer sur Nouméa hier (séance gratuite mensuelle de la F.O.L.). Je suis encore hantée par ces images de cinéma-vérité et je vous conseille de le voir. Un spectateur originaire de RCA a témoigné que c'est vraiment ce que vit le pays actuellement. La corruption est partout et la France n'a pas le beau rôle...

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués