NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Charles Blé Goudé prêt à se livrer à la CPI

Par Georges Lietbouo - 28/06/2012

Dans une interview accordée à l’agence de presse, l’ancien leader de la jeunesse Ivoirienne se dit prêt à aller à la Cour pénale internationale

 

Charles Blé Goudé ancien ministre de la jeunesse du gouvernement Gbagbo se dit disponible à déférer à la convocation de la cour pénale internationale. Je suis prêt à aller à la CPI, parce que je ne me reproche rien. Je ne suis pas un partisan des armes, je n'ai jamais entretenu une seule milice. Si, pour avoir organisé des marches de protestation, la CPI veut bien m'inviter, je n'ai aucun problème à comparaître devant la CPI, a-t-il annoncé. Depuis la chute du gouvernement Gbagbo, en avril 2011, Charles Blé Goudé en exil dans un pays dont le nom reste inconnu, a accordé pour la première fois une interview.

 


© afriscoop.com
Le leader des «jeunes patriotes» pro-Gbagbo
Leader des «jeunes patriotes» pro-Gbagbo et considéré par l’actuel gouvernement et des ONG internationales comme l'un de ceux qui ont contribué aux violences durant la crise postélectorale de décembre 2010-avril 2011. Des violences qui ont fait quelque trois mille morts. M. Blé Goudé est régulièrement cité comme l'une des personnalités qui pourraient être ciblées par la CPI. Il s'est dit également «prêt à faire face à la justice» ivoirienne, mais il a accusé le président Alassane Ouattara d'imposer une «justice des vainqueurs». Dans la même lancée, Blé Goudé, plus connu sous le pseudonyme de «ministre de la rue», grâce notamment à sa capacité de mobilisation, a proposé une rencontre avec le président de la commission Vérité et réconciliation, Charles Konan Banny, «Je propose qu'on se rencontre, Banny et moi, en Afrique du Sud, pour parler de la Côte d'Ivoire».

Née du refus du président Laurent Gbagbo de quitter le pouvoir après les élections présidentielles de novembre 2010, la crise ivoirienne qui a fait des milliers de morts a aboutit à l’arrestation de Laurent Gbabo le 11 avril 2011, avant d’être transféré à la cour pénale internationale où le «ministre de la rue» est soupçonné d’être co-auteur de crime contre l’humanité commis pendant la crise. L’audience de confirmation de charge contre l’ex dirigeant ivoirien reporté le 18 juin dernier à la demande de ses avocats aura finalement lieu le 12 aout prochain.

 

 
MOTS CLES :  Blé Goudé   Cpi   Côte D'ivoire 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués