SOCIéTé  |    

RCA: Libération de 32 enfants par la CPJP

Par jdbangui, source: unicef - 28/06/2012

C’est la première délivrance par le groupe armé depuis qu'il a consenti, en 2011, à mettre fin au recrutement et à l'utilisation d'enfants

 

Ce geste de libération par le groupe rebelle a été vivement salué par la communauté internationale. Ainsi, 32 enfants qui étaient associés aux groupes armés dans la région Nord ont retrouvé la liberté, le 13 juin dernier dans la préfecture septentrionale de Bamingui Bangoran. Ils sont 28 garçons et 4 filles. Leur délivrance est le résultat de plusieurs mois de négociations entre le chef de la CPJP et l'Équipe spéciale de surveillance et d'information des Nations Unies sur les graves violations des droits des enfants, dirigée conjointement par l'UNICEF et la Mission de soutien de la paix en RCA (BINUCA). La remise de ce premier groupe d'enfants constitue une étape très positive des travaux en cours de l'Équipe spéciale des Nations Unies avec les groupes armés en République centrafricaine. «Ce premier succès est une indication, attestant que, même dans ce contexte difficile, des résultats peuvent être atteints» a déclaré Fosca Giulidori, responsable de la protection des enfants à l'UNICEF.

 


© carnetsdafrique.blog.lemonde.fr
Libéré: retour à la vie civile (photo d'illustration)
L'UNICEF et ses partenaires donnent ainsi, la priorité à la santé physique et au bien-être mental de ces enfants, prévoyant de leur octroyer des soins de transition. L'Équipe spéciale des Nations Unies et le partenaire d'exécution l'ONG Danish Refugee Council (DRC) facilitent l'acquisition de formations et le développement d'activités positives à l'édification de leur avenir, y compris l'éducation, le sport, des activités culturelles et des compétences professionnelles. L’organisation onusienne chargée du bien être des enfants a déclaré que ces actions font partie d'un engagement à long terme en faveur des enfants associés aux groupes armés et aux communautés touchées par le conflit dans lesquelles ils retournent. «Nous travaillons pour aider les enfants à retrouver leur famille et à renforcer la résilience, et la collaboration avec les familles et les communautés pour empêcher d'éventuelles recrutements» a ajouté Fosca Giulidori. L'UNICEF espère d'autres libérations d'enfants dans les semaines à venir car, d'autres groupes armés, comme l'Union des forces démocratiques pour l'unité (UFDR), ont signé des accords similaires avec les Nations Unies et devraient tenir leurs engagements.

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

avenir des anfants des employés d'AREVA

Par lebon

31/10/2012 15:12

ce n'est pas à pousser un ouf! en rca quand une solution ou un début de solution est trouvée, c'est innéluctablement le début d'un GEANT de problème. D'ici fin 2012 150 pères ou mères de famille seront sans emploi et leurs enfant n'auront pas le choix d'y retourner. D'ailleurs ils y étaient bien par rapport au enfant sous tutel mais laissé pour compte. AREVA FERME. Mais cette société ferme ses portes dans quelles condition? Un grand vide dans la législation sociale en centrafrique fait que les salariés de cette société ne sont pas du tout protègés, car, premièrement, en dehors des droits LEGAUX qui ne s'exécute qu'en vertu d'un accord d'établisselent médiocre signé par le DG DE TRAVAIL en centrafrique, s'en soritront qu'avec des miettes. A QUI LA FAUTE?
Aussi, AREVA GEANT FRANCAIS de NUCLEAIRE ne veut s'en tenir qu'à cela ou que le personnel se contente de environ 1000 Euro comme indemnité de Départ pour les ouvriers; environ 1500 Euros pour les agents de maitrise et environ 2750 pour les cadres. Ces indemnités sont certes facultatives, Allez-y comprendre ce qu'un Geant mondial du Nucléaire comme AREVA propose de faire comme mésure d'accompagnement pour perte d'emploi. Pour combien de temps un père ou une mère de famille tiendra dans la subsistence de ces enfants pour ne pas tout de suite les laisser pour compte? AREVA a-t-elle une valeur? C4EST BIEN D'AVOIR UNE ASSOCIATION DE SOLIDARITE mais si l'on traite ses propres employés de la sorte pense t-on au devenir des enfants de ceux-ci?
Encore faut-il souligner que la santé avenir de ces même employés laise de grosses inquiétudes du fait d'avoir été lontemp exposé à une cummuilation de la riation par des roches minéralisé riche en tenaur d'uranium (voir cas de GABON). Areva doit penser à sa charte des valeurs et ouvrir les yeux sur ses mandataire en centrafrique et notamment à AREVA RESSOURCES CENTRAFRIQUE. AREVA! Pense à l'avenir de nos enfants.

avenir des enfants des employés AREVA

Par lebon

31/10/2012 15:18

Ce n'est pas à pousser un ouf! en rca quand une solution ou un début de solution est trouvée, c'est inéluctablement le début d'un GEANT de problème. D'ici fin 2012 150 pères ou mères de famille seront sans emploi et leurs enfants n'auront pas le choix d'y retourner. D'ailleurs ils y étaient bien par rapport au enfant sous tutelle mais laissé pour compte. AREVA FERME. Mais cette société ferme ses portes dans quelles conditions? Un grand vide dans la législation sociale en Centrafrique fait que les salariés de cette société ne sont pas du tout protégés, car, premièrement, en dehors des droits LEGAUX qui ne s'exécute qu'en vertu d'un accord d'établissement médiocre signé par le DG DE TRAVAIL en Centrafrique, s'en sortiront qu'avec des miettes. A QUI LA FAUTE?
Aussi, AREVA GEANT FRANCAIS de NUCLEAIRE ne veut s'en tenir qu'à cela ou que le personnel se contente de environ 1000 Euro comme indemnité de Départ pour les ouvriers; environ 1500 Euros pour les agents de maitrise et environ 2750 pour les cadres. Ces indemnités sont certes facultatives, Allez-y comprendre ce qu'un Géant mondial du Nucléaire comme AREVA propose de faire comme mesure d'accompagnement pour perte d'emploi. Pour combien de temps un père ou une mère de famille tiendra dans la subsistance de ces enfants pour ne pas tout de suite les laisser pour compte? AREVA a-t-elle une valeur? C4EST BIEN D'AVOIR UNE ASSOCIATION DE SOLIDARITE mais si l'on traite ses propres employés de la sorte pense t-on au devenir des enfants de ceux-ci?
Encore faut-il souligner que la santé avenir de ces mêmes employés laisse de grosses inquiétudes du fait d'avoir été longtemps exposé à une cumulation de la radiation par des roches minéralisé riche en teneur d'uranium (voir cas de GABON). Areva doit penser à sa charte des valeurs et ouvrir les yeux sur ses mandataire en centrafrique et notamment à AREVA RESSOURCES CENTRAFRIQUE. AREVA! Pense à l'avenir de nos enfants.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués