SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Line Alexia Wayema «Nous sommes tombés sur des gens qui savent repousser les barrières»

Par Luidor NONO - 02/11/2010

La jeune centrafricaine est présidente du comité d’organisation du concours Miss Centrafrique-France

 

Pouvez-vous vous présenter et nous en dire plus sur le concept Miss Centrafrique-France?
Je m’appelle Line Alexia Wayemala. Je viens d’achever un BTS assistante de manager, et l’idée de la création du concours Miss Centrafrique France vient de ce que, je me suis rendue compte que nous n’avions pas de comité de miss en France. J’ai vu que les autres pays avaient des comités, notamment le Mali, le Congo, le Sénégal, la Guinée, la Côte d’Ivoire. Nous nous n’existions pas. J’ai décidé de m’y lancer. Et j’ai entrainé dans cette aventure, certains membres de ma famille qui m’ont aidé à mettre en place cette organisation qui a abouti à cette élection de miss Centrafrique-France. A base nous avons créé une association qui veut dire «les sœurs du cœurs de l’Afrique». A partir de là, nous avons prospecté, nous avons fait des études de marchés pour mettre cette édition en place et cela nous a pris pratiquement un an où en juin 2010, nous avons élu notre Miss.

Vous avez eu quels genres de partenariat dans cette aventure?
L’ambassade nous a apporté son soutien au niveau de tout ce qui était décoration et drapeaux en relation avec la Centrafrique. Nous avons eu le concours d’un styliste congolais qui fait de très belles tenues, il y avait Dj Omar pour tout ce qui est musique, farafinamag pour tout ce qui est contenu informationnel, etc.

Les candidates venaient d’où exactement?
Elles venaient de toutes les régions de France et nous avions vérifié qu’elles avaient aussi des origines centrafricaines.

 


© journaldebangui.com
Line Alexia Wayema
Vous avez rencontré quels genres de difficultés?
Nous avons eu d’énormes difficultés à avoir des partenaires, compte tenu de ce qu’énormément de gens ne connaissent pas la République Centrafricaine. Quand nous parlions de Miss Centrafrique 1ère édition, les gens étaient un peu sceptiques. Nous sommes restées dans certains partenariats sans suite parce que les gens s’interrogeaient sur l’aboutissement du projet. Cela se voyait notamment chez les chaines de beauté. Nous pensons que la communication a aussi été un de nos talons d’Achille.

Et d’où serait venu le déclic d’après vous?
Nous pensons que vers la fin, nous sommes tombés sur des gens qui savent repousser les barrières.

Vous envisagez de poursuivre avec le concept?
Nous préparons là déjà la seconde édition, dès le mois de novembre 2010. Nous avons enregistré une vingtaine candidatures. D’ici la fin du mois nous allons délibérer pour voir combien de candidates nous allons retenir sous les critères de notre grille d’évaluation. Dès le dernier samedi du mois de décembre nous nous mettrons au travail afin d’aboutir vers juin 2011 à l’élection prochaine de Miss Centrafrique 2011.

Qui y avait-il dans le jury de la dernière édition de Miss Centrafrique?
Il y avait Prudence Maidou, une grande figure centrafricaine; Batéké Bryan, un styliste Centrafricain; Oncle Sab, un chanteur Centrafricain; Ma Solange Oussou, qui fait partie du comité miss Côte d’Ivoire; François Dupeir historien enseignant à la Sorbonne. Cela a été tout un mélange d’idées et d’intelligences qui ce sont côtoyées le temps de l’élection de Miss Centrafrique –France. Pour la deuxième édition, nous envisageons déjà de revoir ce qui va être fait. Ce ne sera plus pareil. Nous allons lorgner du côté de tout ce qui est professionnels de la beauté.

Comment avez-vous apprécié la performance des filles?
Pour une première édition, il y avait beaucoup de trac chez les filles. Moi personnellement je trouve qu’elles ont bien géré, tant lors des répétions que du défilé final.

 


© journaldebangui.com
Line Alexia Wayema et Love la Miss Centrafrique-France 2010
Et la Miss?
Rires! Nous avons eu un gros souci à ce niveau parce que la miss élue a été par la suite destituée. Elle eu des manques d’assiduités au niveau de ces obligations relatifs à son statut et à son titre de Miss. Quand on est miss et que l’on veut représenter son pays il faudrait quand même avoir un minimum de disponibilités. Ce qui n’était pas le cas. Elle a été destituée à la suite quoi mon comité et moi avons décidé de prendre une des candidates qui ne faisait même pas partie du tiercé gagnant. Les deux dauphines non plus n’ont pas été sélectionnées pour représenter la Centrafrique à ce niveau.

Quelles seraient ses missions jusqu’à la prochaine élection de la Miss 2011
Elle participera au 1er jour du casting en fin novembre. Nous avons eu à participé à la réception africaine avec élection de Miss boubou et la participation de plusieurs comités de miss. En décembre nous sommes au Maroc pour l’élection de miss district qui est organisée par le comité miss Côte d’Ivoire mais en Côte d’Ivoire. En décembre nous serons en République Centrafricaine, pour la troisième l’élection de Miss Centrafrique en Centrafrique. Pour les mois qui restent, elle va travailler à promouvoir les autres missions de l’association. Laquelle à la base veut soutenir le planning familial à Bangui même. L’élection sert à avoir une marraine chaque année qui contribue à ce projet là. Nous voulons aider vraiment la jeune fille centrafricaine dans le domaine des soins, de la sexualité, de la contraception…

A long terme qu’est ce que le comité proposera d’autre?
Notre volonté est de faire quelque chose de vraiment grand en République Centrafricaine. Nous allons prendre le temps d’affiner d’avantage notre projet qui est encore en phase de démarrage. Notre souci est véritablement de faire vivre la République Centrafricaine à travers cette élection de Miss.
 
MOTS CLES :  Wayema   France   Centrafrique   Miss   Love 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Contacte Miss Centrafrique France
  • Alexia 06.26.23.05.73
  • Lys-Alexandra 06.70.54.52.93
  • Charlène 06.17.52.01.64
  • Abelia 06.15.49.52.09
  • Email: miss.centrafrique@gmail.com

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués