NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Egypte: L’islamiste Mohamed Morsi élu président

Par Georges Lietbouo - 25/06/2012

Mohamed Morsi, candidat des frères musulmans, a été élu président avec plus de 51% du suffrage exprimé

 

Mohamed Morsi, candidat des frères musulmans aux élections présidentielles, est le nouveau président élu de la république Arabe d’Egypte. Il remporte le scrutin avec 51,73% des voix contre 48,27% pour Ahmad Chafiq, dernier Premier ministre du président déchu Hosni Moubarak. Agé de 60 ans, Mohamed Morsi, ingénieur diplômé d'une université américaine, est le premier président élu depuis le départ de Hosni Moubarak, contraint à la démission par une révolte populaire en février 2011. Il est aussi le premier civil à devenir chef de l'Etat depuis la chute de la monarchie en 1952, ses prédécesseurs étant tous sortis des rangs de l'armée. Parmi ses principaux challenges, il doit se défaire de la casquette d’islamiste, afin de ramener vers lui les chrétiens coptes qui soutenaient majoritairement la candidature du modéré Ahamad Chafiq. Le chef par intérim de l'Eglise copte a félicité M. Morsi pour son élection à la présidence.

 


© causeur.fr
L’islamiste Mohamed Morsi, le candidat élu président d'Egypte
La communauté internationale unanime
Le jour de la proclamation des résultats, la communauté internationale a pris l’engagement de travailler avec le nouveau régime. Premier à réagir, le Hamas a évoqué un "moment historique" pour le Moyen-Orient. "C'est une nouvelle ère qui s'ouvre en Egypte. Il s'agit d'un revers pour le programme de normalisation et la coopération sécuritaire avec l'ennemi [israélien]", a estimé Mahmoud Zahar, un haut dirigeant du mouvement islamiste palestinien, à l'AFP.. Les Emirats arabes unis ont "favorablement accueilli" l'élection du candidat islamiste et "respectent le choix du peuple égyptien dans le cadre du processus démocratique". Publié par l'agence officielle WAM, le communiqué" exprime "l'espoir de voir les efforts converger maintenant pour assurer la stabilité" de l'Egypte. L'Iran s'est dit "confiant" après l'élection de Morsi et a félicité " le peuple égyptien pour sa victoire dans cette élection et la présidence du Dr Mohamed Morsi, et rend hommage aux martyrs du pays". Téhéran et Le Caire, qui ont rompu leurs relations diplomatiques en 1980, sont engagés dans des efforts de rapprochement depuis la chute de Moubarak. Les Etats-Unis ont salué "une étape importante dans la transition vers la démocratie" en Egypte qui doit "rester un pilier de la paix dans la région. "Nous croyons important que le président-élu Morsi prenne, en ce moment historique, des mesures pour parfaire l'unité de la nation en consultant tous les partis et tous rsi pour la présidence. Le Conseil suprême des forces armées (CSFA), qui dirige le pays depuis la chute de Hosni Moubarak, a promis de remettre le pouvoir exécutif au nouveau président avant la fin du mois. Son chef, le maréchal Hussein Tantaoui, a adressé ses félicitations dimanche à Mohamed Morsi.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués