ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Areva-Centrafrique: Retour au calme!

Par jdbangui, source AFP - 28/06/2012

Le site du groupe du nucléaire français dans la zone de Bakouma est désormais sous contrôle de l'armée centrafricaine

 

Ce sont les forces armées centrafricaines (Faca), précisément les éléments basés sur place et ceux venus de N'zako et de Bangassou, qui contrôlent Bakouma, dans le sud-est de la Centrafrique, et le site de la société Areva, a expliqué cette source, s'exprimant sous couvert d'anonymat à l’Agence France presse. Le calme règne désormais dans la localité qui a connu des agitations depuis quelques jours. En effet, le site du groupe français de nucléaire civil Areva avait été attaqué dimanche 24 juin par des rebelles, a indiqué une source du haut commandement militaire. Les auteurs de l'attaque n'ont pas encore été officiellement identifiés. Les assaillants, selon les dires de certains témoins, sont partis avec des vivres, mais pas avec des otages. Les cinq Français qui s'y trouvaient ainsi que deux Centrafricains sont sains et saufs. Les Français ont déjà été évacués à Bangui mardi 26 juin par un petit avion spécialement affrété, a affirmé cette source.

 


© journaldebangui.com
Le site est sous contrôle de l'armée
Lundi, une source militaire avait accusé les rebelles tchadiens du Front populaire pour le redressement (FPR) du +général+ Baba Laddé. Mardi, une autre source militaire centrafricaine avait cette fois-ci désigné la rébellion ougandaise de l'Armée de résistance du seigneur (LRA) de Joseph Kony. L'armée avait fait état d'un violent accrochage à Bakouma entre l'armée centrafricaine et un groupe d'hommes armés non identifiés. Selon les bilans officiels, il n'y a pas eu de mort lors du raid contre la base d'Areva, mais un villageois a été tué près du site peu auparavant par les agresseurs, selon une source militaire anonyme. Areva a souligné qu'il ne s'agissait que d'une action de pillage.

 

 
MOTS CLES :  Areva   Bakouma   Attaque   Calme 

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Ace

Par Ace

22/06/2016 21:33

Distinctive never know thought. A debt of gratitude is in order for all the energy to give valuable information here.
Buy Medicine Online

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués