CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Soirée Bêafrika: Installer le matériel informatique à Bangui et former les lycéens

Par Luidor NONO - 29/06/2012

Elle a lieu ce 30 juin 2012 à Billère, près de Pau dans les Pyrenées-atlantiques

 

Présentation de l’association Bêafrika?
L'association Bêafrika est une association de type loi 1901 créée en France en 2009. Son but est d’apporter de l’aide au développement en République centrafricaine. Parmi ses axes d'actions, on note entre autre la formation des jeunes de la République centrafricaine à l’informatique et l’Internet. Depuis sa création, l’association initie ses projets, elle recherche les partenaires et le financement, organise des missions ponctuelles dont le suivi est assuré par l’antenne locale à Bangui. Mais au-delà de tous ses projets, l’association mène aussi des actions de sensibilisation en France, plus particulièrement au niveau de la Région aquitaine sur l’éducation au développement, l’éducation à la solidarité internationale et la promotion de la culture centrafricaine.

 


© journaldebangui.com
Des bénévoles de l'association
Pourquoi une soirée dansante, à qui s’adresse-t-elle?
Une soirée dansante est un moment concivial, une rencontre que nous voulons joyeuse, visant à aider les étudiants et les bénévoles qui vont installer du matériel informatique à Bangui et former les lycéens. Le voyage est à leurs frais puisque la gestion des associations humanitaires ne permet pas de prélever les frais de voyage sur les subventions et cotisations. C’est pourquoi, cette soirée dansante s'adresse à tous les amis de l'association Bêafrika, à tous ceux qui veulent nous aider dans nos objectifs, à tous ceux qu'ils soient particuliers, ou entreprises, ou encore les associations. Beaucoup nous ont aidés pour récolter le matériel, le rendre conforme et l'acheminer à Bangui.

A quoi doivent s’attendre les participants?
Les participants seront informés de toutes les démarches que nous avons entreprises, des subventions accordées, des objectifs atteints et à atteindre. Nous devons informer le plus souvent possible les donateurs et les sympathisants de l'association Bêafrika de l'avancement de nos travaux. Le faire de façon festive cette fois-ci, afin de découvrir également des danses, coutunes et repas, bref la culture du pays. D'autres réunions, plus techniques, avec présentation de graphiques, photos, films, viendront au retour de la Centrafrique.

Vos plus belles réalisations de cette année?
Notre plus belle réalisation, c'est en deux années d'avoir réussi à nous faire connaître, à collecter 14 m3 de livres scolaires, niveau lycée, et 8 m3 d'ordinateurs, PC remis à neuf, configurés, prêts à être utilisés par les lycéens de Bangui. A nouer un veritable partenariat avec la commune de Billère, qui a accepté de coopérer avec une des villes de la République centrafricaine (M’baïki).

 


© journaldebangui.com
Activité de l'association Bêafrika
Quelles sont les perspectives?
Les projets immédiats: aller à Bangui au mois de septembre, installer les ordinateurs dans un local loué par l'association. Un endroit où les lycéens pourront apprendre à utiliser les logiciels et internet, déballer les livres, les remettre à certains lycées de Bangui. Des jumelages avec des lycées palois sont envisagés. Par ailleurs, des réflexions sont en cours afin de lancer une étude de faisabilité sur la production de l’énergie renouvelable capable d’assurer le bon fonctionnement de nos matériels informatiques sur place á Bangui, surtout quand on sait que l’énergie électrique représente aujourd’hui un réel problème dans le pays, sinon un handicap pour de nombreux projets.

Un mot pour les vacances?
Pour l'association, pas de vacances prévues cette année, il faut préparer le voyage, les derniers éléments à emporter, les méthodes de travail, le cadre et le planning à respecter sur place pour être performants auprès des lycéens et des enseignants de Bangui, mais aussi pour ramener photos et films, autant de preuves pour montrer que l'association Bêafrika utilise à bon escient, les dons et subventions recueillis, sans oublier que pour ses adhérents, lier une vraie amitié et des solidarités avec les Centrafricains a été le moteur de ses années passées.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués